Actualité

20 mars 2017

Message québécois de la Journée Mondiale du Théâtre 2017

Source : CQT

Extraits du communiqué

C'est avec un immense plaisir que l'équipe de MonThéâtre reproduit ici le Message québécois de la Journée Mondiale du Théâtre 2017, signé par Véronique Côté. Notez que le message international est signé par Isabelle Huppert.

Petit rappel pour la ville de Québec, des activités sont organisées lors de cette journée (le 27 mars prochain) : entre 15h30 et 17h, des comédiens monteront à nouveau à bord d’autobus du RTC, entre le Grand Théâtre de Québec et le Parc Victoria, afin de « faire une scène aux voyageurs », et ce, pour leur plus grand bonheur ! Le public est invité à suivre la journée du 27 mars sur Twitter et Facebook en utilisant le mot-clic #JmTheatreQuebec17.

Alors que par le passé, les escouades de comédiens lisaient des extraits de pièces de théâtre aux passagers, la version 2017 de la JMT se veut différente. En effet, une seule escouade de cinq comédiens envahira les bus et interprétera un numéro de comédie musicale invitant le public à fréquenter les théâtres de Québec, le tout sous la direction artistique de Pascale Renaud-Hébert. Les porte-paroles de la JMT 2017 sont Kevin McCoy, auteur, metteur en scène et comédien et Marianne Marceau, comédienne et directrice artistique du Jamais Lu Québec.

Le milieu du théâtre se mobilise pour offrir à la population des rabais invitants : un 2 pour 1 pour des représentations à l’affiche entre le 28 mars et le 2 avril, ainsi que le Tarif artisan pour certaines productions à venir d’ici la fin de la saison.

Place au message :

Ici, il y a un théâtre.
 
Et le théâtre est ouvert.
À ceux qui doutent, qui rêvent, qui se taisent,
à celles qui cherchent.
Aux révoltés, aux indignées et aux inconsolables.
Aux inconnus. Aux cœurs brisés, aux corps marqués,
aux familles en dix mille morceaux. Aux fragiles, aux invisibles, aux héroïnes.
Aux amoureux.
Aux désobéissantes et aux sceptiques.
Aux indécises, aux chétifs, aux mystiques, aux mêlées, à tous ceux qui se sont toujours fait écoeurer. Aux maganées, aux épuisés, aux surmenées, aux convalescents, aux fatigués. Aux pas pareils, aux recalées, aux cancres, aux réfractaires.
Aux punks, aux activistes, aux manifestantes, aux voyageurs. Aux infirmières, aux
actuaires et aux libraires, aux économistes, aux comptables, aux fleuristes de bonne volonté. Aux amateurs et aux surqualifiées.
 
Ici, il y a un théâtre. Vous y êtes les bienvenus.
 
Bienvenue aux ordinaires. Bienvenue aux braves. Bienvenue aux pognés dans le trafic, aux retardataires, aux mal-peignés, aux mal-lunées, bienvenue à ceux qui avaient un billet pour hier ou pour demain. Bienvenue à tous les voisins. Bienvenue aux nombreux déçus. Bienvenue à ceux qui en ont toujours arraché et bienvenue aux actrices de plus de cinquante ans. Bienvenue à la jeunesse ardente et bienvenue à ceux qui ont déjà peur de mourir.
 
Bienvenue à ceux qui sont passés au feu.
Bienvenue à celles qu’on n’a pas crues.
Bienvenue à ceux qui fuient, à celles qui tremblent, bienvenue aux Premiers et aux derniers arrivés.
 
Bienvenue à toi, qui es là depuis à peine neuf mois, bienvenue à toi en beau fusil parce que ta prof de Cégep t’oblige à venir ici, ici-même, oui, ce soir, au théâtre, alors que tout ce que tu veux c’est que tes compétences soit reconnues pour pouvoir participer à ce pays à la pleine mesure de ce dont tu es capable. Bienvenue à ta colère, à ton vague à l’âme, à ton courage. Tu crois que tu n’auras jamais les mots pour dire tout ce que tu as dû quitter pour arriver jusqu’ici, mais tiens bon : les mots te seront rendus. Si tu veux, un jour, reviens. Reviens nous raconter.
 
Nous qui mettons debout la poésie et les histoires, nous qui travaillons à transformer la parole en action, faisons-donc ce qu’on dit, enfin.
 
Faisons-le devant et pour les autres. Faisons-le contre ce présent implacable qui nous veut faibles, divisés, en furie. Soyons vigilants, vigilantes, soyons-le pour nous et pour les suivants : soyons-le gratuitement. Soyons ces veilleurs qui n’en laissent pas passer une. Soyons ces inquiets qui traquent les mauvais réflexes d’abord dans leur cour.
 
Soyons attentifs. Soyons paritaires - et même mieux : soyons de toutes les parités.
On le dit, on le fait. Soyons ces oracles : échappons au prévisible.
 
Ouvrons nos théâtres, pour vrai, ouvrons les portes et les fenêtres et les esprits et les possibles, ouvrons les paysages et le futur, ouvrons grand, mettons-nous les mains dedans. Ouvrons nos scènes. Ouvrons-nous le cœur. Ouvrons-nous donc.
 
Bienvenue aux blessés. Bienvenue aux enfants. Bienvenue aux morts et aux vivants.
 
Vous êtes ici chez vous.

Véronique Côté est comédienne, auteure et metteure en scène. Depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2002, elle a joué dans près d’une trentaine de productions et a été dirigée notamment par Édith Patenaude, Wajdi Mouawad, Frédéric Dubois et Steve Gagnon. Elle était de la distribution de1984 (Théâtre du Trident / Théâtre Denise-Pelletier) et de Fendre les lacs (Théâtre Jésus, Shakespeare et Caroline). On a également pu voir son talent dans Attentat (Théâtre [mo] / Théâtre du Fol espoir) et La fête sauvage (Théâtre de Quat’sous / Festival du Jamais Lu), deux créations auxquelles elle a collaboré comme co-auteure et comme metteure en scène.

culture-quebec.qc.ca


16 mars 2017

Où tu vas quand tu dors en marchant...? s'installe sur la colline Parlementaire

Source : Carrefour

De gauche à droite : Christian Lapointe (cr Maude Chauvin), Élène Pearson (Louise Leblanc), Giorgia Volpe (Jean-François Boisvert), Marie-Josée Bastien (Rolline Laporte), Maxime Robin (Daniel Richard), Sophie Thibeault (Satya Jack)

Extraits du communiqué

L’équipe du Carrefour international de théâtre annonçait aujourd'hui le retour du spectacle déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant…? dans une toute nouvelle mouture et de nouveaux lieux. Réalisé pour la première fois sous la coordination artistique d’Alexandre Fecteau, cette nouvelle version prendra vie sur la colline Parlementaire les jeudis, vendredis et samedis du 25 mai au 10 juin 2017 de 21h à 23h (en continu). Le spectacle est une production du Carrefour international de théâtre, présenté par la Ville de Québec. Il est accessible à tous gratuitement.

Où tu vas quand tu dors en marchant…? poursuivra, en 2017 et 2018, son exploration de la Haute-Ville en passant du Vieux-Québec, où il a été présenté en 2015 et 2016 (Parc de l’Artillerie), à la colline Parlementaire. Le metteur en scène et auteur de Québec, Alexandre Fecteau, prend la relève de Frédéric Dubois, qui a coordonné l’événement depuis sa création en 2009. Comme dans les précédentes éditions, le spectacle comprendra cinq tableaux, créés par cinq équipes de concepteurs de Québec. Cette fois encore, le Carrefour désire encore une fois révéler à la population des endroits méconnus ou oubliés de Québec, même si nous les avons sous les yeux tous les jours. Les spectateurs seront encore une fois à même d’apprécier des artistes de Québec qui mènent, dans leurs domaines respectifs, de brillantes carrières.

Les 5 tableaux :

Les nervures secrètes – Marie-Josée Bastien
Cour de l’Édifice Marie-Guyart
Cette comédienne, auteure et metteure en scène qui rêvait depuis longtemps de plonger dans le parcours en tant que conceptrice fera naître la couleur et la poésie dans un espace architectural impressionnant et méconnu.

La souricière – Christian Lapointe
Rue Jacques-Parizeau
Auteur, metteur en scène, acteur et pédagogue, Christian Lapointe en est à sa première participation au parcours. Inspiré par la toponymie et l’histoire des événements qui se sont déroulés dans les lieux qui lui sont confiés, il proposera au public une expérience immersive et sensorielle dans l’histoire des manifestations politiques qui s’y sont déroulées.

Le 7e continent – Élène Pearson
Rue Louis-Alexandre Taschereau
La scénographe et artiste multidisciplinaire Élène Pearson, dont on apprécie régulièrement la beauté des costumes sur les scènes de Québec, créera un univers visuel et sonore fabriqué entièrement de matières recyclées.

Mouvement perpétuel – Sophie Thibeault et Maxime Robin
Promenade des Premiers-Ministres
Sophie Thibeault (comédienne) et Maxime Robin (comédien, metteur en scène et auteur) sont tous deux habitués du parcours à titre d’acteurs. Ils signeront cette année une première conception qui se veut un hymne à la vie, inspiré de la métaphore des quatre saisons appliquée aux âges de la vie.

La grande manufacture – Giorgia Volpe
Parc de l’Amérique-Française
Giorgia Volpe, artiste en arts visuels, mettra en scène des femmes de toutes origines qui ont en commun la pratique d’activités manuelles, par métier ou par passion. Tout en rappelant le passé manufacturier de la ville de Québec, l’artiste d’origine brésilienne posera un regard sensible sur la transmission des savoirs et le métissage de la société québécoise.

Créé en 2009, Où tu vas quand tu dors en marchant…? fait maintenant partie de l’image de marque de la Capitale. Fort de son succès artistique, populaire et critique, le spectacle accueille chaque année environ 100 000 spectateurs. Depuis ses débuts, il a exploré successivement les quartiers Montcalm, Saint-Sauveur, Saint-Roch et le Vieux-Québec. En 2017 et 2018, on découvrira la 5e mouture du spectacle.

Cette annonce fait suite à celles de février dernier. L’équipe du Carrefour a alors annoncé la venue de trois spectacles pour l’édition 2017 : WycinkaHolzfällen– Des arbres à abattre (dimanche 28 mai), La fureur de ce que je pense (mercredi 31 mai) et Le déclin de l ’empi re américa in (jeudi 8 juin, vendredi 9 juin, samedi 10 juin).

Toute la programmation du festival sera dévoilée le mardi 18 avril prochain. Les billets et les abonnements seront en vente le jeudi 20 avril. Dès maintenant, il est possible de réserver pour les groupes et les soirées corporatives.

www.carrefourtheatre.qc.ca


24 février 2017

Le Carrefour annonce la pièce Le déclin de l'empire américain

Source : Carrefour

Extraits du communiqué

Crédit photo Jean-François Brière

L’équipe du Carrefour international de théâtre a annoncé aujourd’hui la venue du spectacle Le déclin de l’empire américain au prochain festival, une adaptation audacieuse de Patrice Dubois et Alain Farah, d’après l’œuvre originale de Denys Arcand.

Trente ans après la fulgurante apparition de l’œuvre sur les écrans, Alain Farah, écrivain et professeur à l’Université McGill, et Patrice Dubois, directeur artistique du Théâtre PÀP, adaptent ensemble la partition originale. Ils se positionnent sur les grandes questions qui y sont soulevées : rejet de la religion, effritement du sens commun, retour souhaité de la famille et de l’amour, terreur engendrée par l’Autre. En toile de fond, le rapport que l’on entretient avec le sexe : le suintant, le dangereux, l’amoureux ou le pornographique. Quoiqu’il en soit, les quarantenaires d’aujourd’hui, loin de constituer la même élite qu’autrefois, seront appelés à la barre pour témoigner de la déliquescence de leur propre monde.

Cette annonce fait suite à celle du 1er février dernier. L’équipe du Carrefour annonçait alors la venue de deux pièces qui seront présentées à la salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec. Wycinka Holzfällen Des arbres à abattre (dimanche 28 mai) du grand maître polonais Krystian Lupa et La fureur de ce que je pense (mercredi 31 mai), une proposition bouleversante d’après l’œuvre de Nelly Arcan, une idée de Sophie Cadieux dans une mise en scène de Marie Brassard.

Le déclin de l’empire américain– Théâtre PÀP (Montréal)
Du jeudi 8 juin au samedi 10 juin 2017
au Théâtre de la Bordée
Représentations à Montréal : du 28 février au 1er avril 2017, Espace Go

Prochains rendez-vous

Toute la programmation sera dévoilée le mardi 18 avril prochain. Les billets et les abonnements seront en vente le jeudi 20 avril. Dès maintenant, il est possible de réserver pour les groupes et les soirées corporatives.

Où tu vas quand tu dors en marchant…? est de retour cette année dans une toute nouvelle mouture réalisée sous la coordination artistique du metteur en scène Alexandre Fecteau. Les nouveaux lieux et les artistes concepteurs seront dévoilés le jeudi 16 mars.

www.carrefourtheatre.qc.ca


26 janvier 2017

Valse des supplémentaires

Source : divers

Au cours des derniers jours, plusieurs supplémentaires ont été annoncées pour différents spectacles de la métropole et de la capitale.

mise à jour 02-02-2017

QUÉBEC

J'ACCUSE
31 janvier 19h30
, à La Bordée

LE SONGE D'UNE NUIT D'ÉTÉ
7 février, 19h30
, au Théâtre du Trident

 

MONTRÉAL

SIRI
28 janvier et 4 février
, au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui

MORT ACCIDENTELLE (MA DERNIÈRE ENQUÊTE)
11, 12, 18, 25 février
, Théâtre La Licorne

J'ACCUSE
11, 23 et 24 février,
18 février 16h, au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui

MANIFESTE DE LA JEUNE-FILLE
12 février
, Espace Go

LA BONNE ÂME DU SE-TCHOUAN
12 et 15 février
, TNM, avec réduction de tarif disponible

ATTENTAT
4 mars 20h, au Quat'Sous

VOL AU-DESSUS D'UN NID DE COUCOU
11 et 23 avril 2017
, au Rideau-Vert

MILLION DOLLAR QUARTET
du 17 au 21 mai
, à la Place des Arts

 


18 janvier 2017

Dévoilement de la programmation hiver-printemps 2017
de la Maison de la littérature

Source : Maison de la littérature

Extraits du communiqué

D’ici juin, plus de 50 activités se succéderont à la Maison  de  la littérature. Au cours des prochains mois, des auteurs porteront leurs textes à la scène, on pourra assister à une nouvelle série de contes, apprécier la poésie contemporaine d’ici et d’ailleurs, rencontrer des auteurs de la relève, des bédéistes et des auteurs en résidence, découvrir des lauréats de prix littéraires et bouquiner, évidemment!

MonTheatre vous propose, à son habitude, quelques activités qui touchent de près ou de loin au théâtre :

Les régionalismes selon Fabien Cloutier − chroniques d’humeur illustrées
de Fabien Cloutier
1er et 2 mars 2017, 20h

L’auteur livre à la scène ses chroniques créées à Plus on est de fous, plus on lit! Il sera accompagné des auteurs BD de La shop à bulles, Djief, Paul Bordeleau et Richard Vallerand.

La vie littéraire
de Mathieu Arsenault
16 et 17 mars 2017

Figure emblématique de l’underground, Mathieu Arsenault incarne son texte, véritable écho à l’œuvre de Vickie Gendreau (une amie proche). Il prépare cette performance scénique avec l’homme de théâtre Christian Lapointe et Rhizome. 16 ET 17 MARS

La vie habitable
de Véronique Côté
11 et 12 mai 2017

Avec son complice Frédéric Blanchet, l’auteure revisite son texte dans la chaleur d’une rencontre autour des mots. L’urgence… au présent.

Quatre soirées de contes

Présentée en collaboration avec Les Ami.e.s Imaginaires, la série C’est ben pour dire! propose un mélange de contes et de parcours d’artistes et d’artisans.

  • Contes à faire rougir les fraises, par Yolaine 14 février

  • En bois d’Olivier, par Olivier Turcotte 14 mars

  • Traditions orales des Premières Nations d’hier à aujourd’hui, par Patrick Courtois 11 avril

  • Le banc de quêteux, par Patrick Dubois 9 mai

Tous les détails dans la section Programmation du site maisondelalitterature.qc.ca


11 janvier 2017

Dévoilement de la programmation de la 18e édition du Mois Multi

Source : Recto-Verso et Mois Multi

Extraits du communiqué

Une cinquantaine d'artistes provenant de six pays ont été invité au Mois Multi, grande fête de du mois de février. Célébration audacieuse d'arts multidisciplinaires et électroniques de Québec, le Mois Multi se déploiera dans une douzaine de lieux du centre-ville et proposera une multitude d'oeuvres : immersives, participatives, interactives, cinétiques, robotiques, vidéographiques et sonores.

La commissaire Ariane Plante a voulu, par cette programmation, retrouver un sens au mot "collectivité". «Particulièrement inspirée par des concepts de quête, de trace et de transformation, j’ai imaginé une programmation qui évoque l’importance de se rassembler, de s’unir, d’être solidaires et complices, mais, surtout, qui rappelle la nécessité d’être et de faire ensemble», précise la commissaire.

MonTheatre a choisi quatre spectacles qui proposeront une certaine forme de théâtralité parmi les nombreuses propositions :

 

ENTREZ NOUS SOMMES OUVERTS (primeur)
2, 3 et 4 février 2017, 20h
Salle Multi
Équipe de création : David Archambault, Frédéric Auger, Laurence Brunelle-Côté, Jasmin Cloutier, Julie Cloutier Delorme, Simon Drouin, Pierre-Olivier Fréchette, Danya Ortmann, Chloé Surprenant
Performance : Frédéric Auger, Jasmin Cloutier, Julie Cloutier Delorme, Simon Drouin, Ludovic Fouquet, Danya Ortmann
Photo : Chloé Surprenant
Création : Le bureau de l’APA
Co-production : Festival TransAmériques (Montréal), Productions Recto-Verso (Québec)
Général 25$, 30 ans et moins 20$
Durée 75 minutes

Appuyer sur un bouton n’a plus rien de mystérieux. Pourtant, c’est un acte de foi conduisant à l’ouverture d’un chemin électrique, d’un passage dont nous ignorons souvent l’existence et dont les conséquences semblent parfois relever de la magie, de l’ensorcellement. Entrez nous sommes ouverts nous entraîne dans le monde des « pitons ». Les performeurs, en bons opérateurs, activent des boutons fabriqués, éventrés, détournés, altérés. Un ensemble de gestes, de manipulations et de déplacements s’organise autour de jeux de transferts électriques, de connexions numériques et de déclenchements. Par un glissement presque imperceptible, ce qui semble très technique et contrôlé se métamorphose et bascule doucement vers une forme sauvage, indomptée, imprévisible. Au moyen de ces stratégies et de ces manoeuvres inventées, Le bureau de l’APA propose une réflexion politique et sensible sur l’émergence des idées, l’engagement et la transformation.

Le 3 février, après la représentation, les artistes s'entretiendront avec le public.

 

LE VOLEUR DES MIROIRS
9 février 2017, 21h30
Salle Multi
Écriture, illustration et performance : Daniel Barrow
Musique originale : Greg Goldberg
Photo : Daniel Barrow
Entrée libre
Durée 20 minutes

Cette oeuvre d’animation faite à la main raconte l’histoire d’un voleur de bijoux qui porte un masque de clown triste. Son expression faciale confère des pouvoirs surnaturels au cambrioleur. Les miroirs en sont si épris que lorsque celui-ci s’y regarde, son image s’imprime en permanence sur l’étendue réfléchissante. Inspiré par les techniques cinématographiques traditionnelles, la bande dessinée et des technologies obsolètes, Daniel Barrow crée en direct des animations vibrantes et singulières : tout en manipulant et en superposant ses dessins sur la surface de verre d’un rétroprojecteur, il raconte, de sa voix posée, une fable. Les images surréalistes et exubérantes de l’artiste prennent vie, puis s’accrochent au fil de ses mots pour tisser un récit pictural fantaisiste, intime et introspectif d’une grande sensibilité.

 

LE PETIT CIRQUE
À partir de 12 ans
11 et 12 février 2017, 14h et 16h
Musée national des beaux-arts du Québec, Pavillon Pierre Lassonde, Auditorium Sandra et Alain Bouchard
Musique et mise en scène : Laurent Bigot
Photo : Olivier Masson
Général 20$ (taxes en sus) en vente au MNBAQ
Durée 30 minutes

Le Petit cirque est à la fois un théâtre d’objets et une performance sonore. Sur une installation évoquant une piste de cirque, l’électroacousticien Laurent Bigot manipule une multitude d’objets bidouillés et de jouets recyclés. Comme par enchantement, la scène miniature faite de matériaux bricolés s’anime sous nos yeux : les bruits, vibrations, battements et frottements produits par l’enchaînement de gestes improvisés sont captés par des micros, puis diffusés en temps réel sans subterfuge. Au hasard des mécaniques, des mouvements et des trajectoires de la matière, le musicien échafaude une délicate et périlleuse épopée visuelle et sonore.

 

LAPALISSADE
23 et 24 février 2017, 20h
Studio d'Essai
Interprétation : Thomas Langlois, Valérie Bédard, Marie-Pier Morel
Conception lumières, vidéo, son, texte : Valérie Bédard, Arielle Cloutier, Keven Dubois, Thomas Langlois, Michael Larraguibel, Marie-Pier Morel
Conception décor : Claudelle Houde-Labrecque
Photo : Yichen Yue
Général 15$, 30 ans et moins : 12$
Production du Collectif Dans ta tête
Durée 80 minutes

Usant de stratégies interactives, ludiques et humoristiques, Lapalissade est un spectacle participatif qui transgresse le rôle et les habitudes du spectateur de théâtre d’aujourd’hui ainsi que les conventions qui lui sont associées. Guidé par des voix off ayant de l’aplomb, le public est ici invité à prendre part à une expérience collective où on le confronte aux automatismes qui conditionnent ses comportements. Ces derniers lui paraissent alors complètement absurdes. L’implication et les réactions des membres de l’assistance influeront immanquablement sur le déroulement de la soirée, et chacun sera appelé à y devenir le spectateur idéal... ou pas !

Le 24 février, après la représentation, les artistes s'entretiendront avec le public.

 

Billetterie :

NOUVEAUTÉ!
En grande primeur cette année, le Passeport du Parfait Festivalier donne accès à tous* les spectacles et performances du festival et permet de bénéficier d’une foule d’autres avantages!

* Le spectacle Le Petit Cirque est exclu du Passeport.

Régulier : 90 $ / 30 ans et moins :75 $
(taxes et frais de service inclus)
Le Passeport et les billets de spectacles du Mois Multi 2017 sont en vente sur lepointdevente.com.

Le public pourra également se procurer des billets en personne ou par téléphone (418 524-7553, poste 3) à la billetterie du Mois Multi qui ouvrira du 2 au 26 février, les jours de spectacle à partir de 16h, dans le Hall de Méduse (591, rue De Saint-Vallier Est). Notons que les billets du spectacle Le Petit Cirque sont en vente exclusivement à la billetterie du Musée national des beaux-arts du Québec (418 643-2150 / mnbaq.org).

Tous les détails de la programmation, des tarifs et des rabais offerts se trouvent au moismulti.org.


18 décembre 2016

Lauréats des Prix de la critique de l'AQCT saison 2015-2016 - Québec

Source : AQCT

Extraits du communiqué


Robert Lepage, crédit photo Simon Lambert

L’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT) a remis ce samedi devant public lors d’un 6 à 8 à la Maison de la littérature ses Prix de la critique pour la saison 2015-2016 à Québec. Voici la liste des heureux lauréats.

Notez qu’en plus des sept catégories habituelles, l’AQCT a décidé de remettre un prix spécial au Carrefour international de théâtre pour le spectacle Où tu vas quand tu dors en marchant...?

Les prix Montréal seront remis le lundi 19 décembre 2016.

Dans la catégorie « Meilleur spectacle Québec » :
QUILLS, texte de Doug Wright, traduction de Jean-Pierre Cloutier et mise en scène de Jean-Pierre Cloutier et Robert Lepage, une production Ex Machina et le Théâtre du Trident

Pièce entière et saisissante, Quills nous a marqués tant pour la force du texte que pour la cohérence de la mise en scène et la qualité du jeu des interprètes. La voix parfaite, la cruauté vive et le charme du marquis de Sade résonnaient avec acuité dans cet inquiétant jeu de miroirs, qui renvoyait à la dualité du personnage tout en faisant naître, partout, les illusions. Cette éloquente dénonciation de la censure nous a habilement fait naviguer entre les brûlants débats d’idées et des récits d’une brutalité troublante.

Les autres finalistes étaient :
- 1984, texte de George Orwell, adaptation de Robert Icke et Duncan Macmillan et mise en scène d’Édith Patenaude, une production du Théâtre du Trident et du Théâtre Denise-Pelletier
- SAUVAGEAU, SAUVAGEAU, un collage des textes d’Yves Sauvageau dans une mise en scène de Christian Lapointe, une production Centre du Théâtre d’Aujourd’hui et Théâtre Blanc

Dans la catégorie « Meilleure mise en scène » :
ÉDITH PATENAUDE pour 1984, une production du Théâtre du Trident et du Théâtre Denise-
Pelletier

Édith Patenaude a réussi à insuffler au monstre de 1984 une intensité et une résonnance actuelle. Par une efficace utilisation de la caméra en direct, elle nous a plongé dans un hyper-voyeurisme tout en orchestrant une chorégraphie cinématographique d’une étonnante fluidité. Sa direction d’acteurs combinant un jeu à la fois retenu pour la caméra et expressif pour la scène fait la preuve de son grand talent de metteur en scène.

Les autres finalistes étaient :
ROBERT LEPAGE et JEAN-PIERRE CLOUTIER pour Quills, texte de Doug Wright, traduction de Jean-Pierre Cloutier, une production Ex Machina et le Théâtre du Trident
FRÉDÉRIC DUBOIS, pour Vinci, texte de Robert Lepage, une production Théâtre Périscope

Dans la catégorie « Meilleur texte original » :
FENDRE LES LACS, de Steve Gagnon, publié aux éditions L’Instant même et produit par le Théâtre Jésus, Shakespeare et Caroline;

Fendre les lacs est le portrait d’une jeunesse qui ne sait pas ce qu’elle est ni ce qu’elle veut être, dans un paysage qui l’asphyxie. Dans sa langue rêche et hachurée, qui se cherche autant qu’elle jaillit, Steve Gagnon livre une pièce chorale qui affirme sa signature singulière, sa poésie abrasive ancrée dans les corps et dans un univers sensible dense et brut.

EX AQUEO avec :
SUR LA MONTAGNE, NUE de Anne-Julie Royer, texte inédit, produit par le Théâtre aux Pommes

Ce texte riche d’appels au territoire et enraciné dans les grands espaces nous a marqués pour son caractère émouvant, sa sensibilité et sa justesse. Par petites touches, les vies de plusieurs
femmes y sont dépeintes de belle manière, se faisant écho et formant un choeur qui porte le quotidien un peu plus près des aurores boréales.

L’autre finaliste était :
ÉPICERIE, de Jean-Denis Beaudoin, texte inédit, produit par La Bête Noire;

Dans la catégorie « Hors Québec » :
CENDRILLON, de Joël Pommerat, une production du Théâtre National de la Communauté française de Belgique, présenté au Carrefour international de théâtre de Québec

Le théâtre singulier de Joël Pommerat continue de nous émerveiller. Il propose avec Cendrillon une relecture du conte classique sous l’angle du deuil, de la découverte de soi et de la peur de
vieillir. Il crée une boîte à rêves où l’implacable réalité sévit, où les personnages transformés, magnifiés et actualisés font partie d’une composition organique, où les langages sont en parfaite cohésion.

Les autres finalistes étaient :
- LAS IDEAS, de Federico Leon (Argentine), une coproduction internationale créée au Kunsten festivaldesarts de Bruxelles (Belgique), présentée au Carrefour international de théâtre de Québec;
- HUFF, de et avec Cliff Cardinal, mis en scène par Karin Randoja, une production Native Earth Performing Arts (Toronto) présentée au Théâtre Périscope.

Dans la catégorie « Interprétation féminine » :
MARIE-GINETTE GUAY, pour le rôle-titre de Mme G., de Maxime Beauregard-Martin, dans une mise en scène de Maryse Lapierre, une production de On a tué la une!

Marie-Ginette Guay est littéralement devenue Mme Thérèse, personnage bien connu de la faune nocturne de Québec, comme une robe de nuit. Elle a su nous montrer différentes facettes du personnage, avec une fermeté mesurée, ajustant son jeu selon les époques évoquées dans le texte. Son interprétation soutenait avec force la proposition de la jeune compagnie On a tué la une !

Les autres finalistes étaient :
LORRAINE CÔTÉ, pour son rôle dans Qui a peur de Virginia Woolf?, d’Edward Albee, traduit par Michel Tremblay, dans une mise en scène d’Hugues Frenette, une production du Théâtre de la Bordée;
PAULE SAVARD, pour son rôle dans Les affinités électives, de David Adjmi, mis en scène par
Michel Nadeau, une production Théâtre Niveau Parking;

Dans la catégorie « Interprétation masculine » :
ROBERT LEPAGE, pour le rôle du marquis de Sade dans Quills, de Doug Wright, dans une mise en scène de Jean-Pierre Cloutier et Robert Lepage, une production d’Ex Machina et du Théâtre du Trident

Robert Lepage a su donner au personnage du marquis de Sade une fascinante complexité, une intelligence vive et une verve délicieuse. Entre élégance et vulgarité, son incarnation de l’écrivain insoumis était portée par une aisance et une autorité qui marquera longtemps les mémoires.

Les autres finalistes étaient :
MAXIM GAUDETTE, pour son rôle dans 1984, de George Orwell, adapté par Robert Icke et Duncan Macmillan, traduit par Guillaume Corbeil, dans une mise en scène d’Edith Patenaude, une production Le Trident et Théâtre Denise-Pelletier;
CHRISTIAN MICHAUD, pour son rôle dans Bousille et les justes, de Gratien Gélinas, dans une mise en scène de Jean-Philippe Joubert, une production du Théâtre de la Bordée

Notez que la catégorie « Jeune public » a été annulée, faute de votes suffisants.

Prix spécial — Québec :
OÙ TU VAS QUAND TU DORS EN MARCHANT... ?, sous la direction artistique de Frédéric
Dubois, une production du Carrefour international de théâtre de Québec

Huit ans déjà ont passé depuis que le premier spectacle déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant… ? a transformé des lieux de Québec, révélé des passages secrets et enchanté des milliers de promeneurs. Cette expérience unique, populaire, ancrée dans l’espace public a mis en valeur le talent et l’imagination débordante de nombreux créateurs, tout en rassemblant un grand nombre d’interprètes et d’artisans. Nous tenions à souligner notre admiration au grand orchestrateur de ce projet, Frédéric Dubois, qui passe le flambeau cette année.

Les Prix de la critique remis par l’AQCT
Les Prix de la critique sont remis annuellement depuis 1985 par le biais d’un vote des membres de l’Association québécoise des critiques de théâtre suivi d’une discussion. L’AQCT compte une trentaine de membres oeuvrant dans une dizaine de médias à Montréal et à Québec.

www.facebook.com/aqctheatre


13 décembre 2016

L'oeuvre de François Barbeau dans un livre et au musée

Sources : Myriam Comtois, MCQ

Extraits du communiqué

Le 12 décembre dernier avait lieu le lancement du livre François Barbeau, un flamboyant homme de l'ombre, écrit par Andrée Lemieux et édité par la Fondation Jean-Paul Mousseau qui a le mandat de «promouvoir et diffuser la création scénographique québécoise». Le projet fut possible grâce à une campagne de socio-financement organisé cet automne, en plein de l'apport financier d'une trentaines de personnes et d'organismes. Lors de la soirée, Madame Katy Tari, directrice des collections du Musée de la civilisation du Québec, a annoncé que plusieurs créations de François Barbeau (1935-2016) seront intégrées à la collection nationale du Musée.

LIVRE

Par sa longévité, sa vitalité créatrice, sa vision, son érudition, son enseignement, François Barbeau a marqué profondément le métier de concepteur de costumes au Québec dont il est l’initiateur de pair avec le scénographe et concepteur de costumes Robert Prévost de quelques années son aîné. Son bilan est colossal : sept cent cinq productions, incluant le théâtre, la danse, l’opéra, la comédie musicale, les variétés, le cinéma et la mise en scène. Si Kamouraska, Casse-Noisette, Les belles-soeurs, Léolo, Christine, la reine garçon, Les liaisons dangereuses, nous reviennent plus facilement en mémoire, il ne faut pas oublier toutes les autres productions pour lesquelles il a toujours travaillé avec la même rigueur. À cela il faut ajouter l’enseignement qu’il a pratiqué pendant vingt-neuf ans à l’École nationale de théâtre du Canada et au Département de communication de l’UQÀM. Le livre témoigne de son apport à l’art du costume, de sa curiosité, de son inventivité. Ouvrage de référence, cette publication contient aussi la liste de toutes les productions auxquelles il a participé, avec le nom de la compagnie, l’auteur et le metteur en scène ou le réalisateur.

En vente via la Fondation Jean-Paul Mousseau au prix de 52,50 $ (Taxes incluses)

MUSÉE

Par l’intermédiaire de sa fille Valérie, une donation composée de 25 costumes de scène et de 190 vêtements de la collection de référence du créateur a été faite à l’institution muséale nationale. Le directeur général, Stéphan La Roche, a souligné que « cette acquisition est fabuleuse à plusieurs égards. D’une part, elle est porteuse de la passion de celui que nous considérons comme l’un des plus grands créateurs de costumes de scène du 20e siècle au Québec. D’autre part, on y perçoit l’incidence remarquable de son travail sur l’évolution des arts du spectacle vivant au Québec, de 1950 à aujourd’hui. La sauvegarde des éléments phares de ce secteur est importante pour la pérennité de notre patrimoine collectif. Elle fait partie des nouveaux axes de développement de nos collections ».

Le Musée de la civilisation devient ainsi le seul musée au Québec à avoir le privilège de conserver les costumes de François Barbeau qui, quelques mois avant son décès, avait lui-même sollicité l’institution muséale pour proposer une donation. Comme il n’a pu voir l’exécution de son projet, c’est sa fidèle collaboratrice depuis 25 ans, sa nièce Josée Barbeau, qui a réalisé le travail de sélection en collaboration avec les conservateurs du Musée. Le dossier n’est pas entièrement clos puisque plusieurs compagnies de théâtre (notamment le Théâtre du Rideau Vert et le Théâtre du Nouveau Monde), ayant oeuvré étroitement avec le célèbre costumier, ont accepté de poursuivre l’enrichissement de ce fond d’exception par des donations ultérieures.


24 novembre 2016

Dévoilement des finalistes des prix de la critique de l'AQCT

Source : AQCT

Extraits du communiqué

L’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT) est fière d’annoncer ses finalistes pour les Prix de la critique 2014-2015 dans six catégories à Montréal et à Québec. Notez que, pour la première fois depuis plusieurs années, les lauréats seront dévoilés lors d’un événement public, qui aura lieu à Québec le 17 décembre 2016 à la Maison de la littérature (40, rue St-Stanislas) de 18h à 21h et à Montréal le 19 décembre 2016 à l’Auditoire (5214 boul. St-Laurent) de 18h à 21h. Le public est invité en grand nombre à participer aux deux événements.

Notez que la catégorie Jeune public a été annulée, faute de votes suffisants.

QUÉBEC

Dans la catégorie « Meilleur spectacle Québec » :
- QUILLS, de Doug Wright, traduit par Jean-Pierre Cloutier, dans une mise en scène de Robert Lepage et Jean-Pierre Cloutier, une production Ex Machina;
- 1984, de George Orwell, adapté par Robert Icke et Duncan Macmillan, traduit par Guillaume Corbeil, dans une mise en scène d’Edith Patenaude, une production Le Trident et Théâtre Denise-Pelletier;
- SAUVAGEAU, SAUVAGEAU, un collage des textes d’Yves Sauvageau dans une mise en scène de Christian Lapointe, une production Centre du Théâtre d’Aujourd’hui et Théâtre Blanc.

Dans la catégorie « Meilleure mise en scène » :
- ROBERT LEPAGE et JEAN-PIERRE CLOUTIER, pour Quills, de Doug Wright, traduit par Jean-Pierre Cloutier, une production Ex Machina;
- EDITH PATENAUDE, pour 1984, de George Orwell, adapté par Robert Icke et Duncan Macmillan, traduit par Guillaume Corbeil, une production Le Trident et Théâtre Denise-Pelletier;
- FRÉDÉRIC DUBOIS, pour Vinci, de Robert Lepage, une production Théâtre Périscope.

Dans la catégorie « Meilleur texte original » :
- FENDRE LES LACS, de Steve Gagnon, publié aux éditions L’Instant même et produit par le Théâtre Jésus, Shakespeare et Caroline;
- ÉPICERIE, de Jean-Denis Beaudoin, texte inédit, produit par La Bête Noire;
- SUR LA MONTAGNE, NUE, d’Anne-Julie Royer, texte inédit, produit par le Théâtre aux Pommes.

Dans la catégorie « Hors Québec » :
- CENDRILLON, de Joël Pommerat, une production Théâtre national de la Communauté française de Belgique et de la Compagnie Louis Brouillard (France), présentée au Carrefour international de théâtre de Québec;
- LAS IDEAS, de Federico Leon (Argentine), une coproduction internationale créée au Kunsten festivaldesarts de Bruxelles (Belgique), présentée au Carrefour international de théâtre de Québec;
- HUFF, de et avec Cliff Cardinal, mis en scène par Karin Randoja, une production Native Earth Performing Arts (Toronto) présentée au Théâtre Périscope.

Dans la catégorie « Interprétation féminine » :
- MARIE-GINETTE GUAY, pour son rôle dans Mme G., de Maxime Beauregard-Martin, dans une mise en scène de Maryse Lapierre, une production On a tué la une!;
- LORRAINE CÔTÉ, pour son rôle dans Qui a peur de Virginia Woolf?, d’Edward Albee, traduit par Michel Tremblay, dans une mise en scène de Hugues Frenette, une production du Théâtre de la Bordée;
- PAULE SAVARD, pour son rôle dans Les affinités électives, de David Adjmi, mis en scène par Michel Nadeau, une production Théâtre Niveau Parking;

Dans la catégorie « Interprétation masculine » :
- ROBERT LEPAGE, pour son rôle dans Quills, de Doug Wright, dans une mise en scène de Jean-Pierre Cloutier et Robert Lepage, une production Ex Machina;
- MAXIM GAUDETTE, pour son rôle dans 1984, de George Orwell, adapté par Robert Icke et Duncan Macmillan, traduit par Guillaume Corbeil, dans une mise en scène d’Edith Patenaude, une production Le Trident et Théâtre Denise-Pelletier;
- CHRISTIAN MICHAUD, pour son rôle dans Bousille et les justes, de Gratien Gélinas, dans une mise en scène de Jean-Philippe Joubert, une production du Théâtre de la Bordée.

 

MONTRÉAL

Dans la catégorie « Meilleur spectacle Montréal » :
- 887, texte et mise en scène de Robert Lepage, une production Ex Machina;
- MACBETH, de Michel Garneau, d’après Shakespeare, dans une mise en scène d’Angela Konrad, une production La Fabrik;
- PELLEAS ET MELISANDE, de Maurice Maeterlinck, dans une mise en scène de Christian Lapointe, une production Théâtre du Nouveau Monde et Théâtre Blanc.

Dans la catégorie « Meilleure mise en scène » :
- ANGELA KONRAD, pour Macbeth, de Michel Garneau, d’après Shakespeare, une production La Fabrik;
- CHRISTIAN LAPOINTE, pour Pelléas et Melisande, de Maurice Maeterlinck, une production Théâtre du Nouveau Monde et Théâtre Blanc;
- FLORENT SIAUD, pour 4:48 Psychose, de Sarah Kane, traduit par Guillaume Corbeil, une production Les songes turbulents.

Dans la catégorie « Meilleur texte original » :
- 887, de Robert Lepage, publié aux éditions Québec Amérique sous forme de livre illustré par Steve Blanchet, et produit par Ex Machina;
- SEPTEMBRE, d’Evelyne de la Chenelière, publié aux éditions Théâtrales et produit par le Nouveau Théâtre Expérimental et le Théâtre français du CNA;
- TABLE RASE, de Catherine Chabot, avec la collaboration de Brigitte Poupart et des interprètes Vicky Bertrand, Marie-Anick Blais, Rose-Anne Déry, Sarah Laurendeau et Marie-Noëlle Voisin, texte inédit, produit par Transthéâtre et le Collectif Chiennes.

Dans la catégorie « Hors Québec » :
- CE NE ANDIAMO PER NON DARVI ALTRE PREOCCUPAZIONI, de Daria Delflorian et Antonio Tagliarini, une production Deflorian/Tagliarini (Italie) présentée au Festival TransAmériques;
- UNE ÎLE FLOTTANTE, de Christoph Marthaler, d’après Labiche, une production Theater Basel et Théâtre Vidy-Lausanne (Suisse) présentée au Festival TransAmériques;
- GO DOWN MOSES, de Romeo Castellucci, une production Societas Raffaelo Sanzio (Italie) présentée au Festival TransAmériques.

Dans la catégorie « Interprétation féminine » :
- SOPHIE CADIEUX, pour son rôle dans 4:48 Psychose, de Sarah Kane, traduit par Guillaume Corbeil, dans une mise en scène de Florent Siaud, une production Les songes turbulents;
- VÉRONIQUE CÔTÉ, pour son rôle dans Fendre les lacs, de Steve Gagnon, dans une mise en scène de Steve Gagnon, une production du Théâtre Jésus, Shakespeare et Caroline;
- DOMINIQUE QUESNEL, pour son rôle dans Macbeth, de Michel Garneau, d’après Shakespeare, mis en scène par Angela Konrad, une production La Fabrik;

Dans la catégorie « Interprétation masculine » :
- EMMANUEL SCHWARTZ, pour son rôle dans En attendant Godot, de Samuel Beckett, dans une mise en scène de François Girard, une production Théâtre du Nouveau Monde;
- GABRIEL SZABO, pour son rôle dans Sauvageau, Sauvageau, un collage des textes d’Yves Sauvageau dans une mise en scène de Christian Lapointe, une production Centre du Théâtre d’Aujourd’hui et Théâtre Blanc;
- ROBERT LEPAGE, pour son rôle dans 887, un spectacle solo écrit et mis en scène par lui-même, une production Ex Machina.

Les Prix de la critique remis par l’AQCT
Les Prix de la critique sont remis annuellement depuis 1985, maintenant dans six catégories dans les villes de Montréal et de Québec. Les gagnants sont déterminés par le biais d’un vote des membres de l’Association québécoise des critiques de théâtre suivi de délibérations. L’AQCT compte une trentaine de membres oeuvrant dans une dizaine de médias à Montréal et à Québec.

Facebook


19 octobre 2016

Le Périscope lance les «billets suspendus»

Source : Théâtre Périscope

Extraits du communiqué

L'équipe du Périscope a fait l'annonce d'un tout nouveau projet qui lui tient beaucoup à cœur en lançant, pour sa saison 2016-2017, les billets suspendus. Inspiré des cafés suspendus*, les billets suspendus du Périscope invitent le public à faire un don dans le but de donner un billet à un inconnu n'ayant pas les moyens de se l'offrir. Le Périscope, fidèle à son habitude de repousser les limites du déjà vu, comblera la différence afin d'offrir les billets et souhaite par cette initiative, non seulement permettre aux moins nantis de profiter de spectacles de théâtre, mais aussi de permettre aux spectateurs présents de participer au développement d'un public riche, sans limites et ouvert sur le monde.

Marie-Hélène Gendreau, coordonnatrice artistique, et son équipe croient en la puissance du théâtre et à l'expérience significative qu'il peut devenir pour certain : « Notre souhait le plus cher avec ce nouveau projet est de rendre la portée des spectacles présentés encore plus percutante. Je crois en la force du théâtre, à son pouvoir d’évocation, à sa résonnance dans l’esprit des gens. Le Périscope est un théâtre qui se veut proche de la communauté, qui se dit ouvert à tous, alors faisons ensemble notre bout de chemin pour qu’il le soit encore plus. Que des gens qui sont sans ressources puissent le fréquenter, et recevoir l’impact de l’art vivant éclaté, sensible et intelligent. »

Ouvrir ses portes à tous
Soucieux d'être un théâtre ouvert pour tous, c’est ainsi que le Périscope s'associe à l'hébergement de la YWCA Québec, qui offre un toit et du support aux femmes dans le besoin, à La Dauphine qui vient en aide aux jeunes de la rue et à PECH (Programme d'Encadrement Clinique et d'Hébergement) un OBNL œuvrant en santé mentale. Le théâtre s'engage à offrir des billets aux bénéficiaires de ces organismes et des volets visés afin de leur permettre d'assister aux spectacles de la saison.

En s'engageant ainsi auprès de ces trois organismes, le Périscope offrira, dans la mesure du possible et selon disponibilité, des billets pour la majorité des spectacles de la saison. Il fait également appel à son public afin de l'aider à honorer son engagement et surtout à en assurer la pérennité : il sera désormais possible de faire un don pour aider le théâtre à suspendre un billet, directement dans le foyer du théâtre, où une installation a été prévue à cet effet. Le public est invité dès aujourd’hui à faire preuve de générosité pour permettre à d’autres de vivre des expériences fortes grâce au théâtre.

*La pratique du café suspendu, très répandu en Europe et de plus en plus au Québec, est un geste altruiste dans le but de faire plaisir à quelqu’un d’autre, de façon spontanée et désintéressée, en achetant un café qui sera donné à un inconnu n'ayant pas les moyens de se l'offrir.

www.theatreperiscope.qc.ca


13 octobre 2016

L'Abonnement Croisé : de retour pour une deuxième année !

Source : collectif 5 théâtres

Extraits du communiqué


Crédits photo : Stéphane Bourgeois & Hélène Bouffard
Sur la photo : Marc Gourdeau, directeur général de Premier Acte, Marie-Hélène Gendreau, coordonnatrice artistique du Périscope, Anne-Marie Olivier, directrice artistique du Trident,
Jean-Philippe Joubert, délégué artistique du Théâtre jeunesse Les Gros Becs ainsi que
Michel Nadeau, directeur artistique de La Bordée

Convaincues de la force de l'union, les équipes de chacune des institutions, La Bordée, le Théâtre jeunesse Les Gros Becs, le Théâtre Périscope, le Théâtre du Trident et Premier Acte, s’unissent à nouveau pour offrir l'Abonnement croisé, un carnet d’abonnement permettant au public de Québec d’assister à un spectacle de la saison 16/17 dans chacune de leur salle. 5 théâtres, 5 pièces, 125 $* : une belle occasion de faire la tournée des théâtres de Québec!

Nouvellement à la barre de la direction artistique, Jean-Philippe Joubert (Gros Becs), Marie-Hélène Gendreau (Périscope) et Michel Nadeau (La Bordée) poursuivent avec enthousiasme ce projet initié par leurs prédécesseurs.

5 théâtres, 5 pièces, 125 $*
L'Abonnement Croisé est mis en vente dès aujourd'hui, 13 octobre, à la billetterie de chacun des théâtres participants, au coût de 125 $*. Il comprend un billet par théâtre, valide sur tous les spectacles admissibles de la saison 2016-2017. Chaque billet équivaut à une entrée, excepté celui du Théâtre jeunesse Les Gros Becs qui permet une entrée double (un adulte et un enfant). Il est possible d'obtenir plus d'informations à l'adresse www.abocroise.com ou encore en téléphonant dans l'un des cinq théâtres participants.

*Taxes et frais de service inclus

Spectacles admissibles
Tous les spectacles de la saison 16/17 à l’affiche dans les cinq théâtres sont admissibles à l’Abonnement croisé, excepté les pièces Pour réussir un poulet et Le piano à voile, présentées au Périscope, ainsi que Les contes à passer le temps, à l’affiche à Premier Acte.

Chacun son créneau
Le détenteur de l’Abonnement Croisé pourra bénéficier de la diversité théâtrale à Québec. S'associent donc, dans ce projet :

· La Bordée, lieu de création et de diffusion où l'on trouve une programmation diversifiée, composée de textes du grand répertoire mondial, d’œuvres d’auteurs contemporains et de dramaturges québécois
315, rue Saint-Joseph Est / Billetterie : 418 694-9721 / bordee.qc.ca ;

· le Théâtre jeunesse Les Gros Becs, seul diffuseur spécialisé dans le théâtre jeune public de l’est du Québec qui propose des productions, d’ici et d’ailleurs, destinées aux jeunes de la petite enfance à l’adolescence
1143, rue Saint-Jean / Billetterie : 418 522-7880 / lesgrosbecs.qc.ca;

· le Théâtre Périscope, lieu de diffusion spécialisé en théâtre de création,  qui valorise l'audace, l'expérimentation, la liberté, la prise de parole et qui contribue au développement du public et de sa communauté
2, rue Crémazie Est / Billetterie : 418 529-2183 / theatreperiscope.qc.ca;

· le Théâtre du Trident qui, conscient du pouvoir transformateur du théâtre, produit et diffuse des œuvres incontournables du patrimoine dramaturgique tant mondial que national, sans négliger le théâtre de création
269, boulevard René-Lévesque Est / Billetterie : 418 643-5873 / letrident.com;

· Premier Acte, qui diffuse des spectacles issus de l’émergence théâtrale québécoise et regroupe les forces vives de la jeune génération de créateurs québécois qui y développent des projets originaux et signifiants.
870, avenue de Salaberry, bureau 112 / Billetterie : 418 694-9656 / premieracte.ca


21 septembre 2016

Dévoilement de la 4e édition des Cartes blanches du Théâtre Niveau Parking

Source : TNP

Extraits du communiqué


Crédit photo : Le Cercle-Lab vivant

La série Cartes blanches du TNP revient pour une quatrième année, au Cercle  ̶ Lab vivant. Récemment nommée directrice artistique du Théâtre Niveau Parking, Marie-Josée Bastien travaille en collaboration avec Caroline Simonis, directrice artistique du Cercle, pour élaborer quatre rendez-vous théâtraux éclectiques et festifs dans une formule renouvelée. En effet, chaque carte blanche donnera aux quatre membres de la compagnie l’occasion de présenter au public un(e) jeune artiste dont ils soutiennent le travail. Cette année, la contrainte de temps demeure mais les artistes pourront profiter de résidences de création offertes par le Cercle pour concocter, en quelques 20 heures seulement, des soirées aux univers différents, rassembleuses et à l’enseigne de la création : conversation fictive entre personnalités publiques, création spontanée, célébration de la mort et tragédie de marionnettes.

- Lundi 10 octobre à 19 h 30 – Ce soir, on change le monde!
conversation imaginaire dirigée par Claude Breton-Potvin et Caroline B. Boudreau
invitées par Hugues Frenette
- Lundi 28 novembre à 19 h 30 – Ce soir, on kidnappe l’instant!
création spontanée dirigée par Charles-Étienne Beaulne
invité par Véronika Makdissi-Warren
- Lundi 13 mars à 19 h 30 – Ce soir, on met du beat dans l’cimetière pis on fait des guirlandes avec les sandwichs pas d’croût!
célébration autour de la mort dirigée par Marie-Josée Bastien et Olivier Arteau
- Lundi 8 mai à 19 h 30 – Ce soir, on glorifie la tragédie à coups de salière et de poivrière!
tragédie de marionnettes dirigée par Lorraine Côté en collaboration avec Nicola Boulanger

Au Cercle
228, rue Saint-Joseph Est

Billets en vente au coût de 15 $ | étudiant (30 ans et moins) 17 $ | régulier taxes incluses
à la porte les soirs de représentation
ou réservation par courriel à niveauparking@bellnet.ca

theatreniveauparking.qc.ca
le-cercle.ca


13 septembre 2016

Alexandre Fecteau à la barre du déambulatoire
Où tu vas quand tu dors en marchant... ?

Source : Carrefour international de théâtre de Québec

Extraits du communiqué


Crédit photo : Jasmin Robitaille

L’équipe du Carrefour international de théâtre confie la coordination artistique de son parcours déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant…? au metteur en scène Alexandre Fecteau. C’est autour de l’imagination foisonnante du jeune créateur que la nouvelle mouture de ce grand spectacle extérieur prendra forme.

Le metteur en scène et auteur de Québec, à qui l’on doit, entre autres, Changing Room et Le NoShow, prendra la relève de Frédéric Dubois, qui a coordonné l’événement depuis sa création en 2009. Récemment nommé directeur artistique de la section française de l'École nationale de théâtre du Canada, Monsieur Dubois passe maintenant la barre à Alexandre Fecteau qui se fera le complice de Marie Gignac, directrice artistique du Carrefour, afin de dénicher les nouveaux lieux qui accueilleront le spectacle et de choisir les artistes qui les investiront au printemps 2017.

Mentionnons que Monsieur Fecteau ne se retrouvera pas en terrain inconnu face à ce nouveau défi puisqu’il a signé deux tableaux dans les éditions précédentes, soit le flamboyant Fêter Quoi (2015-2016) et le touchant Pour de vrai (2011-2012) en collaboration avec Marie Gignac.

C’est au printemps 2017 que sera dévoilé le nouveau trajet du spectacle extérieur, qui sera à nouveau offert gratuitement au public grâce au soutien de la Ville de Québec.

18e Carrefour international de théâtre, du 23 mai et le 10 juin 2017
www.carrefourtheatre.qc.ca


1er septembre 2016

L'Anglicane de Lévis dévoile sa programmation 2016-2017

Source : L'Anglicane

Extraits du communiqué

Chanson, Jazz, Coups de coeur, Les oreilles dégourdies, Les Petits Dimanches, Lévis en scène, Rire collectif, Théâtre... les séries de l'Anglicane charment indubitablement les adeptes de la salle lévisienne.

Cet année, six événements théâtraux prendront l'affiche à L'Anglicane.

Coups d'oeil.

TRIBUS
Jeudi 20 octobre 2016, 20h
Régulier 48$, étudiant 20$
Texte Nina Raine
Mise en scène Frédéric Blanchette
Avec Catherine Chabot, Benoît Drouin-Germain, David Laurin, Jacques L’Heureux. Monique Spaziani et Klervi Thienpont
Production Lab-87 en codiffusion avec La Manufacture

SHERLOCK HOLMES ET LE CHIEN DES BASKERVILLE
Vendredi 16 décembre 2016, 20h
Régulier 39$, étudiant 20$
D'après l'oeuvre de Sir Arthur Conan Doyle
Mise en scène et traduction Frédéric Bélanger
Avec Philippe Robert, François-Simon Poirier et Étienne Pilon
Production Théâtre Advienne que pourra

BIBISH DE KINSHASA
Jeudi 9 février 2017, 20h
Régulier 38$, étudiant 20$
Texte : Marie-Louise Bibish Mumbu
Mise en scène Philippe Ducros
Avec Gisèle Kayembe, Marie-Louise Bibish Mumbu, Philippe Ducros et Papy Maurice Mbwiti
Production Hôtel Motel

BAOBAB
De 5 à 10 ans
Dimanche 5 mars 2017, 14h
14$
Texte et mise en scène Hélène Ducharme
Avec Widemir Normil, Philippe Racine ou Sharon James, Aboulaye Koné et Nathalie Cora
Production Théâtre Motus

DE GÉLINAS À MOUAWAD EN PASSANT PAR TREMBLAY
Jeudi 16 mars 2017, 20h
Régulier 42$, étudiant 20$
Mise en scène Martin Lavigne
Avec Karyne Lemieux, Catherine De Sève, Maxime Tremblay et Hugo Giroux
Production La Comédie Humaine

L'EMMERDEUR
Samedi 8 avril 2017, 20h
Au Cégep de Lévis-Lauzon
Régulier 43$, étudiant 34$
Texte Francis Veber
Mise en scène et adaptation Normand Chouinard
Avec Norman D’Amour, Marcel Lebœuf, Patrice Coquereau, Pierre-François Legendre, Danny Gagné et Monique Spaziani

et plus loin encore...

LA GALÈRE
Vendredi 20 octobre 2017
Au Cégep de Lévis-Lauzon
Régulier 55$, étudiant 34$
Texte Renée-Claude Brazeau
Mise en scène André Robitaille
Avec Hélène Florent, Brigitte Lafleur, Anne Casabonne et Geneviève Rochette
Production Les Projets de La Meute

L'Anglicane
31, rue Wolfe, Vieux-Lévis
langlicane.com


31 août 2016

La biennale RiAP (Rencontre internationale d’art performance de Québec) dévoile la programmation de sa 19e édition

Source : RiAP

Extraits du communiqué


Crédit photo BUYU Contemporary Performance Art Festival, affiche principale du RiAP 2016

Richard Martel, artiste multidisciplinaire et directeur artistique du RiAP, dévoilait ce matin la programmation 2016 de cette Rencontre internationale. Du 15 au 25 septembre, le public est convié à découvrir et expérimenter les performances, les explorations et les activités d'artistes canadiens, taiwanais, allemands, portugais, slovaques et péruviens. Les performances auront lieu au 736 rue Saint-Joseph Est et les conférences CÉLAT, des dimanches 18 et 25 septembre, au Lieu, centre en art actuel, au coin Charest et rue du Pont (13h, animées par Costanza Suarez Camelo et Michaël La Chance - entrée gratuite).

Ce sont deux semaines d'activités artistiques des plus originales et sans compromis qui attendent les plus curieux. Les jeudis, vendredis et samedis, six soirées de performances proposeront 24 artistes de 6 pays différents. Les dimanches seront consacrés aux conférences et discussions qui favoriseront l'échange et la réflexion collaboratives sur l'art aujourd'hui. Les écarts, les décalages et les rapprochements entre les diverses pratiques, les enjeux et les défis auxquels sont confrontés les artistes des pays étrangers seront au programme.

LES ARTISTES

CANADA
Sophia Bartholomew, Mathieu Léger, Jacob Perry et Camila Salcedo

PÉROU
Carlitauchu, Anaze Izquierdo, Frido Martin et Janine Soenens

TAÏWAN
Yves Chun-ta Chiu, Liping Ting, Wuma Watan, Tzu-Chi Yeh

PORTUGAL
António Azenha, Marta Bernardes, Alexandre A. R. Costa et Andrea Inocêncio

ALLEMAGNE
Christiane Obermayr, Felix Roadkill, Evamaria Schaller et Stephan US

SLOVAQUIE
József R. Juhász, Richard Kitta, Martin Piaček et Gabriela Zigova

Laissez-passer et billet quotidien
Valide pour les deux semaines de la RiAP 2016, le laissez-passer donne accès à toutes les soirées de performances à la salle située au 736, rue Saint-Joseph Est. Notez que les conférences sont gratuites.
Laissez-passer : 20 $ (taxes incluses)
Billet quotidien : 5 $ (taxes incluses)
Points de vente
Le Lieu, centre en art actuel – 345, rue du Pont, Québec (dès maintenant)
736, rue Saint-Joseph Est (les soirs de performances)

Tous les détails sur www.riap2016.org


30 août 2016

150 nouveaux billets pour 887 mis en vente demain

Source : Le Trident

Le Trident annonce 150 billets, parmi les représentations annoncées, mis en vente demain, le 31 août, à midi :

- par téléphone au 418 643-8131 ou sans frais 1 877 643-8131;
- sur tout le réseau Billetech;
- en personne à la billetterie du Grand Théâtre de Québec au 269, boul. René-Lévesque Est, à Québec.

Il est aussi possible de s’abonner aux cinq productions de la saison 16/17 du Trident pour vous assurer une place pour la pièce 887, appelez-nous au 418 643-5873 pour plus de détails.

www.letrident.com


30 août 2016

Une 7e édition en noir et noir pour Québec en toutes lettres

Source : Québec en toutes lettres

Extraits du communiqué

C'est ce matin que M. Bernard Gilbert, directeur de la Maison de la littérature, et Mme Isabelle Forest, coordonnatrice des activités littéraires, ont dévoilé la programmation de la 7e édition du festival Québec en toutes lettres, qui se consacrera au sombre mais ô combien jouissif thème du polar.

Le festival, qui, au fil des ans, a su se tailler une place de choix au coeur de la vie culturelle de la capitale, proposera cette année cinquante (!) activités, de quoi « tuer » n'importe quel festivalier. Conférences, spectacles de lecture-musique, cinéma (13 films québécois seront présentés à la Maison de la littérature) expositions, soirées de jeu, tables rondes, invitation gourmande, marathon d'écriture... Il y aura de tout cette année pour rasassier les plus féroces appétits littéraires.

À son habitude, l'équipe de MonTheatre vous propose les événements les plus « théâtraux » de cette édition 2016 ; nous vons invitons à parcourir toute la programmation (réellement alléchante) au www.quebecentouteslettres.com.

Notez que les prix indiquent les tarifs réguliers. Des rabais peuvent être appliqués pour les Ami(e)s de la Maison de la littérature, les abonnés de la Bibliothèque de Québec ou si vous avez 35 ans et moins.

NUIT AU CIMETIÈRE
Vendredi 30 septembre, 20h et 21h30
15$
Cimetière Saint-Matthew et Bibliothèque Saint-Jean-Baptiste
755, rue St-Jean
Spectacle extérieur, beau temps mauvais temps
Mise en scène Patric Saucier
Production Théâtre du Transport en commun, d'après une idée des Libraires
Soirée d’histoires, de légendes lugubres et de romans noirs, autour du feu.
Un sombre personnage guide le public de station en station, toutes plus inquiétantes les unes que les autres.

LOVE IS IN THE BIRDS
Un spectacle francophone sans boule disco
Dimanche 2 octobre, 15h
15$
Maison de la littérature
40, rue St-Stanislas
Mise en scène Anne-Marie White
Production Théâtre du Trillium - Ottawa
En tournée depuis plus de deux ans, ce succès décapant met en lumière des écritures d’ici et d’ailleurs inspirées de la chanson L’arbre est dans ses feuilles. Ce cri du coeur francophone est une performance multidisciplinaire, mi-spectacle, mi-lecture, où la musique et les mots se choquent et s’entrechoquent.

CRIMES À LA BIBLIOTHÈQUE
Lecture publique
Mardi 4 octobre, 20h
15$
Maison de la littérature
40, rue St-Stanislas
Mise en lecture Patric Saucier
Production Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Mise en lecture d’une sélection de nouvelles tirées de l’ouvrage Crimes à la bibliothèque (Éditions Druide, 2015). Meurtres crapuleux, crimes passionnels, faits de guerre… Pour votre plus grand plaisir, la bibliothèque se métamorphose et vous donne froid dans le dos ! Frissons garantis.

OEUVRES DE CHAIR
Tête-à-tête éclairs et Rendez-vous clandestins
Samedi 8 octobre, 19h (tête-à-tête) | 21h (rendez-vous clandestins)
15$
Hôtel PUR Québec
395, rue de la Couronne
Avec Camille Bouchard, Benoît Bouthillette, Jacques Côté, Hervé Gagnon, Corinne Jacquet, Stéphane Ledien, Jean Lemieux, André Marois, Maureen Martineau, Guillaume Morrissette, Quentin Mouron, Jean-Jacques Pelletier, Julie Rivard, Zhanie Roy, Maryse Rouy, Marie-Ève Sévigny, Johanne Seymour, Richard Ste-Marie, Christiane Vadnais et Gary Victor
Cette septième édition de la soirée OEuvres de chair sera des plus mystérieuses. Offrez-vous d’abord un tête-à-tête éclair avec une écrivaine ou un écrivain, laissez-vous ensuite tenter par l’inconnu lors de rendez-vous clandestins dans l’une des chambres, puis prolongez l’expérience au bar de l’hôtel. Rendez-vous sur les lieux du crime !

Plusieurs activités jeunesse sont aussi proposées aux festivaliers, dont :

Alfred Littéraire enquête (Le policier)
6 à 12 ans
Des enquêtes aux énigmes mettant en vedette Sherlock Holmes et Miss Marple
Samedi 24 septembre | 14 h | bibliothèque Paul-Aimé-Paiement 7950, 1e Ave.)
Dimanche 25 septembre | 14 h | bibliothèque Aliette-Marchand (243, boul. Pierre-Bertrand)
Dimanche 2 octobre | 14 h | bibliothèque Gabrielle-Roy, petite scène (350, rue St-Joseph Est)
Production : Théâtre Petit-Bus

Les mission secrètes de l'agent 008
6 à 12 ans
Partez en mission avec l’agent 008, jeune détective assoiffé d’aventures !
Samedi 24 septembre | 10 h 30 | bibliothèque Monique-Corriveau (1100, rte de l'Église)
Samedi 1er octobre | 10 h 30 | bibliothèque Saint-Albert (5, rue des Ormes)
Samedi 1er octobre | 14 h | bibliothèque Chrystine-Brouillet (264, rue Racine)
Dimanche 2 octobre | 10 h 30 | bibliothèque Félix-Leclerc (1465, rue de l'Innovation)
Production : Théâtre Petit-Bus

Les enquêtes de l'inspecteur Sentout (Le vol de Popol)
de 3 à 8 ans
L’inspecteur Sentout et ses marionnettes prennent vie dans cette histoire interactive et pleine
de rebondissements qui garde les petits en haleine.
Samedi 24 septembre | 10 h 30 | bibliothèque Saint-Charles (400, 4e Ave.)
Dimanche 25 septembre | 14 h | bibliothèque Roger-Lemelin (4705, rue de la Promenade-des-Soeurs)
Vendredi 30 septembre | 18 h 30 | bibliothèque Lebourgneuf (1650, boul. la Morille)
Samedi 1er octobre | 10 h 30 | bibliothèque Étienne-Parent (3515, rue Clémenceau)
Samedi 1er octobre | 14 h | bibliothèque Neufchâtel (4060, rue Blain)
Dimanche 16 octobre | 14 h | bibliothèque Gabrielle-Roy, petite scène (350, rue St-Joseph Est)
Production : Animagination

Deviens enquêteur : le jeu CLUE (jeu animé)
Familial, dès 6 ans
Démasquez l’assassin et courez la chance de remporter des prix !
Samedi 8 octobre | 13 h 30 et 14 h 30
Dimanche 9 octobre | 13 h 30 et 14 h 30
Bibliothèque Gabrielle-Roy, petite scène (350, rue St-Joseph Est)

Réservation requise au comptoir de votre bibliothèque de quartier.

Le festival sévira du 29 septembre au 9 octobre 2016.

www.quebecentouteslettres.com
www.maisondelalitterature.com


25 août 2016

Marie-Josée Bastien prend en main la destinée du Théâtre Niveau Parking

Source : Théâtre Niveau Parking

Extraits du communiqué


Crédit photo Rolline Laporte

On annonçait le 23 août dernier l'arrivée de Michel Nadeau à la barre de La Bordée, après 30 ans au Théâtre Niveau Parking. La compagnie annonce aujourd'hui la nomination de Marie-Josée Bastien à la direction artisitique du TNP, élue à l'unanimité par les membres de la compagnie.

La comédienne, dramaturge, metteure en scène et enseignante au Conservatoire d’art dramatique de Québec « souhaite apporter sa vision artistique personnelle aux projets futurs de la compagnie tout en s’inscrivant en cohérence avec sa mission première : proposer des productions de qualité qui mettent de l’avant le théâtre de création et les textes du répertoire contemporain ».

Poursuivant les projets mis en place par son prédécesseur, Marie-Josée Bastien entamera sa première saison comme directrice artistique en châpeautant la 4e édition des Cartes Blanches. Produites par le TNP en collaboration avec le Cercle – Lab vivant, ces quatre soirées, présentées par les artistes de la compagnie, demeurent rassembleuses, festives et à l’enseigne de la création mais feront aussi appel à de nouveaux collaborateurs dans une formule renouvelée.

Deux pièces du TNP seront aussi à l’affiche cette saison : Fire Lake, ville minière, 1986, du 8 novembre au 3 décembre au Théâtre Périscope dans une mise en scène de Lorraine Côté et Act of God qui sera reprise du 24 janvier au 11 février au Théâtre Prospero à Montréal.


23 août 2016

Michel Nadeau prend la barre de La Bordée

Source : La Bordée

Extraits du communiqué


Crédit photo Vincent Champoux

L'équipe de La Bordée annonçait aujourd'hui la nomination du comédien et metteur en scène Michel Nadeau (Théâtre Niveau Parking) au poste de directeur artistique et codirecteur général du théâtre, succédant à Jacques Leblanc.

Michel Nadeau cumule plus de 35 années d’expérience dans le milieu théâtral de Québec. Il a dirigé pendant près de 30 ans le Théâtre Niveau Parking, dont les productions, toujours portées vers l’humain, ont connu un vif succès; nommons, entre autres, Lentement la beauté, On achève bien les chevaux, BUREAUtopsie et Lucky Lady. Il enseigne au Conservatoire d’art dramatique de Québec depuis 1986, où il est également responsable de la section « Mise en scène et création » depuis près de 10 ans.

« La Bordée a pignon sur rue dans l’un des quartiers les plus dynamiques et les plus stimulants de la ville. Une foule curieuse, animée et colorée y déambule, et le théâtre veut être partie prenante de cette vie qui bat. Un théâtre au coeur de la Cité, en phase avec son lieu et son époque. Un théâtre ancré dans la réalité jusqu’à la poésie et engagé profondément dans l’humanité. Voilà le désir que j’ai pour La Bordée. » dit M. Nadeau.

En attendant de présenter au public de La Bordée et de Québec sa toute première saison au printemps prochain, M. Nadeau assurera la mise en oeuvre de la 40e saison du théâtre, planifiée par son prédécesseur, Jacques Leblanc.

Petit rappel, la mise en scène de À toi, pour toujours, ta Marie-Lou sera assurée par Alexandre Fecteau, en remplacement de Jacques Leblanc.

www.bordee.qc.ca


23 août 2016

Comité de direction confirmé aux Théâtre jeunesse Les Gros Becs

Source : Gros Becs

Extraits du communiqué


Marc-Antoine Malo, Louise Dionne et Jean-Philippe Joubert

Alors que s’amorce sa 30e saison, le Théâtre jeunesse Les Gros Becs officialise la nouvelle direction de son organisation. Louise Dionne est ainsi confirmée dans son poste de directrice générale, fonction qu’elle occupait par intérim depuis l’hiver dernier. 

Rappelons que la direction artistique est maintenant assurée en collégialité par les six compagnies de production membres des Gros Becs : Le Théâtre de l’Aubergine, Le Théâtre du Gros Mécano, Le Théâtre des Confettis, Nuages en pantalon – compagnie de création, Le Théâtre des 4 Coins et Les Incomplètes.

Afin d’assurer une coordination des actions artistiques du Théâtre, le comité artistique a créé un poste permanent de délégué artistique occupé par Jean-Philippe Joubert, directeur artistique de Nuages en pantalon – compagnie de création. Caressant d’ambitieux projets dans les prochaines années, Le Théâtre jeunesse Les Gros Becs s’est récemment adjoint les services de Marc-Antoine Malo à titre de nouveau directeur administratif.

www.lesgrosbecs.qc.ca


28 juin 2016

Marie-Hélène Gendreau succède à Frédéric Dubois à la
coordination artistique du Périscope

Source : Théâtre Périscope


Crédit photo Nicola Frank Vachon

L’équipe du Périscope annonçait aujourd'hui la nomination de Marie-Hélène Gendreau au poste de coordonnatrice artistique. Elle succèdera à Frédéric Dubois, qui a assuré ce rôle depuis 2011. Monsieur Dubois se dirigera vers Montréal pour occuper les fonctions de directeur artistique de la section française de l'École nationale de théâtre du Canada.

Réfléchir l’évolution du Périscope comme centre de diffusion réjouit la future coordonnatrice artistique. «Je souhaite que nous demeurions variés dans nos prises de parole. Qu'on inspire et qu'on dérange. Je veux que le théâtre puisse continuer de grouiller de partout, que ses espaces soient investis par des créateurs en recherche constante d'expériences performatives. Nous nous devons d’être persuasifs et percutants de par nos propositions. J'espère, avec ma fougue, pouvoir faire une différence en conservant les acquis et en y amenant de nouvelles idées, toujours dans l’optique d’élargir notre public. Je veux que les gens reconnaissent le foisonnement et la force d’un mandat comme celui du Périscope. Que ce soit éclaté, clair et saisissant comme approche et démarche artistique », de mentionner Marie-Hélène Gendreau. 

Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2005, Marie-Hélène Gendreau est entre autres connue pour sa mise en scène de Trainspotting quia connu un grand succès tant auprès de la critique que du public, d'abord à Premier Acte en 2013, puis à La Bordée en 2015 et au Théâtre Prospero en 2016. Au cinéma, nous avons pu la voir dans Les 3 P’tits cochons et Enfin l’automne. À la télévision, elle a participé aux téléséries Complexe G, 30 vies, Le Clan, Les hauts et les bas de Sophie Paquin, Lance et compte et Chabotte et fille. Au théâtre, elle a joué dans plusieurs projets dont Chante avec moi, Tout ce qui tombe, La Locandiera, La gloire des filles à Magloire, La Cerisaie, La Mouette, Axël et Matéo et la suite du monde. À sa fiche de carrière s’ajoutent aussi plusieurs mises en scène (21) dont L’Ouest solitaire de Martin McDonagh, Quatre à quatre de Michel Garneau, Tom à la ferme deMichel Marc Bouchard, de Serge Boucher, Sur la montagne, nue d’Anne-Julie Royer et Le Cercle de craie caucasien de Bertolt Brecht.

L'entrée en poste de Marie-Hélène Gendreau se fera en août 2016.

www.theatreperiscope.qc.ca


6 juin 2016

Cinq supplémentaires annoncées pour 887 de Robert Lepage

Source : Le Trident

Après plusieurs représentations au TNM et une acclamation publique et critique, 887 de Robert Lepage prendra l'affiche cet automne au Trident. On annonce déjà cinq supplémentaires : le dimanche 18 septembre à 15h, le samedi 24 septembre à 15h, le samedi 1er octobre à 20h, le dimanche 2 octobre à 15h et le mardi 4 octobre à 19h30.

Les billets sont en vente dès maintenant à la billetterie du Grand Théâtre de Québec (418 643-8131 ou sans frais 1 877 643-8131) et sur tout le réseau Billetech

Saison 2016-2017
Rappel : la 46e saison du Trident réserve de grands moments de théâtre : 887, le nouveau solo tant attendu de Robert Lepage ; Les bons débarras de Réjean Ducharme, pour la première fois au théâtre ; Le songe d’une nuit d’été, un Shakespeare revisité ; Constellations, une découverte rafraîchissante de Nick Payne et Venir au monde d’Anne-Marie Olivier, un rendez-vous avec l’histoire personnelle des spectateurs. Consultez la brochure de saison pour plus de détails sur les cinq productions de la saison 16/17.

www.letrident.com



 

 

 

Pour accéder aux nouvelles de 2015-2016, visitez notre ancienne page en cliquant ici
Pour accéder aux nouvelles de 2014-2015, visitez notre ancienne page en cliquant ici
Pour accéder aux nouvelles du 25 juillet 2012 au 24 juin 2013, visitez notre ancienne page en cliquant ici
Pour accéder aux nouvelles du 3 juin 2011 au 24 avril 2012, visitez notre ancienne page en cliquant ici
Pour accéder aux nouvelles du 30 janvier 2008 au 1er sept. 2011, visitez notre ancienne page en cliquant ici

Pële-Mel
Conception logo - Pële- Mel (Mélanie Castonguay - melcastoguay@hotmail.com)
Crédit photo bancs de théâtre : Michèle Delisle, merci à la Maison Théâtre
Conception: David Lefebvre, 2002-2016, v.4 - un merci énorme à Michèle Delisle


Chargement en cours

Sur le fil...


Facebook



17 mars 2017

(CRITIQUE) Amadeus / Hedda Gabler : National Theatre Live - Variations modernes

Cineplex et ses partenaires du National Theatre Live, du Almeida Live et de Stratford on stage) nous gâtent cette saison 2016-2017 avec une programmation très variée alternant classiques et textes contemporains, tragédies et comédies, spectacles plus intimistes ou à grand déploiement.
[en savoir plus]


16 mars 2017

(ENTREVUE) Réalisme magique et racines acadiennes : entrevue avec Gabriel Robichaud pour «Le Lac aux deux falaises»

Dans Le Lac aux deux falaises, Gabriel Robichaud plonge dans une fable sylvestre teintée d’un fond social, de poésie et de résilience.
[en savoir plus]


24 février 2017

(ENTREVUE) Reconstruire le Don Juan : entretien avec Maxim Gaudette et Danielle Proulx pour «Don Juan revient de la guerre»

Maxim Gaudette et Danielle Proulx explorent une Allemagne détruite par la Première Guerre mondiale dans Don Juan revient de la guerre, tel un miroir de notre époque incertaine.
[en savoir plus]


20 mars 2017

Message québécois de la Journée Mondiale du Théâtre 2017

Lisez le Message québécois de la Journée Mondiale du Théâtre 2017, signé cette année par Véronique Côté, et quelques activités programmées pour le 27 mars.
[en savoir plus]


16 mars 2017

Où tu vas quand tu dors en marchant...? s'installe sur la colline Parlementaire

L’équipe du Carrefour international de théâtre annonçait aujourd'hui le retour du spectacle déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant…? dans une toute nouvelle mouture et de nouveaux lieux.
[en savoir plus]


24 février 2017

Le Carrefour annonce la pièce Le déclin de l'empire américain

L’équipe du Carrefour international de théâtre a annoncé aujourd’hui la venue du spectacle Le déclin de l’empire américain au prochain festival, une adaptation audacieuse de Patrice Dubois et Alain Farah, d’après l’œuvre originale de Denys Arcand
[en savoir plus]


1er février 2017

Prédévoilement de quelques titres pour
le FTA et le Carrefour

Juste avant midi aujourd'hui, le Festival TransAmériques et le Carrefour international de théâtre de Québec dévoilaient tour à tour les premiers titres de leurs prochaines éditions.
[en savoir plus - section Montréal]


26 janvier 2017

Valse des supplémentaires

Au cours des derniers jours, plusieurs supplémentaires ont été annoncées pour différents spectacles de la métropole et de la capitale.
[en savoir plus]


18 janvier 2017

Dévoilement de la programmation hiver-printemps 2017 de la Maison de la littérature

D’ici juin, plus de 50 activités se succéderont à la Maison  de  la littérature. MonTheatre vous en suggère quelques unes.
[en savoir plus]


17 janvier 2017

Changements à la direction de l'AQCT

Nathalie De Han élu présidente ; David Lefebvre, vice-président.
[en savoir plus - section Montréal]


11 janvier 2017

Dévoilement de la programmation de la
18e édition du Mois Multi

Une cinquantaine d'artistes provenant de six pays ont été invité au Mois Multi, grande fête de du mois de février. Célébration audacieuse d'arts multidisciplinaires et électroniques de Québec, le Mois Multi se déploiera dans une douzaine de lieux du centre-ville et proposera une multitude d'oeuvres (...)
MonTheatre a choisi quatre spectacles qui proposeront une certaine forme de théâtralité parmi les nombreuses propositions.
[en savoir plus]


20 décembre 2016

Lauréats des Prix de la critique de l'AQCT
Saison 2015-2016 - Montréal

L’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT) a remis ce lundi devant public lors d’un 6 à 8 à l’Auditoire ses Prix de la critique pour la saison 2015-2016 à Montréal. Voici la liste des heureux lauréats.
[en savoir plus - section Montréal]


18 décembre 2016

Lauréats des Prix de la critique de l'AQCT saison 2015-2016 - Québec

L’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT) a remis ce samedi devant public lors d’un 6 à 8 à la Maison de la littérature ses Prix de la critique pour la saison 2015-2016 à Québec. Voici la liste des heureux lauréats.
[en savoir plus]


13 décembre 2016

L'oeuvre de François Barbeau
dans un livre et au musée

Le 12 décembre dernier avait lieu le lancement du livre François Barbeau, un flamboyant homme de l'ombre, écrit par Andrée Lemieux et édité par la Fondation Jean-Paul Mousseau qui a le mandat de «promouvoir et diffuser la création scénographique québécoise».
[en savoir plus]


Consultez les autres communiqués et nouvelles


1er et 2 avril 2017

Finissants du Conservatoire
Lecture publique
Le feu de mon père
Conservatoire
[en savoir plus]


7 et 8 avril 2017

Broue
Le Capitole
[site du Capitole]


Du 7 au 12 mai 2017

Finissants du Conservatoire
Collage de textes d'Eric Emmanuel Schmitt
Avec Éric
Conservatoire
[en savoir plus]


Du 12 au 14 avril 2017

Les Jarretières
Les monologues du vagin
LANTISS Université Laval
[en savoir plus]


23 avril 2017

This Is Better Than Porn
Cet endroit entre tes cuisses
Théâtre Petit Champlain
[en savoir plus]


8 mai 2017

Carte Blanche Théâtre Niveau Parking
Ce soir, on glorifie la tragédie à coups de salière et de poivrière!
Le Cercle Lab Vivant
[en savoir plus]


11 mai 2017

Véronique Côté
La vie habitable
Maison de la littérature
[en savoir plus]


21 mai 2017

Théâtre clownesque et musical
La grande étude
Théâtre Petit Champlain
[en savoir plus]


29-30 mai 2017

Ladies' Night
Capitole de Québec
[site du Capitole]


Association québécoise des marionnettistes

Toutes les formations en ligne ici
[site web]


Impro

Impro Les Bottines

Les Bottines c’est 20 vieux routiers de l’impro qui se réunissent les jeudis soirs dans Limoilou pour faire des sketchs, dans la seule ligue où les frais de gardienne dépassent le « bill » de bière.

Pas d’équipes, pas de règlements, et des après-matchs avec les mêmes vieilles anecdotes du tournoi de Chicoutimi de 2003.

Bar Sinatra
1096 3e Avenue, Limoilou
Première, jeudi 29 septembre 2016, 20h
3$
[site web]
[page Facebook]


Les Architectes

Collectif de théâtre improvisé et de désobéissance scénique.

NOUVEL ENDROIT
Petit théâtre de Québec
135 rue St-Vallier Ouest
Première, samedi 24 septembre 2016, 20h
10$
[site web]
[page Facebook]


LIQ
Ligue d'Improvisation de Québec

les mardis 20h
L'Anti Bar & Spectacles - 251 rue Dorchester

[site web]
[page Facebook]


Le Club d'impro

Au Cercle, 228, rue St-Joseph Est

Quatre improvisateurs d’expérience, un musicien renommé qui s’adapte à tout et un animateur bien sapé pour une délectable soirée de sketchs improvisés sous vos yeux

[site web]
[page facebook]


LiQIBD

Musée national des beaux-arts du Québec

Qu’est-ce que l’impro BD? Des improvisations où viennent s’imposer une contrainte, ou un allié, de taille : le dessin. Le concept de ces rencontres? Improvisateurs, musiciens et dessinateurs s’unissent sur scène afin de créer en direct des histoires et des personnages, en respectant les choix et les contraintes imposées tant par le public que par le maître de jeu.

Au programme de ce nouveau concept toujours piloté par le Festival de la BD francophone de Québec : des improvisations courtes aux thèmes et contraintes variées, suivies de la création improvisée d’un récit long, en multiples chapitres – de ce récit, pour l’instant, seul le titre est connu en amont (pour septembre, il s’agira de « Septembre, c’est la rentrée!) ». Le reste, tant la nature du récit que de son exécution, sera orientée sur place par le public présent.

Deux autres spectacles de la LiQIBD sont d’ores et déjà à l’horaire pour l’automne 2016 au Musée national des beaux-arts du Québec, les dimanches 30 octobre et 27 novembre prochains

[page facebook]