Archives par mot-clé : Éric Jean

UQAM – Electronic City

Provoqués par le système politique en place, les protagonistes Tom et Joy perdent tout point de repère spatio-temporel. C’est dans un univers numérique et ultra-médiatisé, où l’efficacité, la vitesse, la flexibilité et la productivité sont de mises, qu’ils tentent de se reconstruire une identité.

Lire la suite...

UQAM – Electronic City

Provoqués par le système politique en place, les protagonistes Tom et Joy perdent tout point de repère spatio-temporel. C’est dans un univers numérique et ultra-médiatisé, où l’efficacité, la vitesse, la flexibilité et la productivité sont de mises, qu’ils tentent de se reconstruire une identité.

Lire la suite...

UQAM – Electronic City

Provoqués par le système politique en place, les protagonistes Tom et Joy perdent tout point de repère spatio-temporel. C’est dans un univers numérique et ultra-médiatisé, où l’efficacité, la vitesse, la flexibilité et la productivité sont de mises, qu’ils tentent de se reconstruire une identité.

Lire la suite...

UQAM – Electronic City

Provoqués par le système politique en place, les protagonistes Tom et Joy perdent tout point de repère spatio-temporel. C’est dans un univers numérique et ultra-médiatisé, où l’efficacité, la vitesse, la flexibilité et la productivité sont de mises, qu’ils tentent de se reconstruire une identité.

Lire la suite...

UQAM – Electronic City

Provoqués par le système politique en place, les protagonistes Tom et Joy perdent tout point de repère spatio-temporel. C’est dans un univers numérique et ultra-médiatisé, où l’efficacité, la vitesse, la flexibilité et la productivité sont de mises, qu’ils tentent de se reconstruire une identité.

Lire la suite...

FIFA 2017 : quelques suggestions théâtrales

par David Lefebvre Le FIFA, Festival des films sur l’art, dont l’édition 2017 sévira du 23 mars au 2 avril prochain, s’annonce splendide. Si certains titres titillent (Hugo Pratt, trait… Lire la suite »

Lire la suite...

(ENTREVUE) Un as de l’étrangeté : entrevue avec Larry Tremblay pour «Le Joker» et «Le garçon au visage disparu»

Par Olivier Dumas Dans Le Joker et Le garçon au visage disparu, Larry Tremblay expose des facettes absurdes, inénarrables et effrayantes de notre monde. Figure emblématique des incertitudes du 21e… Lire la suite »

Lire la suite...