MonTheatre.qc.ca, votre site de thtre
Du 11 janvier au 5 février 2011 au studio de création Marc-Doré.
Moi aussi!
Texte : Collectif
Avec : Véronika Makdissi-Warren et Frédéric Lebrasseur
Une adorable femme-clown sans domicile fixe déambule dans les rues de la ville avec son chien Ulysse. Avec elle, dénicher un coin chaud pour la nuit ou un bout de pain à manger devient une véritable épopée ! Sa quête : trouver la fameuse formule du 6/49. Acrobate de la numérologie, elle pose un regard naïf et poétique sur toutes les petites choses de la vie. Elle veut comprendre le monde et y occuper une place, sa place.

Après Mammouth et Maggie et King Lear contre-attaque, Les Productions Préhistoriques nous présentent leur nouvelle création où la fantaisie met un beaume sur la dure réalité. Accompagnée sur scène du musicien Frédéric Lebrasseur, Véronika Makdissi-Warren interprète une femme au quotidien des plus modestes mais aux aspirations les plus élevées : trouver la formule des formules, celle qui éclairera son âme et la nommera face au monde.

Équipe de création : Christian Fontaine, Julie Morel, Marc Doré et Mario Villeneuve

Production Les Productions Préhistoriques
Codiffusion Théâtre Périscope

Théâtre Périscope
2, rue Crémazie Est
Billetterie :418-529-2183

Delicious
______________________________________
 Critique
Critique
Imprimer la critique

par Odré Simard

Les Productions Préhistoriques sont de retour au Périscope 10 ans après leur touchant Mammouth et Maggie et sept ans après leur loufoque King Lear contre-attaque qui ont su faire vibrer le public. Ce théâtre de création cherche, à l’aide du potentiel de l’acteur, à nous transporter dans un monde parallèle, toujours fantaisiste, mais tout à fait ancré dans une réalité qui ne peut nous laisser indifférents. Dans Moi aussi !, ils approfondissent encore davantage cette visée. Après avoir monté un duo, puis une création de groupe, on ne retrouve, dans cette dernière pièce, qu’une seule interprète sur une scène dénudée, laissant toute la place aux possibilités expressives de l’acteur.

On retrouve donc la pétillante Véronika Madkissi-Warren dans le rôle d’une femme-clown itinérante qui erre dans la ville avec son chien Ulysse, à la recherche de moyens de survie aux revers de fantaisie. Peut-être même que cette survie frôlant le pathétique n’est possible que grâce à cette échappatoire ludique qu’elle se crée au tournant d’une poubelle, où les déchets sont de merveilleuses découvertes, ou encore, dans ce savoureux numéro où elle décortique avec humour les milles et une façons de mendier de l’argent aux passants. On frôle aussi la critique sociale, car le rêve que notre héroïne chérit tout au long de cette heure haute en couleur est, en fait, de gagner enfin à la loterie grâce à son numéro magique. Et dans sa naïveté tout ce qu’il y a de plus populaire, elle est certaine que cela réglera tous ses problèmes et qu’elle sera enfin «quelqu’un».

Malgré le jeu solide de l’actrice seule face à la scène dépouillée, Moi aussi ! ne serait rien sans Frédéric Lebrasseur, le « brasseur de sons » comme il se plait lui-même à se nommer. Acolyte parfois présent, parfois effacé, il agit avec une fascinante précision face aux gestes de Mme Madkissi-Warren afin de nous dévoiler, seconde après seconde, la clé de ce monde imaginaire. Les deux vont de pair avec une complicité débordante qui démontre l’énorme plaisir qu’ils ont à jouer ensemble. Et pour jouer, ils jouent! L’équipe recherchait, dans cette création, à plonger dans le plaisir et la naïveté de l’enfance ; cela se rend tout à fait jusqu'à nous. Coup de cœur particulier au numéro de jonglerie qui parvient à être impressionnant même s’il n’y a aucune balle devant nous!

Moi aussi ! est une pièce tout à fait sympathique, mais bien que l’on s’attache au personnage, quelques longueurs s’insèrent durant la représentation, dues peut-être à un manque de rythme, surtout au début de la pièce. Mais tout est bien vite pardonné, grâce à l’inventivité sonore sans borne du fameux « barbu », comme le nomme gentiment notre chère sans-abri, ainsi que de la précision exemplaire du jeu de mime de cette dernière. Un bravo à Marc Doré qui fit office de « maître de mouvement » dans cette production, un homme qui n’a plus à défendre sa réputation à Québec en matière de jeu clownesque.

Un spectacle tout simple, sous-tendant une masse énorme de travail minutieux, ponctué de moments forts où la magie surpasse le reste. Le duo Madkissi-Warren-Lebrasseur nous fait apparaître un monde plus vrai que nature, à saisir avec émerveillement.

16-01-2011

Retour à l'accueil