MonTheatre.qc.ca, votre site de thtre
Du 15 mars au 2 avril 2011 avec une matinée le dimanche 20 mars 2011
Ailleurs
Texte, mise en scène et interprétation : Kevin McCoy
Sean, documentariste américain habitant le Canada depuis 7 ans, entreprend des démarches afin d’obtenir le statut de résident permanent. C’est le début d’une aventure aux multiples retournements. Il nous entraîne dans les dédales bureaucratiques de l’immigration et dans toutes les houleuses étapes de sa demande. Nous le suivons dans ses nombreuses rencontres avec un douanier, un agent d’immigration et un avocat. Nous assistons avec lui à ses cocasses cours de français, mais aussi à ses moments plus intimes de remises en question. En parallèle, il brosse un portrait de l’immigration à Québec en nous présentant des entrevues filmées qu’il a menées auprès de personnes immigrantes qu’il a côtoyées.

Dans un mélange de documentaire et de théâtre, Kevin McCoy nous fait vivre avec humour et tendresse sa propre expérience d’immigrant et son adaptation identitaire en terre francophone.

Équipe de création: Virginie Leclerc, Patrick Durnin, Kevin McCoy,  Francis Montillaud, Patrick Durnin et Nicolas Léger

28 mars 2011 19h30

Lundi causerie
Partage et résistance, la rencontre de l'autre

En marge de la pièce Ailleurs, et pour souligner la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale, le Théâtre Périscope propose la causerie Partage et résistance, la rencontre de l’autre, le lundi 21 mars à 19 h 30, une rencontre animée autour de la thématique de l’immigration.

Pour l’occasion, Kevin McCoy, auteur de la pièce Ailleurs, Benoît Songa, fondateur et directeur général du Centre R.I.R.E, un organisme à but non lucratif offrant des services auprès des personnes immigrantes, et Cecilia Valdenenito, anthropologue et directrice générale de GRF Recherche/Évaluation, groupe de consultants en recherche sociale appliquée, prendront la parole. Ils seront chaleureusement guidés par Marie-Ginette Guay, directrice artistique du Théâtre Périscope.

Diverses questions touchant la réalité de l’immigration seront soulevées: Québec terre d’accueil, mirage ou réalité? Qu’est-ce qui pousse de nouveaux arrivants à venir s’établir à Québec? Que laissent-ils derrière eux? Quelles sont les attentes devant ce nouveau pays? Quels sont les facteurs d’intégration?

Dans le foyer du Théâtre Périscope
Entrée libre

Production Théâtre Humain
Codiffusion Théâtre Périscope

Théâtre Périscope
2, rue Crémazie Est
Billetterie :418-529-2183

Delicious
______________________________________
 Critique
Critique
Imprimer la critique

par Odré Simard

En mouvance depuis 2005 lors des premières représentations diffusées par Premier Acte, la pièce Ailleurs nous propose une rencontre avec cet autre qui vit si près de nous sans trop faire de bruit. Un regard sur les immigrants qui s’installent à Québec, sans le confort ou la protection de quartiers culturels plus homogènes tels que l’on peut voir à l’intérieur de villes plus grandes comme Montréal. À Québec, les nouveaux arrivants doivent s’adapter et se fondre dans la masse afin de tirer leur épingle du jeu.

Le comédien et metteur en scène Kevin McCoy se glisse sous la peau de Sean Devlin dans une optique plutôt autobiographique. Dans un premier temps, on suit le cinéaste dans la préparation de son documentaire sur les immigrants de la ville de Québec, puis on assiste aux différentes étapes autant administratives qu’humaines auxquelles l’Américain doit se confronter pour atteindre sa citoyenneté canadienne, étant lui-même immigrant. Kevin McCoy défend son solo avec un jeu sans fioriture, simple et naturel, qui semble en réalité très près de sa personnalité.

Le début de la pièce offre une amorce un peu boiteuse face au reste de la création, en nous installant dans une ambiance de style « conférence ». Sean prend le micro pour nous expliquer les débuts de l’immigration au Québec avec des images de sa visite à Grosse-Île. Au lieu de nous présenter d’abord le personnage en situation théâtrale, on entre en premier lieu dans ce petit décalage de type « documentaire » créant une longueur qui fait espérer que le ton de la pièce changera sans trop tarder. Celui-ci change heureusement et l’histoire de Sean se révèle agréable à suivre avec ses moments parfois cocasses, parfois touchants. Il est à noter aussi qu’au point de vue de la scénographie et des idées mises en place afin de déjouer le fait qu’il n’y a qu’un acteur sur scène, Kevin McCoy a fait un admirable travail de mise en scène afin d’allier ingéniosité et poésie dans les différents tableaux de la pièce.

Par contre, l’arrimage documentaire et théâtre n’atteint pas un stade des plus harmonieux. Manquant de lignes directrices, les divers témoignages d’immigrants parsèment la pièce d’une façon qui peut sembler aléatoire. Vu le grand nombre de rencontres effectuées en travail préparatoire à la création, on aurait pu s’attendre à ce qu’elles prennent davantage de place, ou encore, que les sujets abordés dans les capsules soient directement traités dans la partie théâtrale. Il n’y a pas de retour concret ou d’approfondissement lorsqu’elles sont présentées sur la scène et elles apparaissent alors davantage comme étant simplement le matériel du personnage pour son documentaire. En quelque sorte, ces entrevues qui auraient pu être le véritable fond de l’histoire se travestissent en prétexte pour la trame théâtrale.

Un spectacle touchant par son sujet rafraichissant pour la scène théâtrale, mais ponctué de longueurs dues aux présentations vidéo des témoignages d’immigrants qui n’ont pas été incorporées de façon fluide à la création.

24-03-2011

Retour à l'accueil