MonTheatre.qc.ca, votre site de thtre
6* et 13 février 2011, 15h
* rencontre avec les artistes
Matinées scolaires : du 1er au 4, du 8 au 11 février 2011, 9h30 et/ou 13h30
Le voyage
(dès 6 ans)
Texte et mise en scène : Marie-Christine Lê-Huu
Interprètes : Caroline Bernier-Dionne, Noë Cropsal, Alexandre Leroux et Félix Monette-Dubeau

Une mère et son fils se retrouvent malgré eux au milieu de montagnes enneigées, au Japon. Pour survivre, ils doivent marcher jusqu’à un village. La mère raconte trois histoires à son fils pour lui donner du courage. Des histoires d’amour, de persévérance et de patience qui aident l’enfant à marcher dans le froid et le noir. Surtout, elles lui permettent d’affronter ses peurs et d’apprivoiser la nouvelle vie qui les attend tous les deux.

Bien connue des jeunes pour ses rôles de Tibor dans Cornemuse et d’Alia dans Toc Toc Toc !, Marie-Christine Lê-Huu a repris sa plume d’auteur et nous trimballe entre le Québec, le Japon et la Nouvelle-Orléans, révélant par petites touches poétiques des univers fascinants. Même l'artiste de jazz Louis Armstrong illumine cette grande traversée.

Conception visuelle et sonore : Patrick Martel, Guillaume Sauriol-Lacoste, Thomas Godefroid et Simon Lanctôt

Durée du spectacle : environ 60 minutes

Production : Théâtre de L’Avant-Pays (Montréal)

Les Gros Becs
1143, rue Saint-Jean
Billetterie : 418-522-7880 poste 1

___________________

Dates antérieures (entre autres)

Du 2 au 30 décembre 2010 - La Maison Théâtre

Delicious
______________________________________
 Critique
Critique
Imprimer la critique

par David Lefebvre

« N’oublie pas que les choses qui comptent vraiment méritent un peu d’effort… »


Crédit photo : Suzanne O'Neill

Après Une forêt dans la tête, la charmante jeune comédienne et auteure Marie-Christine Lê-Huu (connu du jeune public surtout grâce à Toc toc toc) récidive avec Le Voyage, dont elle signe le texte et, pour la première fois, la mise en scène. Le petit Édouard quitte le Québec avec sa mère pour rencontrer son père, qui habite le Japon. Mais leur avion s’écrase au milieu de montagnes enneigées ; les voilà partis à pied, grelottants, cherchant refuge. Pour se donner du courage, la mère d’Édouard lui raconte des histoires, dont celle de Lulu et de son correspondant Hiroshi, et du petit Satchmo qui deviendra le grand Louis Armstrong.

Le Voyage est un merveilleux conte sur la valorisation de la patience et de la persévérance, et que le courage n’est pas nécessairement réservé qu’aux plus valeureux et aux plus forts, mais à tous et à toutes, y compris les plus petits. Cette fable propose aussi le thème de la découverte, de l’adaptation et de l’acceptation d’autres cultures, d’autres gens. Et que l’amour peut naître si on lui donne le temps, comme les vieux cerisiers qui fleurissent, au printemps.

Félix Monette-Dubeau personnifie Édouard adulte, le narrateur-conteur de cette surprenante histoire. Monette-Dubeau est une véritable révélation de ce spectacle. Avenant, souriant, énergique, il intervient souvent lors des récits, charmant rapidement l’auditoire. Tous les autres personnages sont représentés par des marionnettes ou des masques, de différentes grandeurs, confectionnés avec soin par Patrick Martel, qui a aussi conçu la scénographie. Avec pourtant peu de choses, celle-ci évoque le Japon, grâce à une arche, une entrée, une réplique d’un tatami et quelques bancs en bois.


Crédit photo : Suzanne O'Neill

La mise en scène de Marie-Christine Lê-Huu est vivante, dynamique, ludique ; ne se servant que de draps blancs, elle crée des décors de neige, des personnages, ou camoufle les excellents marionnettistes-comédiens Caroline Bernier-Dionne, Noë Cropsal et Alexandre Leroux, tous vêtus de de blanc. Elle utilise aussi judicieusement certains jeux d’ombres et quelques projections qui alimentent le récit. La chanson Hello, Dolly ! de Louis Armstrong, dont il nous est présenté une courte biographie des plus savoureuses, devient l’hymne à la ténacité, dans cette histoire familiale plutôt singulière. Les enfants s’amusent du ton jovial de la pièce, et les adultes ne sont jamais en reste, comme le témoigne une scène d’accouchement plutôt inusitée, mais terriblement drôle.

Traversée des plus amusantes, mignonnes et attachantes, Le Voyage est possiblement le meilleur spectacle familial qui sera présenté à Montréal durant la période des Fêtes. Une autre jolie réussite du Théâtre de l’Avant-Pays.

03-12-2010

Retour à l'accueil