Théâtre 2014, les suggestions d’Ariane

par | 26 décembre 2013

Déjà 2013 qui se termine… Néanmoins, les collaborateurs de MonTheatre sont impatients de découvrir ce que le théâtre en 2014 leur réservera. Voici les tops de quelques membres de l’équipe. Bonne lecture !

par Ariane Cloutier

L'homme-Atlantique, crédit photo Yan Turcotte

L’homme-Atlantique, crédit photo Yan Turcotte

Mi-février : quoi de mieux pour la St-Valentin qu’une pièce traitant de l’impossible rencontre entre les hommes et les femmes? L’Homme Atlantique (et La Maladie de la mort) est construite sur deux magnifiques courts textes de Marguerite Duras. Cette œuvre propose une excellente mise en scène de Christian Lapointe et une scénographie recherchée incluant un superbe travail d’intégration vidéo. Le traitement du spectacle relance l’intertextualité entre le roman, le théâtre et le cinéma, tout en présentant, comme dans un écrin, les mots de Duras. À voir absolument si vous l’avez manqué au FTA l’an dernier.

Avec Jean Alibert, Anne-Marie Cadieux et Marie-Thérèse Fortin.
// Usine C / Coproduction du Festival Transamériques, de Recto-Verso et du Théâtre français du Centre National des Arts
http://www.usine-c.com/programmation/l-homme-atlantique/
http://www.montheatre.qc.ca/archives/14-usinec/2014/atlantique.html

L'architecture de la paix

L’architecture de la paix

Mois de mars : pour combattre la lassitude de la fin de l’hiver. Je propose L’Architecture de la paix, une œuvre se donnant le mandat très original d’allier théâtre, danse et architecture, en plus de traiter de recherche de la paix et de reconstruction. La parole devient l’architecture du monde. Le discours de la pièce s’ouvre sur la prémisse suivante : « comment est-ce que l’architecture peut contribuer concrètement à l’instauration de la paix, de manière durable ? »

Texte original d’Évelyne de la Chenelière, mise en scène et chorégraphie de Paula de Vasconcelos.
Avec Pascale Montpetit, Daniel Parent, Ana Brandão, Carlos Mil-Homens.
// Espace Go / création Pigeon international en collaboration avec le département d’architecture de l’Université McGill et en coproduction avec le Teatro São Luiz de Lisbonne
http://www.montheatre.qc.ca/archives/04-espacego/2014/paix.html
http://www.espacego.com/saison2013-14/architecture_de_la_paix.php

Villes, Théâtre de la Pire Espèce

Villes, Théâtre de la Pire Espèce

Avril : alors que la nature reprend vie et que les crocus sortent de terre. Le spectacle Villes propose, par des processus scéniques tels que la rediffusion spontanée et le théâtre d’objet, un voyage onirique à travers une centaine de villes imaginaires. Inspiré du roman d’Italo Calvino Les Villes invisibles, la pièce se sert de leur habitat, pour parler des humains qui l’habitent. Olivier Ducas et la scénographe Julie Vallée-Léger, avec leur habituelle magie low-tech, explorent les valeurs symboliques et poétiques des objets pour créer une galerie insolite de villes imaginaires.

Texte, interprétation et mise en scène Olivier Ducas, scénographie et objets Julie Vallée-Léger
// Aux Écuries / production du Théâtre de la Pire Espèce
http://www.montheatre.qc.ca/archives/17-auxecuries/2014/villes.html
http://www.auxecuries.com/saison/77?iseason=1#/uid-77

Affiche Molly Bloom

Affiche Molly Bloom

Mois de mai en fleur et éveil des sens. Basé sur le monologue intérieur de Molly, à la toute fin du Ulysse de James Joyce, Molly Bloom présente les pensées intimes d’une femme qui dispose librement de son corps et de sa vie. Défini comme « l’une des plus extraordinaires incursions littéraires faites par un homme dans les jardins secrets de la féminité », le texte a marqué le début du 20e siècle par sa vision d’avant garde.

Dans une mise en scène de Brigitte Haentjens, traduction de Jean Marc Dalpé, avec Anne-Marie Cadieux.
// Espace Go / coproduction Espace Go et Sibyllines
http://www.montheatre.qc.ca/archives/04-espacego/2014/molly.html
http://www.espacego.com/saison2013-14/molly_bloom.php