Archives par mot-clé : Jamais Lu

Jamais Lu : Prise de parole au féminin

Par Daphné Bathalon MonTheatre couvrira cette année quelques lectures du JAMAIS LU 2015, voici un retour sur la soirée d’ouverture du festival. Et c’est reparti pour neuf jours de prises de parole et de découvertes théâtrales, de soirées, de fins de soirée (et même de quelques matinées et après-midi) colorées et en bonne compagnie. Pépinière de… Lire la suite »

Le show du non-exil, ou comment exposer les banalités de sa vie pour en faire une épopée

par Geneviève Germain MonTheatre couvrira cette année quelques lectures du JAMAIS LU 2015, voici la première critique sur Le show du non-exil. Au tout début de la lecture de la pièce Le show du non-exil, on nous le dit d’emblée : « Veux-tu bien t’abstenir de la jouer (ta vie)? ». Bien des autobiographies sont mises… Lire la suite »

S’ancrer dans le Jamais Lu – entrevue avec Marcelle Dubois

par Gabrielle Brassard À l’aube du début de la 14e édition du Festival du Jamais Lu, qui commence ce vendredi 1er mai, MonTheatre s’est entretenu avec sa fondatrice, Marcelle Dubois. Cette année, c’est sous le thème « S’appartenir » qu’est articulée la quinzaine de textes, qui s’étaleront sur 10 jours. Thème vaste s’il en est un, « S’appartenir »… Lire la suite »

Le Jamais Lu : en bédés et en chansons

Par Daphné Bathalon LE NOMBRIL DU MONSTRE Le nombril du monstre est le projet un peu fou de Félix Beaulieu-Duchesneau de raconter, dans une bande dessinée réalisée en neuf mois, la grossesse de sa copine, Sandrine, et la naissance de leur premier enfant en 2004. Emballées par l’idée qui leur était présentée, Marcelle Dubois et… Lire la suite »

Tout le monde danse!

par Gabrielle Brassard La dernière soirée du Festival du Jamais Lu, qui a eu lieu le 10 mai dernier, s’est clôturée par un événement tout aussi inusité qu’amusant ; Le bal littéraire, un concept tout à fait approprié pour terminer cette semaine de nouveaux textes théâtraux. Trois auteurs français, Marion Aubert, Rémi De Vos et… Lire la suite »

Lumineux!

Par Gabrielle Brassard Que le Jamais Lu fait du bien! Des textes porteurs d’une réflexion sur notre identité, notre action, la société parfois apathique dans laquelle nous vivons, mais enfin, enfin un peu de lumière! Comme quoi il est possible d’écrire des textes réflexifs, mais heureux, absurdes et drôles. Quelle fraîcheur dans notre dramaturgie québécoise… Lire la suite »

Question d’identité

Par Daphné Bathalon « Une voix, immatérielle et vraie, comme le souvenir, comme l’amour.* » Un homme, fin de la quarantaine, entre dans une chambre, la numéro 7, d’un immeuble abandonnée et, par son entrée, déclenche le mécanisme qui fait résonner la voix, sa voix à elle, la voix de Claire Bonaparte. Oh, nous assure-t-elle d’emblée, ce… Lire la suite »

Apathie extrême

Par Daphné Bathalon La soirée d’ouverture vendredi dernier promettait un 12e Jamais Lu plein d’étincelles (voir le billet Condamnée au triomphe de Geneviève Germain) ; on peut dire que la lecture du Voleur de membres a donné lieu, entre éclats de rire et répliques follement absurdes, à un beau feu d’artifices! Le texte de Mathieu Handfield,… Lire la suite »

La soirée d’ouverture du Jamais Lu : Condamnée au triomphe

par Geneviève Germain C’est dans une salle pleine à craquer que s’est déroulée la soirée d’ouverture du Jamais Lu. Les billets se faisaient rares et une liste d’attente a même due être établie tant l’affluence était grande. Misant sur une ambiance conviviale et décontractée, des mets péruviens étaient disponibles à l’entrée et on pouvait s’offrir… Lire la suite »