Archives par mot-clé : Anaïs Barbeau-Lavalette

La femme qui fuit

Anaïs Barbeau-Lavalette n’a pas connu la mère de sa mère. De sa vie, elle ne savait que très peu de choses. Cette femme s’appelait Suzanne. En 1948, elle est aux côtés de Borduas, Gauvreau et Riopelle quand ils signent le Refus Global. Avec Marcel Barbeau, elle fonde une famille. Mais très tôt, elle abandonne ses deux enfants.

Fenêtres ouvertes au Centre-Sud: entrevue avec Émile Proulx-Cloutier pour « Pôle Sud, documentaires scéniques »

Par Olivier Dumas Le cœur du quartier Centre-Sud devient le point d’ancrage de la création Pôle Sud, documentaires scéniques, dans laquelle Émile Proulx-Cloutier et Anaïs Barbeau-Lavalette tentent de révéler des facettes méconnues des alentours de l’Espace Libre. Comme auteur-compositeur-interprète, Proulx-Cloutier semble Aimer les monstres (titre de son premier album). Comme metteur en scène, il privilégie… Lire la suite »