Sur place ou pour apporter : un joli menu pour l’automne au CTD’A

par | 17 septembre 2020

Source : Centre du Théâtre d’Aujourd’hui

Le Centre du Théâtre d’Aujourd’hui dévoilait aujourd’hui sa saison automne 2020. De l’art vivant que les amateurs pourront découvrir et savourer au théâtre et à la maison, sous un format web ou en direct, grâce à la visite de comédien.ne.s à domicile.

Visuel de saison automne 2020

C’est dès le 29 septembre 2020 que commenceront LES LIVRAISONS : d’une durée d’une trentaine de minutes, ces propositions théâtrales surprises pourront être vécues seul.e, en couple, en famille ou entre colocs. Grâce au partenariat avec La Buvette chez Simone, le tout sera accompagné de plateaux et de vins sélectionnés.

Dès le 25 novembre, le public pourra retourner en salle pour (re)voir la pièce CEUX QUI SE SONT ÉVAPORÉS (lire notre critique) de Rebecca Déraspe. Avec Geneviève Boivin-Roussy, Élisabeth Chouvalidzé, Josée Deschênes, Vincent Graton, Reda Guerinik, Éléonore Loiselle, Maxime Robin et Tatiana Zinga Botao.

En mars 2021 sera finalement présentée la pièce PAS PERDUS | DOCUMENTAIRES SCÉNIQUES d’Anaïs Barbeau-Lavalette et Émile Proulx-Cloutier.

Le CTD’A s’est associé à Alix Dufresne, au Théâtre Cercle Molière (Winnipeg, Manitoba) et à 10 autres théâtres canadiens pour la création d’une série web intitulé DEGRÉ ZÉRO qui ira à la rencontre de 13 jeunes fxmmes qui ont été mises au défi d’inventer notre avenir à travers des performances poétiques, oniriques et politiques. Dès octobre 2020, sur le web.

Le théâtre de la rue St-Denis offrira deux résidences : d’abord à Laurence Dauphinais pour son CYCLORAMA, qui se questionnera sur la dichotomie des communautés théâtrales francophone et anglophone à Montréal. «Avec l’aide de collaborateurs et collaboratrices des deux côtés de la barrière linguistique et suivant un protocole de recherche minutieux, elle plonge(ra) dans l’histoire du théâtre montréalais et de ses publics et nous entraîne(ra) dans un voyage inédit à travers la ville, le temps et l’espace». Collaboration du CTD’A et du Centaur, la pièce aurait dû être présenté cet automne. La présente situation permettra à Laurence Daphinais de pousser encore plus loin ses recherches, poussant la présentation du projet final en 2021.

Les questions de morale, de responsabilité et de libre-arbitre feront partie des réflexions d’Édith Patenaude, autre créatrice en résidence, nourrie par les essayistes et philosophes Martha Nussbaum, Siri Hudsvedt et Hanna Arendt. Un journal de création sera publié chaque semaine ; spectacle à venir.

www.theatredaujourdhui.qc.ca

Catégorie : Actualité Étiquettes : , ,

A propos David Lefebvre

Titulaire d'un DEC en communications, Art et technologie des médias, du Cégep de Jonquière et d'un certificat en communications de l'UQAM, David Lefebvre s'intéresse au théâtre petit à petit grâce à des critiques qu'il doit effectuer pour Planète Montréal, l'émission du retour à la maison de Radio Centre-Ville dont il fut l'animateur du mercredi durant près d'un an et demi. Il fonde, en juillet 2002, MonTheatre.qc.ca, ne trouvant pas de site rassembleur sur le Web. Depuis février 2003, il est membre de l'Association des critiques de théâtre du Québec et a été, pour les années 2007 et 2008, le secrétaire de l'AQCT, puis depuis 2017, vice-président de l'association. Depuis la saison 2015-2016, il est collaborateur de l'émission radiophonique Les enfants du paradis, animée par Robert Boisclair à CKRL, le lundi entre 17h30 et 18h30. David est le fondateur, concepteur, directeur, webmestre, rédacteur en chef, journaliste et critique de MonTheatre.qc.ca.