Saison hiver 2015 – les choix de… Pascale

par | 23 décembre 2014

par Pascale St-Onge

Après une première demi-saison qui fût, à mon humble avis, plutôt tranquille dans les théâtres de Montréal, l’après-Noël s’annonce mouvementé et éclectique ! Plusieurs des possibles grands moments de l’année devraient s’y retrouver. Pour vous y retrouver un peu mieux, voici, selon moi, cinq spectacles à ne pas manquer. En fait, je triche un peu, il y en a six. Oups !

 

Épopée Nord
Théâtre d’Aujourd’hui, salle Jean-Claude Germain
27 janvier au 14 février 2015

Suite aux succès de Clotaire Rapaille et de L’assassinat du président, il n’est même plus nécessaire de les présenter ; Olivier Morin, Guillaume Tremblay et Navet Confit reviennent avec un nouveau morceau théâtral et musical qui s’annonce tout aussi déjanté que les précédents. Épopée Nord sera la troisième et dernière partie de leur trilogie sur le Québec. Quelle question épineuse leur reste-t-il à aborder ? Ils s’attarderont cette fois à la question autochtone, avec l’humour qu’on leur connaît.

http://www.montheatre.qc.ca/archives/01-t-auj/2015/epopee.html

 

Ceci est un meurtre
Théâtre Aux Écuries
7 au 25 avril 2015

Lorsque vient le temps de faire des prédictions pour une saison à venir, on oublie souvent de tenir compte des objets insolites. Pour ma part, laissez-moi vous inviter à une expérience où le public se veut le centre d’attention. L’endoscope.collectif, c’est Mélissa Larivière (Zone HoMa), Vincent de Repentigny (OFFTA) et Rebecca Déraspe (auteure dramatique), trois jeunes créateurs qui se sont réunis pour s’interroger sur la place du spectateur (ses actions changeront le cours du spectacle), notamment autour du thème de la peur. Cette grande expérimentation s’annonce curieuse, immersive et unique en son genre.

http://www.montheatre.qc.ca/archives/17-auxecuries/2015/meurtre.html

 

(Very) Gently Crumbling
Théâtre La Chapelle
21 au 25 avril 2015

La compagnie de Jacques Poulin-Denis, Grand Poney, signait, avec le spectacle La valeur des choses, mon coup de cœur de la saison dernière. Artiste adepte de l’interdisciplinarité, il nous prépare un spectacle de danse-théâtre, à la distribution strictement féminine pour l’instant, qui sera présenté quelques jours seulement à Montréal, comme c’est la tradition du Théâtre La Chapelle. Se questionnant sans cesse sur le monde moderne et ses perversités, Jacques Poulin-Denis l’aborde et le met en scène de façon intelligente et sensible. Un nom encore trop peu connu pour la grandeur de son talent, un artiste majeur de sa génération autant comme interprète que metteur en scène et chorégraphe.

http://www.montheatre.qc.ca/archives/07-lachapelle/2015/crumbling.html

 

Illusions
Théâtre Prospero
17 mars au 11 avril 2015

 

L’auteur russe Ivan Viripaev n’est pas inconnu à ceux qui ont eu la chance d’assister au spectacle Oxygène, mis en scène par Christian Lapointe au même théâtre l’an dernier. Pour mettre en scène Illusions, un autre texte de l’auteur, le Groupe de la Veillée fait appel au metteur en scène français Florent Siaud, celui à qui l’on doit l’excellent et mémorable Quartett de Heiner Müller, monté à La Chapelle au printemps 2013. Le retour du metteur en scène en sol montréalais vaut à lui seul le détour, mais il s’entoure d’une distribution de qualité (Paul Ahmarani, David Boutin, Évelyne de la Chenelière et Marie-Ève Pelletier) et s’attaque, une fois de plus, à un grand texte de la dramaturgie contemporaine.

 

http://www.montheatre.qc.ca/archives/10-prospero-laveillee/2015/illusions.html

 

Ennemi public

Duo Siminovitch : Ennemi Public / J’accuse
Théâtre d’Aujourd’hui
Respectivement : 24 février au 21 mars 2015 / 14 avril au 9 mai 2015

 

Le plus prestigieux prix canadien de théâtre, le prix Siminovitch, a été remis cet automne à nul autre qu’Olivier Choinière, auteur et metteur en scène agitateur de grandes réflexions de fond et de forme de notre théâtre. La nature du prix consiste également à un parrainage. Le récipiendaire se doit de choisir un(e) protégé(e), artiste de la relève en lequel croit le parrain et auquel est remis le quart de l’impressionnante bourse. Olivier Choinière a choisi Annick Lefebvre, jeune dramaturge à qui l’on doit Ce samedi, il pleuvait. Quelle chance pour nous, ces deux auteurs dramatiques présentent chacun un texte au Théâtre d’Aujourd’hui dans la seconde moitié de la saison ! Pendant que Choinière s’attaque à la haine ordinaire via un souper de famille nucléaire, Lefebvre explore le monde du travail au féminin. Les deux avec une plume singulière et un souci de questionnement sur la situation québécoise actuelle. Certainement deux must de la saison du Théâtre d’Aujourd’hui, à voir l’un comme l’autre.

 

Ennemi public : http://www.montheatre.qc.ca/archives/01-t-auj/2015/ennemi.html
J’accuse : http://www.montheatre.qc.ca/archives/01-t-auj/2015/accuse.html

 

 

 

Du côté des reprises, si vous avez manqué ces incontournables, ils reviennent pour un temps limité ! Ne passez pas à côté de :

 

Le grand cahier
Théâtre de Quat’Sous
27 avril au 8 mai 2015
Mise en scène Catherine Vidal, avec Renaud Lacelle-Bourdon et Olivier Morin
http://www.montheatre.qc.ca/archives/11-4sous/2015/cahier.html

 

La jeune-fille et la mort / Les oiseaux mécaniques
Espace Libre
25 au 28 février 2015 / 4 au 14 mars 2015
Deux créations du Bureau de l’APA, compagnie de Québec

http://www.montheatre.qc.ca/archives/05-espacelibre/2015/jeune-fille.html
http://www.montheatre.qc.ca/archives/05-espacelibre/2015/oiseaux.html