Saison hiver 2015 – les choix de… Geneviève

par | 28 décembre 2014

par Geneviève Germain

Puisqu’il faut choisir, voici les 5 pièces à venir qui attisent tout particulièrement ma curiosité!

La beauté du monde d’Olivier Sylvestre
Théâtre Aux Écuries du 10 au 28 février

Cette pièce du jeune auteur Olivier Sylvestre a reçu le Prix Gratien-Gélinas lors de sa mise en lecture en 2012. Elle raconte l’histoire d’un homme qui abandonne tout et qui, à force de chercher, finit par se faire avaler par ce qui l’entoure. La beauté du monde promet un jeu vertigineux et physique avec des murs en angles et des acrobaties. On aime l’audace d’imager cette mise en abîme et on a hâte de découvrir ce texte ainsi que l’univers imaginé par Marilyn Perreault, laquelle s’est mérité des critiques élogieuses pour sa première mise en scène l’an passé avec Ligne de bus.

http://www.montheatre.qc.ca/archives/17-auxecuries/2015/beaute.html

 

Terminus, de Mark O’Rowe,
Théâtre Centaur du 20 janvier au 15 février

La pièce Terminus, construite autour des trois monologues d’une enseignante, de sa fille et d’un tueur en série, nous convie dans le côté obscur d’une nuit à Dublin. L’auteur irlandais Mark O’Rowe, mieux connu pour sa pièce Howie the Rookie, ne ménage pas ses mots et les évocations scabreuses pour construire un univers cauchemardesque … et il le fait entièrement en rimes. Drame, humour noir et rimes? Un mélange surprenant qui risque de ne laisser personne indifférent.

http://www.montheatre.qc.ca/archives/02-t-centaur/2015/terminus.html

 

Ennemi public, d’Olivier Choinière
Centre du Théâtre d’Aujourd’hui du 24 février au 21 mars

La prémisse est intéressante : lors d’un simple souper en famille, au fil des discussions, on discute de questions de société jusqu’à ce que l’on commence à chercher un responsable, puis tout dégénère. On a surtout hâte de découvrir ce nouveau texte d’Olivier Choinière (Venise-en-Québec, Chante avec moi, Nom de domaine) qui sait toujours se renouveler en explorant de nouvelles questions et en suscitant la réflexion, d’autant plus qu’il assure également la mise en scène.

http://www.montheatre.qc.ca/archives/01-t-auj/2015/ennemi.html

 

Forever Plaid, de Stuart Ross
Centre Segal du 1er au 22 février.

Oui, c’est un musical, alors il faut aimer le genre, mais comment résister au charme des quatuors des années 50, où tout est chanté en harmonie? Après un accident de voiture, un groupe de chanteurs est miraculeusement ressuscité pour une ultime chance de connaître la gloire. Un brin de nostalgie, beaucoup d’humour et une revue musicale des hits des années 50, les ingrédients sont réunis pour assouvir un plaisir coupable.

http://www.montheatre.qc.ca/archives/16-saidye/2015/plaid.html

 

Débris, d’Ursula Rani Sarma,
Théâtre La Licorne du 17 février au 28 mars

Parce qu’on y retrouve Maxime Denommée et Évelyne Rompré et aussi parce qu’on y soulève la question de la résilience suite à un accident lourd de conséquences, la pièce Débris retient l’attention. Il reste à voir comment la mise en scène de Claude Desrosiers, associé davantage au cinéma (Dans une galaxie près de chez vous) et à la télévision (Vice caché, Les hauts et les bas de Sophie Paquin) qu’au théâtre, saura donner vie au texte de l’auteure irlandaise Ursula Rani Sarma, traduit par Jean-Marc Dalpé.

http://www.montheatre.qc.ca/archives/08-licorne/2015/debris.html