Prix de la danse de Montréal 2017 – les lauréat-es dévoilé-es

par | 30 novembre 2017

Source Prix de la danse de Montréal
Extraits du communiqué

Les PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL (PDM) dévoilaient aujourd’hui les lauréats des prix suivants : le GRAND PRIX de la danse de Montréal 2017, présenté par la Ville de Montréal et
Québecor ; le Prix de la danse 2017, catégorie INTERPRÈTE, offert par le Regroupement québécois de la danse (RQD) et la Caisse Desjardins de la Culture ; le Prix de la danse 2017, catégorie DÉCOUVERTE, attribué par l’Agora de la danse et Tangente ; le Prix de la danse 2017, catégorie GESTIONNAIRE CULTUREL(LE), remis par Diagramme – gestion culturelle ; et le tout nouveau Prix de la danse 2017, catégorie CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE. Pour leur part, le Conseil des arts et des lettres du Québec remettait le Prix du CALQ pour la meilleure oeuvre chorégraphique de la saison artistique 2016-2017 et le Conseil des arts de Montréal (CAM) décernait le Prix de la diversité culturelle en danse.

Le GRAND PRIX de la danse de Montréal 2017, présenté par Québecor et la Ville de
Montréal
Le chorégraphe Daniel Léveillé remporte le GRAND PRIX de la danse de Montréal 2017.
Assortie cette année d’une bourse de 25 000 $ offerte par Québecor et la Ville de Montréal, cette récompense prestigieuse lui a été remise par Sylvie Cordeau, viceprésidente, philanthropie et commandites de Québecor, et Suzanne Laverdière, directrice du Service de la culture de la Ville de Montréal.

Le Prix de la danse de Montréal 2017, catégorie INTERPRÈTE, présenté par le
Regroupement québécois de la danse et la Caisse Desjardins de la Culture
Esther Gaudette et Manuel Roque ont remporté ex æquo le Prix INTERPRÈTE, présenté
par le Regroupement québécois de la danse et la Caisse Desjardins de la Culture,
accompagné d’une bourse de 10 000 $ qu’ils se partageront.

Le Prix de la danse de Montréal 2017, catégorie DÉCOUVERTE, présenté par l’Agora de
la danse et Tangente
Le Prix DÉCOUVERTE, présenté par l’Agora de la danse et Tangente, accompagné d’une
bourse de 5 000 $ et d’une résidence de création d’une semaine, revient à l’interprète
Paige Culley qui interprétait Pour de Daina Ashbee dans le cadre du Festival
TransAmériques. D’une présence scénique exceptionnelle et d’une grande intériorité,
Paige Culley s’engage corps et âme dans la recherche, et nourrit les oeuvres qu’elle
interprète. Son prix lui a été remis par Francine Bernier, directrice générale et artistique de
l’Agora de la danse, et Stéphane Labbé, directeur général de Tangente.

Le Prix de la danse de Montréal 2017, catégorie GESTIONNAIRE CULTUREL(LE),
présenté par Diagramme – gestion culturelle
Lorraine Hébert, gestionnaire culturelle et ex-directrice du Regroupement québécois de
la danse, remporte ce prix, doté d’un montant de 5 000 $, qui lui a été remis par Martin
Brière, président par intérim du conseil d’administration. Le conseil d’administration de
Diagramme a voulu reconnaître la constance et l’engagement indéfectible de Lorraine
Hébert à la barre du RQD, dont elle a assuré la direction pendant 13 ans, et souligner sa
contribution exceptionnelle au développement de la danse. Gilles Savary, administrateur
de Fortier Danse-Création, a été le premier lauréat de ce prix en 2016.

Le Prix de la danse de Montréal 2017, catégorie CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE
Madame Constance V. Pathy, philanthrope et présidente du conseil d’administration des
Grands Ballets, est la première lauréate de ce prix honorifique. Le conseil d’administration
des PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL a voulu souligner l’action philanthropique majeure
de Madame Pathy dans les domaines de la danse et de la musique, et plus
particulièrement, sa contribution aux Grands Ballets Canadiens de Montréal à qui elle a
fait un don exceptionnel pour leur nouveau lieu dans l’édifice Wilder – Espace danse.

Le Prix du CALQ pour la meilleure oeuvre chorégraphique
Ce prix, assorti d’un montant de 10 000 $, a été remporté par Manuel Roque pour son
solo bang bang, présenté au Festival TransAmériques. Les membres du comité de
sélection du Conseil des arts et des lettres du Québec ont été captivés par la
performance époustouflante de Manuel Roque dans bang bang. Dans cette oeuvre d’une
grande charge émotive, l’interprète semble atteindre un état de grâce. Il nous rappelle
que le corps humain est une machine étonnante, aux possibilités illimitées. Doublement
primé cette année, Manuel Roque a reçu ce second prix des mains d’Anne-Marie Jean,
présidente-directrice générale du CALQ.

Le Prix de la diversité culturelle en danse, présenté par le Conseil des arts de Montréal
Le Prix de la diversité culturelle en danse, assorti d’un montant de 10 000 $, a été décerné
par un jury indépendant à Victor Quijada en reconnaissance de sa contribution
exceptionnelle au développement de la discipline et pour le rôle de précurseur qu’il a
joué en ouvrant la scène à la danse de rue, démocratisant ainsi une danse longtemps
marginalisée. Le prix a été remis à Victor Quijada par Nathalie Maillé, directrice générale
du Conseil des arts de Montréal.

Catégorie : Actualité Étiquettes : , , , , , , ,

A propos David Lefebvre

Titulaire d’un DEC en communications, Art et technologie des médias, du Cégep de Jonquière et d’un certificat en communications de l’UQAM, David Lefebvre s’intéresse au théâtre petit à petit grâce à des critiques qu’il doit effectuer pour Planète Montréal, l’émission du retour à la maison de Radio Centre-Ville dont il fut l’animateur du mercredi durant près d’un an et demi. Il fonde, en juillet 2002, MonTheatre.qc.ca, ne trouvant pas de site rassembleur sur le Web. Depuis février 2003, il est membre de l’Association des critiques de théâtre du Québec et a été, pour les années 2007 et 2008, le secrétaire de l’AQCT, puis depuis 2017, vice-président de l’association. Depuis la saison 2015-2016, il est collaborateur de l’émission radiophonique Les enfants du paradis, animée par Robert Boisclair à CKRL, le lundi entre 17h30 et 18h30.

David est le fondateur, concepteur, directeur, webmestre, rédacteur en chef, journaliste et critique de MonTheatre.qc.ca.