Petits Bonheurs : Un voyage sensoriel chez le chat

par | 8 mai 2018

Où est le chat? As-tu vu le chat, toi? C’est avec quelques mots tout doux et joyeux que s’amorce le très beau spectacle CHAT/CHAT, de la compagnie française Zapoï, invité par le Festival Petits Bonheurs.

Spectacle à voir et à toucher, CHAT/CHAT éveille les sens et la curiosité des tout-petits. Sur scène, deux amis cherchent un chat, le découvrent peu à peu dans le décor. Il s’esquisse d’abord par des formes géométriques (un carré, un rond, deux petits triangles pour les oreilles, c’est tout ce qu’il faut pour imaginer l’insaisissable créature), puis gagne en couleur, en motifs, et en volume, sur un ton très ludique. Le spectacle passe ainsi graduellement de l’image abstraite du chat, le noir et le blanc, et donne naissance à un petit chat gris en trois dimensions, Chachou, taquin et douillet.

Crédit Didier Crasnault

Offerte en deux versions, une pour les 6 à 18 mois et une pour les 2 à 4 ans, la production crée une petite magie à laquelle enfants et parents succombent dès les premiers instants. Même les bébés ne quittent pas la scène des yeux, babillant leur plaisir lorsque le décor révèle ses surprises (une roue qui tourne, une fusée qui s’élance vers le ciel, un poisson-chat qui barbote, un chat qui ronronne au soleil, des grenouilles qui bondissent dans le jardin…). Il se déploie à partir de deux simples panneaux – puis de cubes qui se déplient, se replient, tantôt s’ouvrent ou se referment – et recèle de belles trouvailles, dont les graphismes épurés de Magali Dulain.

En quelques mots, jeux de sons et de rimes, les deux interprètes adoptent un rythme qui sied parfaitement aux enfants, dans une certaine lenteur, mais en ajoutant constamment un nouvel élément visuel ou sonore pour faire avancer la petite histoire. Une trame sonore réalisée en direct sur scène accompagne le jeu et reprend même les miaulements de l’espiègle Chachou.

Parce que l’éveil passe aussi par le toucher, en deuxième partie de spectacle, les tout-petits sont invités dans l’espace de jeu pour continuer à chercher le chat sur des tapis d’éveil qui reprennent le graphisme du spectacle. Une façon inusitée de conclure l’histoire, mais magiquement efficace pour permettre aux tout-petits de quitter tout doucement cet univers fantaisiste.

CHAT / CHAT
6 et 7 mai 2018, Maison de la culture Maisonneuve
10 et 11 mai 2018, Centre communautaire de l’Est
12 mai 2018, Longueuil
www.petitsbonheurs.ca/programmation/chatchat

Catégorie : Critiques Festival Marionnettes Théâtre Étiquettes : , , , ,

A propos Daphné Bathalon

Diplômée de l’École supérieure de théâtre (baccalauréat en art dramatique, profil critique et dramaturgie), Daphné Bathalon a été mise en contact tout au long de ses études avec divers types de spectacles vivants. Elle a ainsi pu explorer plusieurs facettes de la représentation. Plus particulièrement intéressée par le théâtre pour enfants, le cirque, l’improvisation et tout objet théâtral explorant la richesse de langue française et des arts visuels, Daphné souffre également de ce qu’on pourrait appeler un appétit insatiable pour les créations éclatées et le théâtre shakespearien (aucun lien!). Critique pour MonThéâtre depuis 2008, Daphné a aussi publié quelques textes dans la revue Jeu. Depuis quelques années, sa couverture théâtrale pour MonThéâtre s’est étendue aux festivals de théâtre à Montréal et à l’étranger. Elle est devenue membre de l’Association des critiques de théâtre du Québec en 2011.