Le Théâtre Denise-Pelletier crée le prix Françoise-Graton

par | 21 août 2018

Source : Théâtre Denise-Pelletier
Extraits du communiqué

Pour saluer l’excellence artistique, le Théâtre Denise-Pelletier crée le Prix Françoise-Graton, qui sera remis pour la première fois à l’automne. Ce Prix vise à récompenser un ou plusieurs artistes de la saison, dont l’œuvre ou la performance allie avec audace les mots « art » et « éducation ». Tous les créateurs qui ont participé à l’un des quatorze spectacles de la saison 2017-2018, présentés à la Salle Denise-Pelletier et la Salle Fred-Barry, sont éligibles à recevoir ce Prix.

Pour la saison 2017-2018, les finalistes pour le Prix Françoise-Graton sont :

Crédit photo Martine Doucet

Pour la cohérence des langages, dramatique et scénique, dans sa direction de Doggy dans Gravel, Olivier Arteau ;

Pour la puissante théâtralisation de la parole rythmique devenue arme guerrière dans l’adaptation de L’Iliade d’Homère, Marc Beaupré et Stéfan Boucher ;

Pour le profond questionnement de l’injustice dans Antioche, en créant la rencontre improbable et délicate entre l’adolescente Jade, sa mère Inès et la mythique Antigone, Sarah Berthiaume ;

Pour la réflexion sur l’identité et la sexualité par son interprétation inspirée de Puck dans Le Songe d’une nuit d’été, Dany Boudreault;

Pour ce regard précis sur le harcèlement sexuel et sur la jeunesse étudiante à travers son écriture de Hurlevents, inspirée de l’œuvre des sœurs Brontë, Fanny Britt

Le lauréat du Prix sera annoncé dès la rentrée en septembre. Le Prix s’accompagne d’une bourse de 2 000 $.

Madame Françoise Graton
Madame Françoise Graton (1930-2014) a fait œuvre de pionnière.  Elle a non seulement cofondé avec Gilles Pelletier et Georges Groulx le Théâtre Denise-Pelletier, autrefois appelé la Nouvelle Compagnie théâtrale, mais elle fut l’instigatrice de ce projet vivant d’art et d’éducation, accueillant au Gesù, dès 1964, les étudiants des deuxième et troisième cycles à des représentations de théâtre de répertoire et de création. La mise en place de matinées scolaires et l’engagement des professeurs à offrir à leurs étudiants un cadre et une réflexion entourant les spectacles, les thématiques et leurs enjeux, relevaient alors d’une innovation, rapidement devenue une nécessité absolue dans notre société.

Catégorie : Actualité Étiquettes : , ,

A propos David Lefebvre

Titulaire d'un DEC en communications, Art et technologie des médias, du Cégep de Jonquière et d'un certificat en communications de l'UQAM, David Lefebvre s'intéresse au théâtre petit à petit grâce à des critiques qu'il doit effectuer pour Planète Montréal, l'émission du retour à la maison de Radio Centre-Ville dont il fut l'animateur du mercredi durant près d'un an et demi. Il fonde, en juillet 2002, MonTheatre.qc.ca, ne trouvant pas de site rassembleur sur le Web. Depuis février 2003, il est membre de l'Association des critiques de théâtre du Québec et a été, pour les années 2007 et 2008, le secrétaire de l'AQCT, puis depuis 2017, vice-président de l'association. Depuis la saison 2015-2016, il est collaborateur de l'émission radiophonique Les enfants du paradis, animée par Robert Boisclair à CKRL, le lundi entre 17h30 et 18h30. David est le fondateur, concepteur, directeur, webmestre, rédacteur en chef, journaliste et critique de MonTheatre.qc.ca.