«Le bizarre incident du chien pendant la nuit» grand gagnant des Prix de la critique de l’AQCT section Montréal

par | 17 décembre 2018

Source AQCT

L’association québécoise des critiques de théâtre, section Montréal, remettait à son tour ses prix de la critique, en ce lundi soir 17 décembre, lors d’un sympathique évènement organisé au Café d’art vocal.

Le grand gagnant de la soirée est la pièce Le bizarre incident du chien pendant la nuit, raflant deux prix, dont Interprète masculin de l’année qui va à Sébastien René pour son rôle de Christopher Boone, et Meilleure scénographie, remporté par Jean Bard.

Les autres nominations pour Interprète masculin étaient Guillaume Cyr (La meute) et Emmanuel Schwartz (Le tigre bleu de l’Euphrate).
Pour Scénographie :

C’est l’adaptation en portugais du texte de Michel Marc Bouchard, Tom à la ferme (Tom Na Fazenda de la compagnie brésilienne Galharufa Produções), que le jury a choisi pour le prix Meilleur spectacle hors-Québec, contre Doktor Glas (Dramaten) et Kings of War (Toneelgroep Amsterdam). 

Le texte de Rébecca Déraspe, Je suis William (production Le Clou) repart avec le parchemin du Meilleur spectacle jeune public. Les autres pièces en nomination étaient Le Scriptarium (Théâtre Le Clou) et Ma petite boule d’amour (Théâtre Bouches Décousues).

Le Meilleur texte original est remis à Alexia Bürger pour Les Hardings (Centre du Théâtre d’Aujourd’hui), qui l’emporte contre Hurlevents de Fanny Britt et La meute, de Catherine-Anne Toupin.

Marc Beaupré remporte Meilleure mise en scène pour son travail sur L’Illiade d’Homère (Théâtre Denise-Pelletier). Alix Dufresne et Patrice Dubois (La déesse des mouches à feu) ainsi que Denis Marleau (Le tigre bleu de l’Euphrate) étaient aussi en nomination dans cette catégorie.

Pour «l’authenticité (de son) jeu», le prix d’Interprète féminine de l’année est remis à Marie-France Lambert, pour son rôle dans Je disparais (Groupe La Veillée). Les autres nommées étaient Marie-Thérèse Fortin pour La détresse et l’enchantement (le Théâtre du Nouveau Monde, le Théâtre du Trident et Les Trois Tristes Tigres), et Monique Miller, dans Les chaises (Théâtre du Nouveau Monde et du Théâtre des Fonds de Tiroirs).

La déesse des mouches à feu (texte de Geneviève Pettersen d’après son roman publié au Quartanier, production du Théâtre PàP en codiffusion avec le Théâtre de Quat’Sous et mise en scène par Patrice Dubois et Alix Dufresne) a été sacré Meilleur spectacle Montréal. Les deux autres finalistes étaient L’Iliade, un texte d’Homère que Marc Beaupré a librement adapté et mis en scène (Théâtre Denise-Pelletier) et Le tigre bleu de l’Euphrate, un texte de Laurent Gaudé dans une mise en scène de Denis Marleau (coproduction du Théâtre de Quat’Sous et de UBU, compagnie de création).

www.facebook.com/aqctheatre ; http://aqctasso.wixsite.com/aqct 

Source :
Nathalie de Han, présidente et David Lefebvre vice‐président
Pour l’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT)
aqct.asso@gmail.com 

Catégorie : Actualité Étiquettes : , , , , ,

A propos David Lefebvre

Titulaire d'un DEC en communications, Art et technologie des médias, du Cégep de Jonquière et d'un certificat en communications de l'UQAM, David Lefebvre s'intéresse au théâtre petit à petit grâce à des critiques qu'il doit effectuer pour Planète Montréal, l'émission du retour à la maison de Radio Centre-Ville dont il fut l'animateur du mercredi durant près d'un an et demi. Il fonde, en juillet 2002, MonTheatre.qc.ca, ne trouvant pas de site rassembleur sur le Web. Depuis février 2003, il est membre de l'Association des critiques de théâtre du Québec et a été, pour les années 2007 et 2008, le secrétaire de l'AQCT, puis depuis 2017, vice-président de l'association. Depuis la saison 2015-2016, il est collaborateur de l'émission radiophonique Les enfants du paradis, animée par Robert Boisclair à CKRL, le lundi entre 17h30 et 18h30. David est le fondateur, concepteur, directeur, webmestre, rédacteur en chef, journaliste et critique de MonTheatre.qc.ca.