FRINGE 2015 – les choix de Gabrielle et d’Olivier

Par Gabrielle Brassard et Olivier Dumas

Voici revenu ce temps de l’année où le Fringe, ce festival éclectique qui permet à tout un chacun de grimper sur les planches des petites scènes des théâtres montréalais est de retour.

Il est parfois difficile de savoir quoi aller y voir, puisqu’il s’agit souvent de nouvelles créations de la jeune relève. C’est donc un coup de dés à chaque fois, pour le meilleur… et le pire.

Avec une programmation touffue et diversifiée, certains spectacles piquent tout de même la curiosité, en plus d’y revoir tout de même quelques têtes connues et habituées du Fringe.

 

LES SUGGESTIONS DE GABRIELLE

 

5 Lesbians Eating A Quiche, de Village Scene Productions
Du 12 au 21 juin 2015

Les jeux de mots dans la description de ce spectacle sur fond de guerre froide et de fondamentalisme américain promet, alors que les veuves de The Susan B. Anthony Society for the Sisters of Gertrude Stein prépare leur brunch aux quiches annuel. Campé en 1956, on a hâte de voir comment se déroulera cet étrange concept. À la salle Jean-Claude Germain du Théâtre d’Aujourd’hui.

http://www.montrealfringe.ca/spectacle/5-lesbians-eating-a-quiche/

 

Réussir son hypermodernité et sauver le reste de sa vie, du Théâtre des Barbus
Du 12 au 20 juin 2015

Adaptation du roman du même titre de Nicolas Langelier (Nouveau Projet), on est curieux de voir comment le Théâtre des Barbus va adapter ce livre sur les planches.

À la salle Jean-Claude Germain du théâtre d’Aujourd’hui

http://www.montrealfringe.ca/spectacle/reussir-son-hypermodernite-et-sauver-le-reste-de-sa-vie/

 

Broke Ass Bingo Paumé

Parce qu’on a rarement l’occasion de jouer au bingo. Parce qu’on nous promet des prix pas piqués des vers. Parce que ça nous coûte que 5$. Et parce que c’est très drôle, jouer au bingo.

Au M Bar (1245 St-André), le 3 juin à 20h

http://www.montrealfringe.ca/les-nuits-du-fringe-after-dark/

 

2056 : A Dystopian Black Comedy, de Doctor Keir Co.
Du 12 au 21 juin 2015

Comédie noire futuriste, nous sommes en 2056. Toutes les religions sont interdites, et on ne peut parler qu’une unique langue…Est-ce si loin de la possible réalité? Qui sait…

Au studio multimédia du Conservatoire

http://www.montrealfringe.ca/spectacle/2056-a-dystopian-black-comedy/

 

We Are Wolves with Duchess Says + Meta Gruau

Bon, ce n’est pas du théâtre, mais c’est We Are Wolves, qu’on aime pour leur son indie/électro/punk.

Le 4 juin au Divan Orange.

http://www.montrealfringe.ca/spectacle/indie-montreal-we-are-wolves-with-duchess-says-meta-gruau/

 

Triptych, de Luciani’s Absolute Theater
Du 13 au 21 juin 2015

Venus de New York, Guido Luciani and Dash Barber nous présente un huis clos autour de la beauté, de la sexualité et des oppositions humaines. La proposition est intrigante (et l’affiche aussi).

Au Black Theater Workshop

http://www.montrealfringe.ca/spectacle/triptych/

 

LES SUGGESTIONS D’OLIVIER

La maman de Forrest Gump a lancé cette célèbre affirmation: «la vie, c’est comme une boîte de chocolats : on ne sait jamais sur quoi on va tomber». Pour le Festival Fringe, nous pourrions plutôt évoquer la métaphore de la boîte de Smarties, ces bonbons ronds sucrés de différentes couleurs. Pour la présente édition, voici une recension de huit événements qui retiennent mon attention dans l’ordre ou le désordre, sans hiérarchie de préférence, en parfaite subjectivité et curiosité intuitive.

Territoires, de Brault-Lussier
Du 15 au 21 juin

Pour notre rapport avec les grands espaces géographiques, miroir entre l’individu et le collectif.

À la Mission Santa Cruz.

http://www.montrealfringe.ca/spectacle/territoires/

T.A. L’économie du désir, de Karatini Théâtre
Du 12 au 21 juin

Pour la confrontation avec une réalité difficile (le trouble alimentaire) afin de susciter des questionnements sur la vie et l’écriture théâtrale.

Au M-A-I

http://www.montrealfringe.ca/spectacle/t-a-leconomie-du-desir/

Prométhée Inc., du Théâtre de l’Odyssée
Du 9 au 13 juin

Pour une vision underground d’un mythe incarné à quelques reprises sur des scènes institutionnelles.

Lieu secret – Parc Fringe

http://www.montrealfringe.ca/spectacle/promethee-inc/

 

Mark Twain in the Year 3000/Einstein Through Time, de Philosofish
Du 12 au 20 juin

Pour un Retour vers le futur avec les créateurs iconoclastes de Tom Sawyer et de la théorie de la relativité.

Petit Campus

http://www.montrealfringe.ca/spectacle/mark-twain-in-the-year-3000einstein-through-time/

Clara veut être actrice, de Une autre compagnie de théâtre
du 12 au 21 juin

Pour la curiosité de voir  les hauts et les bas d’une quête de notoriété avec Valery Drapeau au texte et à la mise en scène, et Daphée Côté-Hallé à l’interprétation.

Espace 4001

http://www.montrealfringe.ca/spectacle/clara-veut-etre-actrice/

 

En attendant Amy, du Théâtre Leitmotiv
Du 14 au 21 juin

Pour les réflexions sur l’intimité dans les tourbillons consuméristes.

Salle Jean-Claude-Germain du Théâtre d’Aujourd’hui

http://www.montrealfringe.ca/spectacle/en-attendant-amy/

15e course Drag races

Pour Mado Lamotte, chauffeuse de foule, et la compétition entre drag queens qui rivaliseront d’audaces entre deux coups de sacoche ou changements de perruques, faux cils et talons hauts.

Parc Fringe, 20 juin.

http://www.montrealfringe.ca/spectacle/le-15e-course-en-drag-races/

Finale au sol, de Liliane Moussa
Du 12 au 21 juin

Pour quatre prestations chorégraphiques aux accents sportifs.

Théâtre La Chapelle

http://www.montrealfringe.ca/spectacle/finale-au-sol/

 

BON FESTIVAL !