Entre le soin maternel et l’esprit punk : Montréal, arts interculturels dévoile sa saison 20-21

par | 6 septembre 2020

source MAI

SÉRIE RETOUR SUR LES LANCEMENTS D’AOÛT 2020

La 22e saison du MAI (Montréal, arts interculturels) naviguera entre plusieurs pôles, entre le «prendre soin» et le «refus global» ou le «no future». Vingt-trois productions, dont 10 premières mondiales, 3 expositions, 2 coproductions et 12 artistes en résidence sont au menu du MAI pour 20-21.

Du 24 septembre 2020 au 1er mai 2021, dans l’Espace Nord – Galerie, trois expositions prendront place, en plus d’un installation déambulatoire et sonore créée par l’artiste Innue Soleil Launière qui sera accessible 24h sur 24 durant 5 jours en novembre. Dans l’Espace Inter se déploieront des propositions qui voyageront entre la galerie et le théâtre. Plusieurs performances queer, des collaborations et des installations de renommée internationale. Côté «spectacles», cela se passera dans l’Espace Sud. D’abord avec Zom-Fam (6 au 10 octobre) de l’artiste interdisciplinaire et écrivain-ne Kama La Mackerel, un solo tant personnel que politique qui combinera poésie, conte, danse, langues maternelles et débris de langages coloniaux. Le récit d’un-e enfant transgenre vivant sur une plantation de canne à sucre à l’île Maurice dans les années 80-90. Sur ce chemin, tu es sûre de te perdre (20 au 24 octobre) mêlera danse, théâtre et musique. Une chorégraphie de Diana León, fruit de trois collaborations successives avec les artistes Paco Ziel, Jeremy Galdeano et Vera Kvarcakova.

Du 17 au 21 novembre, la chorégraphe et interprète Heather Mah revisitera la vie de sa grand-mère dans Pomegranate. Une épopée fragmentée à travers des récits familiaux et migratoires débutant en Chine en 1895. Imago Théâtre donnera à écouter trois courtes pièces radiophoniques inédites commandées à des autrices à travers le Canada. Tuning In (27 au 30 janvier 2021) invite le public qui sera présent au théâtre, à se pencher sur les questions de soin, de la peur et du déni. Les spectateurs-trices pourront aussi décider d’écouter la création de leur foyer.

Du 9 au 13 février 2021, le duo FakeKnot proposera Whip, une performance de 60 minutes avec cagoules de cuir qui les aveuglera – une référence à la culture BDSM. Du 23 au 27 février 2021, le ciné-concert performatif Les formes qui nous traversent, de Hoda Adra, ressuscitera une trentaine de carnets de bord écrits durant un long enfermement. Du 16 au 20 mars 2021, Bijuriya réunira sur la scène Gabriel, compositeur de musique et vocaliste expérimental, et Bijuriya, artiste de drag, qui sont en fait une seule et unique personne.

Les 9 et 10 avril 2021, la performance musicale, vidéo multimédia et installation environnementale American Cuck du musicien et artiste interdisciplinaire M. Lamar auscultera la suprémacie blanche dans la psyché des États-Unis. Spectateurs-trices pourront revisiter l’histoire du jazz et des claquettes grâce à l’artiste Travis Knights et son spectacle Ephemeral Artifacts (13 au 17 avril 2021). Mêlant poésie et chant, Cyndi Charlemagne présentera le spectacle soul jazz Soul Whisper les 23 et 24 avril 2021.

Le spectacle STRIKE/THRU, qui devait être présenté fin mai 2020, se déplace du 1er au 5 juin 2021. Il réunira l’artiste d’origine algonquine Nadia Myreet et Johanna Nutter (Mon frère est enceinte) et explorera les frictions et malaises d’être Autochtone ou non-Autochtone.

Tous les billets seront à 10$, frais de service et taxes incluses.

Crédit image de saison : Kulnura (Nouvelle-Galles du Sud, Australie), photo de Mary Voorwinde.

www.m-a-i-qc.ca

Catégorie : Actualité Étiquettes : , ,

A propos David Lefebvre

Titulaire d'un DEC en communications, Art et technologie des médias, du Cégep de Jonquière et d'un certificat en communications de l'UQAM, David Lefebvre s'intéresse au théâtre petit à petit grâce à des critiques qu'il doit effectuer pour Planète Montréal, l'émission du retour à la maison de Radio Centre-Ville dont il fut l'animateur du mercredi durant près d'un an et demi. Il fonde, en juillet 2002, MonTheatre.qc.ca, ne trouvant pas de site rassembleur sur le Web. Depuis février 2003, il est membre de l'Association des critiques de théâtre du Québec et a été, pour les années 2007 et 2008, le secrétaire de l'AQCT, puis depuis 2017, vice-président de l'association. Depuis la saison 2015-2016, il est collaborateur de l'émission radiophonique Les enfants du paradis, animée par Robert Boisclair à CKRL, le lundi entre 17h30 et 18h30. David est le fondateur, concepteur, directeur, webmestre, rédacteur en chef, journaliste et critique de MonTheatre.qc.ca.