Dévoilement de la programmation de la 17e édition du Festival du Jamais Lu

par | 3 avril 2018

Source : Jamais Lu
Extraits du communiqué

Pour son 17e printemps, le Festival du Jamais Lu brandira bien haut dans les airs la force du fragile.

Du 4 au 12 mai prochain, au Théâtre Aux Écuries, c’est à l’art, l’empathie, les rêves ainsi qu’à toutes ces parts friables qui nous constituent que sera consacrée cette grande manifestation.

Pour ce faire, 54 autrices et auteurs de la relève et de l’international s’empareront de la ligne éditoriale Manifester le fragile, à l’écoute de ce qui passe trop souvent sous le bulldozer de la rentabilité, de la réalité.
Ainsi, vous retrouverez dans la programmation du 17e Jamais Lu :

>   23 projets inédits allant du monologue à la prise de parole collective
>   Une atmosphère préélectorale électrique
>   Un lien fort entre les artistes établis et ceux de la relève
>   Des artistes de la France, du Cameroun, du Liban et du Canada français
>   Une diversité culturelle et artistique

Neuf jours de paroles libératrices, ponctués de cabarets littéraires festifs, de mises en lecture théâtrales rigoureuses, de performances poétiques, de 6@7 chaleureux et d’un quartier général s’apparentant au repère d’un groupe d’activistes des mots.

SOIRÉE D’OUVERTURE – Vendredi 4 mai, 20h
MANIFESTER LE FRAGILE :
HAPPENING PRÉÉLECTORAL
Avec Denis Bernard, Mélanie Demers, Pierre Lefebvre, Chloé Sainte-Marie, Lise Vaillancourt, Julie Vallée-Léger et le Chœur des inconditionnels
Une idéation et mise en espace de Marcelle Dubois et Solène Paré

En ce printemps préélectoral, où les discours sur la rentabilité sévissent, cette soirée est une invitation à (re)tomber en amour avec l’art. Sur scène, six preneurs de parole accompagnés et d’un chœur d’inconditionnels et du musicien Adrien Bletton ont la jubilation contagieuse.

Cette soirée est dédiée aux candidats responsables de la culture des différents partis politiques au Québec. Ils ont tous été invités. Des sièges leurs sont réservés… Viendront-ils célébrer nos parts de fragile avec nous? Chose certaine, la fête sera belle et prendra son sens par votre présence!

SOIRÉE DE CLÔTURE – Samedi 12 mai, 20h
AS-TU DÉTRUIT QUELQUE CHOSE DE LAID AUJOURD’HUI?
Catherine Dorion
avec Simon-Pierre Beaudet, Bureau beige, Marc-André Cyr, Gabriel Fournier, Thomas Langlois, Annabelle Pelletier-Legros

La question qui a donné son titre à cette soirée vient d’un graffiti. Un graffiti grandiose, laissé au milieu d’une ville occidentale que ses propres citoyens avaient prise d’assaut dans un déferlement de joie sérieuse, pleine de fête et de lutte. Catherine Dorion a demandé à cinq auteurs de Québec et deux de Montréal d’écrire avec elle à partir de ce qu’ils aimeraient détruire pour désobstruer notre vie, pour désobstruer le paysage collectif, pour laisser entrer la lumière, pour rejeter avec force ce qui appuie constamment sur notre nuque, ce qui veut qu’on cesse de désirer, qu’on s’écrase.

SÉRIE DE COURTES FORMES
LES MANIFESTES DU FRAGILE (6@7)
Du 5 au 11 mai

Inspirée de la ligne éditoriale du festival, cette série de courtes formes présentent 7 cartes blanches données à autant d’artistes aux paroles ancrées dans l’actualité. Comme seule contrainte la question suivante : quelle part fragile de notre humanité souhaitez-vous défendre envers et contre tous ?

Avec David Paquet (5 mai), Mykalle Bielinski (6 mai), Nicolas Langelier (7 mai), Félix-Antoine Boutin (8 mai), Laïma A. Gérard (9 mai), Natasha Kanape Fontaine (10 mai), Aurélie Lanctôt (11 mai).

Autres auteurs qui viendront présenter des textes au cours du festival :
Anne-Marie Olivier
Maja Côté
La Criée (collectif)
Amélie Dallaire
Jean-Christof Cloutier Ross
Pascale St-Onge, Sandrine Lemieux et cinq artistes
Marjolaine Beauchamp avec Pascale Bérubé et Mélopée Montminy
Hala Moughanie (Liban)
Kevin Keiss (France)
Martin Bellemare (Québec), Gianni Gregory Fornet (France) et Sufo Sufo (Cameroun)
Sara Marchand

Une discussion publique, le samedi 5 mai, et une classe de maître avec Larry Tremblay le 12 mai auront aussi lieu.

Tarifs :
Régulier : 15 $
Soirées d’ouverture et de clôture : 20 $

37, 4 livres, lauréat de l’Égrégore : 8$
Tarif jeune (17 ans et -) : 8 $

Forfait 3 lectures pour 38 $
Tous les spectacles pour 80 $

Uniquement en vente à la billetterie Aux Écuries et par téléphone (514 328-7437). Ne s’appliquent pas aux soirées d’ouverture et de clôture.

www.jamaislu.com

Catégorie : Actualité Étiquettes : , , ,

A propos David Lefebvre

Titulaire d'un DEC en communications, Art et technologie des médias, du Cégep de Jonquière et d'un certificat en communications de l'UQAM, David Lefebvre s'intéresse au théâtre petit à petit grâce à des critiques qu'il doit effectuer pour Planète Montréal, l'émission du retour à la maison de Radio Centre-Ville dont il fut l'animateur du mercredi durant près d'un an et demi. Il fonde, en juillet 2002, MonTheatre.qc.ca, ne trouvant pas de site rassembleur sur le Web. Depuis février 2003, il est membre de l'Association des critiques de théâtre du Québec et a été, pour les années 2007 et 2008, le secrétaire de l'AQCT, puis depuis 2017, vice-président de l'association. Depuis la saison 2015-2016, il est collaborateur de l'émission radiophonique Les enfants du paradis, animée par Robert Boisclair à CKRL, le lundi entre 17h30 et 18h30. David est le fondateur, concepteur, directeur, webmestre, rédacteur en chef, journaliste et critique de MonTheatre.qc.ca.