Décembre, le Noël de QuébecIssime – Invitation à la féerie

par | 16 décembre 2017

par Nathalie Lessard

Pour une 15e saison consécutive, la fresque musicale à très grand déploiement du temps des Fêtes, Décembre, nous convie à une rencontre féerique avec une kyrielle de personnages tous plus légendaires les uns que les autres. Unanimement louangé par la critique, le rendez-vous empreint de souvenirs et d’émotions touche l’enfant en chacun de nous. Depuis le premier lever de rideau en 2003, la magie opère et réchauffe le cœur des petits comme des grands.

Source : site de QuébecIssime

À mille lieues des contes et foirées trashs, des revues satiriques ou des rétrospectives déprimantes, Décembre s’inscrit dans la lignée des spectacles qui font du bien… beaucoup de bien, surtout en cette année morose marquée au fer rouge par de nombreux événements peu réjouissants. Pas de père Noël aux mains baladeuses, pas d’inconduite dans l’atelier des lutins, pas de Fée des étoiles en burqa, pas de grincheux à la perruque orange, pas de fakes notes de musique, pas de rois mages qui se tweetent des injures, pas de maire du village corrompu, pas de course en e-traîneau, pas de cadeaux empoisonnés. Que nenni! Chaleureux et lumineux, Décembre adresse un joli pied de nez à l’austérité. V’là enfin le bon vent!

Maintenant que Dame Nature a étendu son beau tapis blanc, la trentaine de personnages du petit village sous l’immense sapin vert peut prendre vie. Au gré de 12 tableaux enchanteurs, dont l’histoire s’étend du 23 décembre à la traditionnelle veillée du jour de l’An, la troupe talentueuse égrène les airs populaires à la grande joie d’un public charmé. Tous les succès qu’on aime tant fredonner y passent et font lever l’action. Fa la la!

Dans une première partie ponctuée de danses et de cantiques envoûtants, on revit les moments marquants des Noëls d’antan et d’aujourd’hui. Incarnant les illustres figures de la saison magique, la guillerette bande nous emporte dans son tourbillon de joie. La fête grandiose se termine par l’incontournable Minuit, Chrétiens, entonné par le célèbre ténor Marc Hervieux. Frissons garantis. En deuxième partie, on côtoie le Bonhomme Hiver, l’énigmatique Martin de la Chasse-Galerie et une parenté au cœur du traditionnel réveillon du Nouvel An. Rigodons, cuillères de bois et légendes endiablées font bon ménage.

Source : site de QuébecIssime

Avec ses décors majestueux, ses costumes époustouflants aux mille couleurs et sa musique féerique, la machine bien rodée de QuébecIssime impressionne et attire toujours les spectateurs de tous âges, année après année. Décembre fait rire, pleurer et chanter et nous fait (presque) croire au père Noël. En cette fin de 2017, ça fait beaucoup de bien.

Décembre, jusqu’au 30 décembre 2017 au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts