Critiques de l’Espace MonTheatre

Les critiques des événements que l’on ne retrouve pas sur l’agenda de MonTheatre
(impro, cirque, cinéma, événements spéciaux)

  • Rien de tel pendant un voyage à l’étranger que d’aller voir un spectacle, que ce soit de musique, de danse, de cirque, de théâtre, peu importe! Le plaisir réside dans la possibilité de voir un spectacle qu’on a très peu de chance de voir dans sa propre ville et d’y être entouré de locaux ; de se défaire, le temps d’une représentation de son statut de touriste pour faire partie d’un même public.

    Lire la suite...
  • Nous en parlions déjà il y a quelques années : il est possible de voir des productions étrangères à Montréal. Outre quelques salles de la métropole (de plus en plus nombreuses), certains cinémas offrent aussi cette chance, notamment grâce à la série du National Theatre Live, présentée ici par Cineplex.

    Lire la suite...
  • Depuis deux décennies, la chorégraphe Estelle Clareton conçoit des œuvres qui cherchent à interpeller les spectatrices et spectateurs avec, pour reprendre ses mots, un « désir de scruter les liens élastiques, instables, invisibles, dangereux, que l’on tisse avec l’autre », tel qu’on peut le lire sur son site creationsestelleclareton.com.

    Lire la suite...
  • Le 24 septembre, dix ans se seront écoulés depuis le suicide de Nelly Arcan, dans son appartement de Montréal. Près de cinquante ans plus tôt, aux États-Unis, Sylvia Plath mettait fin à ses jours à Primrose Hill en Angleterre. Les deux autrices ont laissé des œuvres magistrales qui témoignent du poids de naître femme dans un monde où l’égalité des sexes est encore loin d’être acquise.

    Lire la suite...
  • Le festival est béni des dieux de la marionnette, le beau temps est encore au rendez-vous. Tout de suite après la pièce Mapa du Théâtre des Petits Âmes, les festivaliers professionnels étaient conviés à une table ronde sur la diffusion de la marionnette dans les trois Amériques.

    Lire la suite...
  • Autre journée radieuse où il est presque immoral de s’enfermer dans une salle obscure (même s’il y fait plus frais!). Mais encore une fois, les propositions sont intéressantes et valent les quelques heures à l’intérieur.

    Lire la suite...
  • Le Festival international des arts de la marionnette de Saguenay s’est ouvert mardi dernier, le 23 juillet, pour une petite semaine de festivités, de découvertes et de rencontres.

    Lire la suite...
  • Le rigolo numéro d’ouverture de Finale, de la compagnie allemande Analog, donne le ton au spectacle : adroites acrobaties, humour et grande camaraderie. C’est cette cohésion de la troupe, ainsi que l’énergie dégagée par chacun des artistes qui la composent, qu’on retient le plus de ce spectacle sans temps mort.

    Lire la suite...
  • On reproche parfois aux productions du collectif de création Les 7 doigts de se montrer trop bavardes, là où les corps en performance et la poésie des numéros de cirque parlent d’eux-mêmes. C’était vrai avec Cuisine et confessions, ce l’est encore davantage avec Bosch Dreams, spectacle d’ouverture du festival Montréal Complètement Cirque.

    Lire la suite...
  • C’est en douceur que s’amorce le surprenant Spring, spectacle mêlant jonglerie, danse contemporaine et jeux d’ombres offert par la compagnie anglaise Gandini Juggling au festival Montréal Complètement Cirque.

    Lire la suite...
  • La 4e édition du Wee Festival prenait d’assaut différents lieux de la capitale ontarienne ce printemps. Plusieurs spectacles en français étaient proposés dans une programmation destinée principalement à la très petite enfance.

    Lire la suite...
  • Quiconque suit un peu l’actualité autour de l’univers de Harry Potter sait que Harry Potter and the Cursed Child, la huitième aventure du célèbre sorcier à lunettes, tient l’affiche sur Broadway depuis plus d’un an maintenant (et que les billets abordables ne sont pas faciles à obtenir), mais il est moins connu qu’un autre spectacle, par des fans pour des fans cette fois, est aussi à l’affiche à New York depuis encore plus longtemps.

    Lire la suite...
  • La compagnie Lemontree Creations, en collaboration avec Why Not Theatre, clôture la 40e saison du Buddies in Bad Time Theatre à Toronto avec une relecture des Feluettes, ou la répétition d’un drame romantique.

    Lire la suite...
  • « Comment peut-on partager un territoire et connaître si peu de choses les uns sur les autres? » nous demande le Jamais Lu cette année.

    Lire la suite...
  • C’était journée de demi-finales au Club Soda dimanche 5 mai alors que les Rouges affrontaient les Bleus en après-midi et que les Jaunes se frottaient aux Oranges en soirée.

    Lire la suite...
  • Le Young People’s Theatre de Toronto (YPT) clôture sa 53e saison avec une adaptation contemporaine d’Antigone, la tragédie de Sophocle.

    Lire la suite...
  • Le spectacle d’ouverture de la saison du Théâtre Prospero en septembre dernier, Écoutez nos défaites : END, était de passage sur la scène Upstairs du Studio de la rue Berkeley, à Toronto.

    Lire la suite...
  • La Courtepointe du Théâtre du Gros Mécano, en coproduction avec le Festival Segni d’infanzia, explore ce point de rencontre de langues, d’origines, d’expériences, d’histoires et de passions multiples qui forment la trame de notre société.

    Lire la suite...
  • Du très petit au très grand, c’est le terrain de jeu sur lequel se bâtit Sous la feuille, création d’Ariane Voineau et de Josué Beaucage, respectivement issus du monde de la danse et de la musique.

    Lire la suite...
  • Ça y est, le 18e Jamais Lu est lancé, avec à sa tête quatre codirecteurs: Nahka Bertrand, Pascal Brullemans, Alexis Diamond et Marcelle Dubois.

    Lire la suite...
  • À l’exception de la création de la pièce Les Fées ont soif de Denise Boucher quatre décennies plus tôt, peu d’œuvres théâtrales ont suscité autant de remous publics et médiatiques que deux des récentes propositions de Robert Lepage, SLĀV et Kanata.

    Lire la suite...
  • Paul-Émile est un bibliothécaire tout ce qu’il y a de plus sérieux, quoique très maladroit. Il classe les livres par ordre alphabétique, répare les reliures, époussette, fait le ménage des lieux avant l’ouverture… mais c’est aussi un esprit curieux, incapable de résister à l’appel de la lecture.

    Lire la suite...
  • Canadian Stage, en collaboration avec Le Théâtre français de Toronto, accueille sur les planches de son studio de la rue Berkeley la désopilante comédie française Bigre, lauréate du Molière 2017 de la meilleure comédie française.

    Lire la suite...
  • Les coupes Charade se suivent mais ne se ressemblent pas : cette année les équipes finalistes de la Coupe Charade 2018 luttent pour la 4e place au classement, une position qui leur permettrait de s’assurer une place en séries. Lundi soir, 1er avril, les Bleus et les Verts s’affrontaient pour la première et dernière fois en saison régulière.

    Lire la suite...
  • L’équipe des Rouges de Jean-Philippe Durand a maintenu sa domination en saison régulière de la Coupe Charade cette année lors d’un match pétaradant les mettant aux prises avec les Oranges de René Rousseau, qui n’ont pas démérité (loin s’en faut!).

    Lire la suite...
  • Ces jours-ci, si vous vous promenez du côté d’Outremont, des rues Bernard et Van Horne et de leurs vitrines, soyez attentifs, car le parcours-exposition du Festival Casteliers met en lumière le travail de la sculpteure Claude Rodrigue.

    Lire la suite...
  • Le Centre du Théâtre d’Aujourd’hui célèbre cette année sa 50e saison et pour l’occasion, le directeur Sylvain Bélanger a confié l’organisation de quatre soirées intitulées « Aujourd’hui, je passe à l’Histoire! » à quatre artistes différents en leur donnant carte blanche.

    Lire la suite...
  • Une nouvelle création de l’Orchestre d’homme-orchestre est maintenant un événement incontournable qui fait littéralement courir les foules. De passage au Mois Multi, le collectif nous offrait Kitchen Chicken devant un public de fidèles conquis d’avance.

    Lire la suite...
  • C’est sous le signe de la « création pure » que s’est ouverte le lundi 11 février la Coupe Charade 2019 dans un match encore un peu sage, mais pas moins prometteur pour les rencontres à venir.

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon C’est dès l’entrée dans le hall de La TOHU que le départ se fait pour la nouvelle création des 7 doigts de la main. Bancs publics, valises, chemin de fer : l’invitation à prendre le train est lancée. Hommage au voyage et à tout ce qui l’accompagne (attente, au revoir, nostalgie, peur, tristesse… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Dix films improvisés en dix jours avec une fraction du budget des productions québécoises (et une infime de celui des productions américaines), tel était le défi lancé à l’équipe de La LNI s’attaque au cinéma du 31 octobre au 10 novembre à Espace Libre. Sur les dix cinéastes choisis cette année, deux femmes: Léa Pool et Agnès Jaoui, dont les oeuvres ont respectivement marqué le cinéma québécois et français.

    Lire la suite...
  • Beaucoup de rires et de moments touchants ont émané de la matinée du jeudi 8 novembre de La LNI s’attaque au cinéma à Espace Libre.

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Poursuivant dans la lignée du travail amorcé il y a trois ans avec sa série La LNI s’attaque aux classiques, l’équipe menée par le directeur artistique de la LNI, François-Étienne Paré, quitte le monde théâtral pour plonger dans le monde cinématographique. Avec La LNI s’attaque au cinéma, et avec sur la table… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Présenté par le Festival de Casteliers hors de sa programmation régulière en matinée familiale au Théâtre Outremont, le spectacle L’Écureuil a volé mes bobettes (créé en 2013 sous le titre Squirrel Stole My Underpants)…

    Lire la suite...
  • Le dernier jour est toujours particulier, le coeur encore ici, la tête déjà ailleurs. Je collecte les tracts machinalement, n’écoutant que d’une oreille le boniment pour un spectacle que je ne verrai pas puisque mon horaire du jour est rempli.

    Lire la suite...
  • DAPHNÉ À AVIGNON – PARTIE 6 Suivez notre collègue Daphné Bathalon dans son périple à Avignon, centre névralgique du théâtre en Europe durant la saison estivale ! Jeudi 19 juillet 2018 En ce cinquième séjour à Avignon, et après lui avoir fait coucou depuis mon côté du Rhône, il est plus que temps que je… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • DAPHNÉ À AVIGNON – PARTIE 5 Suivez notre collègue Daphné Bathalon dans son périple à Avignon, centre névralgique du théâtre en Europe durant la saison estivale ! Mercredi 18 juillet 2018 Au cinquième jour, une certaine routine s’est établie. Réveil à 8h30 au son du téléphone qui entame Les hélicoptères, de Louis-Jean Cormier, petite douche… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • DAPHNÉ À AVIGNON – PARTIE 4 Suivez notre collègue Daphné Bathalon dans son périple à Avignon, centre névralgique du théâtre en Europe durant la saison estivale ! Mardi 17 juillet 2018 Une chose que je remarque tout de suite à la sortie des théâtres, en France, mais particulièrement pendant le Festival d’Avignon, à cause de… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • DAPHNÉ À AVIGNON – PARTIE 3 Suivez notre collègue Daphné Bathalon dans son périple à Avignon, centre névralgique du théâtre en Europe durant la saison estivale ! Lundi 16 juillet 2018 Ce matin, c’est la pluie qui s’invite aux festivités et ralentit la frénésie d’Avignon, mais je ne m’en plaindrai pas : elle fait agréablement… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • DAPHNÉ À AVIGNON – PARTIE 2 Suivez notre collègue Daphné Bathalon dans son périple à Avignon, centre névralgique du théâtre en Europe durant la saison estivale ! Dimanche 15 juillet 2018 Jamais la rue de la République n’aura été si agréable à remonter. Rues désertes, disparition des artistes aux tracts envahissants, le chant des cigales… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • DAPHNÉ À AVIGNON – PARTIE 1 Suivez notre collègue Daphné Bathalon dans son périple à Avignon, centre névralgique du théâtre en Europe durant la saison estivale ! Samedi 14 juillet 2018 Le léger vertige commence bien avant l’arrivée à Avignon, quand la pensée de replonger dans son microcosme effervescent nous saisit. Dans le train menant… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Une fois n’est pas coutume, ce sont les deux équipes en tête du classement de la saison régulière qui se sont retrouvées en finale, le dimanche 3 juin en après-midi, devant un Club Soda plein à craquer. D’un côté de la patinoire, les Bleus, à leur 15e participation en finale ; de l’autre, les Verts… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Dans le cadre du OFFTA, la compagnie L’eau du bain présente une première version de son spectacle White out, troisième volet de sa trilogie de portraits amorcée avec Impatience (2013) et Nous voilà rendus (2017). Cette fois, le spectacle s’articule autour de la mémoire, du rêve et de l’intimité. Un lit défait trône sur scène… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Elles sont curieuses, indisciplinées, un peu bigleuses et attirent tous les regards sur leur passage, ces taupes venues tout droit de France. Elles n’ont bien sûr pas l’envergure des Géants de Royal de luxe, mais leur visite à Montréal a illuminé plus d’un regard en ce samedi, 2 juin. Sur leur parcours, du Cabaret Mado… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • « C’est cool être une taupe : on peut faire tout ce qu’on veut et tout le monde nous regarde! » – jeune passant anonyme C’est un peu après 17h, en ce mardi fin d’après-midi, que les taupes de Philippe Quesne se sont montré le bout du museau, coin Cartier et René-Lévesque, pour une petite balade d’une trentaine… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Convulsions Pour sa première pièce, Convulsions, la jeune auteure Maja Côté s’est inspirée de ses expériences en maisons d’hébergement pour imaginer six femmes qui veulent se faire entendre, manifester leur colère autant que revendiquer leurs blessures à vif. Sous l’impulsion d’un étrange mentor (interprété par le toujours très drôle Didier Lucien), expert bienveillant dupliqué à… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Pour le dernier match de la saison régulière, les Rouges FTQ et les Bleus ont offert toute une soirée, dans un esprit de compétition sain et une volonté de construire de belles histoires. Avec l’équipe des Oranges 2Architectures éliminée le 13 mai, le seul enjeu de cette dernière confrontation était de déterminer qui affronterait qui… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Aux Petits bonheurs l’an dernier à la Maison de la culture Maisonneuve, Fine mouche et les petites gouttes d’or, une production orchestrée par La Nef, avait comblé l’auteur de ce compte-rendu. Au même endroit pour l’actuelle édition, une création en première mondiale de la même compagnie, L’ombre et le hibou, constitue lui aussi un moment de… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Où est le chat? As-tu vu le chat, toi? C’est avec quelques mots tout doux et joyeux que s’amorce le très beau spectacle CHAT/CHAT, de la compagnie française Zapoï, invité par le Festival Petits Bonheurs. Spectacle à voir et à toucher, CHAT/CHAT éveille les sens et la curiosité des tout-petits. Sur scène, deux amis cherchent… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Ce n’est pas tous les jours qu’on monte à bord d’un autobus scolaire pour assister à un spectacle. C’est pourtant l’expérience insolite qu’offre la compagnie de théâtre sur roues Tortue Berlue depuis deux ans dans son joli autobus vert entièrement réaménagé en salle de spectacle. La compagnie, qui propose des spectacles destinés aux enfants de… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Mapa Pour amorcer le volet montréalais de cette édition des Petits bonheurs, le Théâtre des Petites Âme nous invite à un attachant Mapa à la Maison de la culture Maisonneuve. Récemment, la compagnie avait proposé Ogo, une production grandement appréciée par le public et la critique. Conçue par Isabelle Payant avec la collaboration de Stéphane Heine et… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Connaissez-vous l’histoire du grand méchant renard? On dit qu’il erre dans les bois en quête d’une proie à se mettre sous la dent. Il terrifie poules, lapins, cochons avec son terrible grognement… Du moins, c’est l’image qu’essaie désespérément de donner un renard pas terrifiant du tout, qui ne parvient qu’à faire rire de lui avec… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Dans son plus récent film, le réalisateur Jean Beaudry rend hommage au plus grand costumier québécois, décédé en 2016. François Barbeau, créateur de costumes propose d’entrer dans l’univers du concepteur grâce à des images tournées dans son atelier, à des photos de productions marquantes et surtout, à des témoignages d’artistes et de collaborateurs qui l’ont… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Lundi soir, les équipes des Verts Téo Taxi, de Christian Brisson-Dargis, et les Jaunes Québecor de Delphine Bienvenu s’affrontaient pour la première fois cette année. Les deux équipes se disputaient la deuxième place au classement, une position de choix pour s’assurer d’aller en demi-finale. De part et d’autre de la patinoire, joueurs expérimentés et jeunes… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Assister à un spectacle à La Cartoucherie (Paris) relève de l’aventure, s’y rendre est une expérience en soi alors qu’il faut s’éloigner du centre de la Ville Lumière pour aller du côté du joli bois de Vincennes où, malgré la froide température du jour, les sentiers invitent à flâner. Au cœur du bois se dresse… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Dimanche dernier, fidèle à la tradition, la LNI offrait aux familles son match spécial de la relâche, dans lequel se sont affrontés ses joueurs étoiles et les animateurs de l’émission jeunesse Cochon dingue, de Télé-Québec. Très populaires, ces matchs familiaux se jouent presque chaque année devant des salles combles. Cette fois encore, le public était… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • C’est dans un Club Soda plein à craquer le 19 février dernier que s’est entamée la 40e saison de la Ligue nationale d’improvisation dans un match mettant aux prises les Jaunes Québecor de Delphine Bienvenu et les Bleus de Christian Laurence. Dans la salle, des personnes de tous les âges, beaucoup de jeunes, de familles et… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Paru aux Éditions Nota bene, l’ouvrage collectif Carole Fréchette, dramaturge. Un théâtre sur le qui-vive constitue une contribution nécessaire à la fois sur l’écrivaine, mais aussi pour le théâtre québécois des 40 dernières années.  Dirigé par Gilbert David, un exégète du théâtre québécois, le livre compte sur près d’une vingtaine de collaboratrices et collaborateurs d’ici… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Nathalie Lessard Pour une 15e saison consécutive, la fresque musicale à très grand déploiement du temps des Fêtes, Décembre, nous convie à une rencontre féerique avec une kyrielle de personnages tous plus légendaires les uns que les autres. Unanimement louangé par la critique, le rendez-vous empreint de souvenirs et d’émotions touche l’enfant en chacun… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Olivier Dumas Pour clore la troisième édition de La LNI s’attaque aux classiques présentée une fois de plus à l’Espace Libre, les instigateurs du projet n’ont pas choisi le chemin le plus facile ou le plus fréquenté pour ce type d’exercice. L’auteur du jour, Michel-Marc Bouchard, exige une certaine subtilité en apparence moins évidente… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Sara Thibault Le 7 décembre dernier, Salomé Corbo, Amélie Geoffroy et Mathieu Lepage s’attaquaient à l’œuvre de Carole Fréchette. La soirée a également été l’occasion de lancer l’ouvrage Carole Fréchette, dramaturge. Un théâtre sur le qui-vive, dirigé par le professeur, chercheur et critique Gilbert David, à paraître en librairie en janvier 2018 chez Nota… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Avec sa série La LNI s’attaque aux classiques, qui est en passe de devenir un rendez-vous de fin d’année à Espace Libre, la Ligue nationale d’improvisation (LNI) s’offre le plaisir d’explorer divers univers dramatiques, dont certains sont, hélas, trop peu souvent mis en valeur en matchs réguliers. Après une première édition passée… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • On l’oublie parfois, costumes, décors ou musique peuvent nous éblouir, mais le cœur du cirque moderne demeure l’incroyable machine du corps humain. La compagne française XY nous le rappelle de superbe manière avec son spectacle Il n’est pas encore minuit, présenté dans la programmation de Complètement Cirque. La production ne mise sur aucun artifice, aucun… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Le moins qu’on puisse dire, c’est que Les 7 doigts de la main ne manquent ni d’ambition ni de vision avec leur nouvelle création, présentée à MONTRÉAL COMPLÈTEMENT CIRQUE sous la bannière du 375e de Montréal. Avec Vice & Vertu, la compagnie mondialement reconnue investit tous les étages de la Société des arts technologiques, sur… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Plus de deux ans après leur dernière création (Barbu foire électro trad), le Cirque Alfonse ouvrait jeudi dernier le Festival Montréal Complètement Cirque à la TOHU avec un spectacle intitulé Tabarnak. Connaissant le talent de la troupe, on pouvait s’attendre à tout… et au meilleur. Et c’est au meilleur qu’ont eu droit les spectateurs! Tabarnak… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Qu’on se le dise, les Sabines de La vie en reel III : restructuration organisationnelle n’ont rien à voir avec celles de Marcel Aymé et encore moins avec l’enlèvement de celles du peintre néo-classique Jacques-Louis David. Ces Sabines sont plutôt les jumelles Caroline et Charles-Antoine, abandonnées à leur naissance à l’infirmerie du Club Med de… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • « Petit frère » du FTA né il y a dix ans, l’OFFTA  s’est donné pour mission de défricher des champs artistiques encore vierges et de donner un espace d’expression à la jeune création. Une dimension laboratoire assumée qui vise à étonner autant qu’à émouvoir. En cela, le double programme d’ouverture, qui était proposé les 30 et… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • L’aventure Sleep No More commence bien avant le début du spectacle. Elle commence en fait dès le moment où, muni de votre carte à jouer qui servira de sésame, vous êtes invité à entrer dans la pénombre. Car tout l’univers de ce spectacle immersif baigne dans une noirceur à peine éclairée par quelques lampes ici… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • C’est avec en tête l’envie d’offrir au public nombreux le meilleur spectacle possible que les équipes des Verts et des Jaunes se sont présentées sur la patinoire pour la grande finale de la Coupe Charade 2017. Les deux équipes avaient encore cette année plusieurs points en commun, à commencer par une vision plus théâtrale de… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Festival printanier pour les tout-petits de 0 à 6 ans, Petits Bonheurs «rend l’art accessiblepar la diffusion de spectacles et d’ateliers de qualité professionnelle». En ce mois de mai 2017, plusieurs spectacles sont présentés à Montréal. Notre collègue Olivier Dumas est de la partie et couvrira pour MonTheatre plusieurs événements. DERNIÈRE PARTIE Romance En ce mercredi matin… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Festival printanier pour les tout-petits de 0 à 6 ans, Petits Bonheurs «rend l’art accessiblepar la diffusion de spectacles et d’ateliers de qualité professionnelle». En ce mois de mai 2017, plusieurs spectacles sont présentés à Montréal. Notre collègue Olivier Dumas est de la partie et couvrira pour MonTheatre plusieurs événements. DEUXIÈME PARTIE Les Bros Lundi matin… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Festival printanier pour les tout-petits de 0 à 6 ans, Petits Bonheurs «rend l’art accessiblepar la diffusion de spectacles et d’ateliers de qualité professionnelle». En ce mois de mai 2017, plusieurs spectacles sont présentés à Montréal. Notre collègue Olivier Dumas est de la partie et couvrira pour MonTheatre plusieurs événements. PREMIÈRE PARTIE 26 lettres à danser… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Y a-t-il histoire plus éternelle que celle, tragique, de Roméo et Juliette? Pour sa nouvelle création, DynamO Théâtre se penche sur les deux célèbres amants de Vérone, immortalisés par la plume de William Shakespeare, dont la pièce est encore aujourd’hui parmi les plus jouées et reprises dans le monde. La très belle production Et si… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Depuis le temps, on en a l’habitude : chaque visite à La TOHU est une invitation à plonger dans l’inconnu et la découverte. En effet, bien souvent, chaque spectacle a sa couleur, bien particulière, son style et son univers. C’est le cas du spectacle Il Ritorno, de la compagnie australienne Circa. L’étonnante production nous propose… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Pour imaginer Rosencrantz and Guildenstern Are Dead, l’auteur britannique Tom Stoppard a extrait d’Hamlet deux personnages très secondaires, quoique pivots dans l’histoire, pour les placer au premier plan, dépouillés de tout décor, de tout support. Sa pièce, écrite en 1966, revisite le drame shakespearien en remettant en question par la bouche de… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par David Lefebvre L’an dernier, Parenthèse 9 proposait sa première édition de cabaret mêlant cirque, musique et dessin. Quoiqu’imparfaite (selon les dires du présentateur), elle avait su séduire les nombreux spectateurs conviés au Musée de la civilisation. Cette année, pour sa seconde édition toujours en mode expérimental, le laboratoire Fabuleux cabaret numérique explore plus en… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Cineplex et ses partenaires du National Theatre Live, du Almeida Live et de Stratford on stage) nous gâtent cette saison 2016-2017 avec une programmation très variée alternant classiques et textes contemporains, tragédies et comédies, spectacles plus intimistes ou à grand déploiement. Entre mars et juillet, le public pourra apprécier du Ibsen, du… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon À quelques mois de célébrer son 40e anniversaire, la LNI met la table pour une nouvelle coupe Charade échevelée. Lancée le 23 janvier, la saison 2017 se poursuivait lundi soir dernier au Club Soda avec un match mettant aux prises les Verts Téo Taxi et les Jaunes Québecor. Ces deux équipes au… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Le théâtre porte un regard éclairant sur la nature humaine, fait réfléchir sur des enjeux de société, ouvre des horizons, décortique ou explore le discours politique ou culturel… mais parfois, on lui demande simplement de nous émouvoir. Et, avec la mégaproduction War Horse, adaptée du roman de Michael Morpurgo (très connu dans… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Après avoir monté sa version de Charles III, le directeur artistique du Théâtre Almeida Rupert Goold souhaitait se mesurer à la figure tordue, mais royale, de Richard III. En cette année anniversaire de la mort de Shakespeare, Goold a choisi de placer son Richard au-dessus du lieu de son dernier repos. En… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon L’opéra de quat’sous a tout pour séduire : une association de mendiants, un orchestre, des chansons entraînantes (du grand Kurt Weill), un assassin aux allures de gentleman, une féroce critique sociale et du système judiciaire, toujours d’actualité… Pas étonnant que L’opéra de quat’sous soit l’un des textes les plus montés de Bertold… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par David Lefebvre Du 29 septembre au 8 octobre 2016, notre rédac’ chef David Lefebvre se transforme en « véritable festivalier » et assistera à une dizaine d’événements du Québec en toutes lettres. Thème de cette année : le polar et le roman policier. Dernier compte-rendu – Oeuvres de chair Ils étaient encore nombreux, les… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par David Lefebvre Du 29 septembre au 8 octobre 2016, notre rédac’ chef David Lefebvre se transforme en « véritable festivalier » et assistera à une dizaine d’événements du Québec en toutes lettres. Thème de cette année : le polar et le roman policier. Compte-rendu 3 – En prison avec SK | entretien avec un… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par David Lefebvre Du 29 septembre au 8 octobre 2016, notre rédac’ chef David Lefebvre se transforme en « véritable festivalier » et assistera à une dizaine d’événements du Québec en toutes lettres. Thème de cette année : le polar et le roman policier. Compte-rendu 2 – Love Is In the Birds ; Adieu Sherlock!… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par David Lefebvre Du 29 septembre au 8 octobre 2016, notre rédac’ chef David Lefebvre se transforme en « véritable festivalier » et assistera à une dizaine d’événements du Québec en toutes lettres. Thème de cette année : le polar et le roman policier. Compte-rendu 1 – À voix basse – les écrivains et le… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Gabrielle Brassard Le marionnettiste derrière le célèbre Loup Bleu, directeur du Théâtre du Sous-Marin jaune (Guerre et Paix, Le discours de la méthode, La Bible), est sorti de son personnage pour se mettre lui-même en scène, le temps de deux représentations au théâtre Outremont, pour nous raconter Otomonogatari – L’Éveil d’une oreille, un spectacle… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par David Lefebvre Il est temps de repartir. Carleton, Maria, New Richmond. Alors qu’on roule fenêtres baissées vers Caplan, la vue sur la Baie-des-Chaleurs devient absolument splendide. Puis, St-Siméon, Bonaventure. La rivière Bonaventure aux eaux limpides. Le Musée Acadien du Québec. Le camping bondé. La plage Beaubassin : résidents et vacanciers viennent tremper leurs pieds… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par David Lefebvre L’été, c’est fait pour jouer, comme l’écrivait si bien Pierre F. Brault pour une jeunesse seventies devenant de plus en plus friande du petit écran. Pourtant, l’homme avait raison : pendant que les enfants courent, crient, rient, roulent et tombent, les adultes profitent du beau temps pour penser, enfin, à autre chose… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Alors que le théâtre d’été partout en province bat son plein, l’équipe de MonTheatre est en vacances. Toute l’équipe ? Non ! Alors que Daphné nous faisait découvrir le Festival d’Avignon de l’intérieur (lire ses articles) et qu’Olivier s’est réjoui du travail de la Roulotte dans un parc de Montréal, le rédac’ chef David Lefebvre… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Chapitre 6 : les adieux Alors qu’aux premiers jours, le spectateur oscille entre ébahissement et dépassement face au tourbillon constant de la ville, au programme monstrueux du OFF (qui pourrait sûrement servir comme objet contondant pour un crime), et à la clinquante, bruyante, étouffante rue de la République, où le niveau artistique… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Chapitre cinq : Le rythme Par Daphné Bathalon À partir du troisième jour, le festivalier moyen adopte un rythme qu’on pourrait qualifier « de croisière » et qui tourne en général autour de trois ou quatre spectacles par jour. Les plus enthousiastes peuvent en voir jusqu’à cinq ou six dans une journée, mais il faut… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Chapitre 4 : la parole Tous les matins, Avignon semble se réveiller avec une terrible gueule de bois, un effet renforcé par les centaines de tracts et d’affiches jonchant le sol, comme au lendemain d’une très grande fête. C’est d’autant plus vrai ces jours-ci, alors que la canicule a cédé le pas… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Chapitre 3 : L’exploration Dans les rues d’Avignon, outre les personnes qui tractent (très nombreuses, on en croise tous les dix pas), il y a aussi les badauds, qui cherchent une terrasse, un théâtre, leur chemin, et puis les gens qui courent, l’air déterminé, sortant sûrement d’une salle pour aller s’installer dans… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Chapitre 2 : Les retrouvailles Par Daphné Bathalon Qui a goûté Avignon une fois s’y replonge en un instant, et y retrouve ses marques, ses rues familières aux noms imaginatifs (des trois Testons, de la Brouette, du Four de la Terre, du Chapeau rouge, de la Grande Monnaie, de la Petite Monnaie, rue Cornue, rue… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Premier chapitre : l’arrivée Arriver en Avignon en période de festival, c’est plonger tête première dans un univers parallèle où l’activité enfiévrée ne cesse jamais vraiment. Et cette année, ça commence pour moi avant même la descente du train, quand je surprends la conversation impromptue de mes voisins de sièges alors qu’un… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon C’est le lundi 6 juin que se jouait au Club Soda la grande finale de la 32e coupe Charade. Qui, des Rouges FTQ de Jean-Philippe Durand, ou des Oranges Atelier VAP de René Rousseau, d’ailleurs cinq fois champions de la coupe depuis 2000, allaient inscrire leurs noms sur le précieux trophée? La… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Qu’on fasse partie des sceptiques qui remettent en question l’identité réelle de l’auteur de l’œuvre qu’on attribue à Shakespeare, ou qu’on fasse partie de ses inconditionnels spectateurs courant toutes les productions shakespeariennes, il aura été difficile d’ignorer que 2016 marquait le 400e anniversaire de la mort de l’auteur britannique sans doute le… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • La 12e édition de Petits Bonheurs, festival qui se dédie aux créations jeune public, s’est ouverte le 5 mai dernier. Daphné Bathalon et Olivier Dumas assisteront à une quinzaine de spectacles  pour notre plus grand plaisir – et le leur! Par Daphné Bathalon L’un chante, l’autre danse, leurs deux univers iront à la rencontre l’un… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • La 12e édition de Petits Bonheurs, festival qui se dédie aux créations jeune public, s’est ouverte le 5 mai dernier. Daphné Bathalon et Olivier Dumas assisteront à une quinzaine de spectacles  pour notre plus grand plaisir – et le leur! par Olivier Dumas Flocon Jeudi matin, 12 mai, à la Maison de la culture Maisonneuve,… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Olivier Dumas Par sa beauté visuelle  et son sujet qui aurait mérité une analyse plus percutante, le documentaire Nous autres, les autres de Jean-Claude Coulbois, montre des préoccupations du théâtre québécois des années 2010 en scrutant les univers de cinq créateurs masculins. En plus de portraits sur Robert Gravel et René Daniel Dubois, le cinéaste avait… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • La 12e édition de Petits Bonheurs, festival qui se dédie aux créations jeune public, s’est ouverte le 5 mai dernier. Daphné Bathalon et Olivier Dumas assisteront à une quinzaine de spectacles  pour notre plus grand plaisir – et le leur! Par Olivier Dumas Le jardin de Babel Au Collège de Maisonneuve, c’était au tour d’une… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • La 12e édition de Petits Bonheurs, festival qui se dédie aux créations jeune public, s’est ouverte le 5 mai dernier. Daphné Bathalon et Olivier Dumas assisteront à une quinzaine de spectacles  pour notre plus grand plaisir – et le leur! Par Daphné Bathalon Au train où vont les choses… Le robot Boris vit dans un… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • La 12e édition de Petits Bonheurs, festival qui se dédie aux créations jeune public, s’est ouverte le 5 mai dernier. Daphné Bathalon et Olivier Dumas assisteront à une quinzaine de spectacles  pour notre plus grand plaisir – et le leur! par Olivier Dumas Le grand rOnd La pluie de ce dimanche matin 8 mai contraste… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon En ces temps où le féminisme fait parler de lui sur toutes les tribunes – accusé par les uns de vouloir écraser ou castrer les hommes, défendu bec et ongles par les autres, qui l’estiment plus nécessaire que jamais –, le nouveau texte de Catherine Léger (Voiture américaine, Opium_37), Baby-Sitter, trace un portrait… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Gabrielle Brassard Embrasser large, et beaucoup Plusieurs directeurs de la programmation (Sébastien David, Annick Lefebvre, Sarah Berthiaume et Marcelle Dubois), en majorité des femmes, des auteurs d’ici et d’ailleurs, des concepts de présentation innovants ; le Jamais Lu a mis le paquet pour son édition 15e anniversaire, qui vient à peine de se terminer.… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • La 12e édition de Petits Bonheurs, festival qui se dédie aux créations jeune public, s’est ouverte le 5 mai dernier. Daphné Bathalon et Olivier Dumas assisteront à une quinzaine de spectacles  pour notre plus grand plaisir – et le leur! Par Olivier Dumas Déjà au début En soufflant fièrement ses douze bougies, le festival Petits… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon La pomme n’est pas tombée bien loin de l’arbre avec Sur la destination des espèces, le nouveau texte de Jean-Philippe Baril-Guérard, mis en lecture par l’auteur au Jamais Lu cette semaine. Dans cette nouvelle pièce, on retrouve (avec grand plaisir, disons-le) les thèmes déjà abordés dans Tranche-cul en 2014 à Espace Go… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Marie Pâris Dans l’Allemagne protestante de la fin du XXe siècle, un groupe d’adolescents enfermés dans la rigueur des éducations scolaire et parentale découvrent l’autre sexe, leur corps et leur désir. Adaptée de la pièce du dramaturge allemand Frank Wedekind, l’histoire est poignante et belle. Mais l’adaptation plus contemporaine en musique l’est beaucoup moins…… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon En cette 15e année du Jamais Lu, l’auteur Martin Bellemare ouvrait le bal des lectures jeune public par un samedi si ensoleillé qu’il était presque cruel de s’enfermer entre les murs des Écuries, aussi agréable et convivial que soit ce théâtre! Il y avait pourtant (et heureusement) une belle assistance d’adultes et… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon La fin de la saison régulière pointe à l’horizon et les équipes commencent à jouer fort dans les coins pour s’assurer une place en série éliminatoire. En ce pluvieux dimanche après-midi, dans un Club Soda à l’auditoire un peu clairsemé, mais très enthousiaste, les Rouges FTQ et les Jaunes Québecor se sont… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par David Lefebvre Après les arts littéraires et la danse, Parenthèse 9 ose encore et toujours repousser les limites du dessin pour le faire sortir de ses planches. Cette fois-ci, l’organisme s’aventure dans l’univers du cirque et propose un cabaret/laboratoire dit «imparfait», où se mélangent arts circassiens, dessins et musique en direct. Un véritable festin… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Connu pour son humour noir, l’auteur dramatique (The Pillowman) et scénariste (In Bruges) irlandais Martin McDonagh était de retour au théâtre cette année après une absence de plus de 10 ans. Sa nouvelle pièce, Hangmen, a connu un tel succès à Londres qu’elle s’est transportée du Royal Court Theatre, à l’automne, au… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Avec cinq matchs disputés sur les quinze que compte la saison régulière de la Coupe Charade, les équipes de la LNI commencent à jouer du coude pour se tailler une position plus confortable au classement et s’assurer une place en séries. Lundi 4 avril 2016 au Club Soda, les Jaunes-Québecor, de Benoît… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Chaque année, le Week-end des étoiles s’avère un incontournable de la saison, non qu’on y retrouve de facto les meilleures performances et les meilleures idées, mais le public y assiste à plusieurs expériences d’improvisation, parfois réussies, parfois moins, mais toujours allumées et inspirantes. Alors que le dimanche, jeunes improvisateurs et vétérans s’affrontaient… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Grâce à l’accueil toujours exceptionnel de l’équipe du Casteliers et de sa codirectrice générale et directrice artistique Louise Lapointe, notre rédac’ chef David Lefebvre a pu assister à sept spectacles lors de la plus récente édition du Festival de Casteliers. Voici son compte-rendu et ses critiques, en trois parties. par David Lefebvre DERNIÈRE PARTIE Retour sur… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Grâce à l’accueil toujours exceptionnel de l’équipe du Casteliers et de sa codirectrice générale et directrice artistique Louise Lapointe, notre rédac’ chef David Lefebvre a pu assister à sept spectacles lors de la plus récente édition du Festival de Casteliers. Voici son compte-rendu et ses critiques, en trois parties. par David Lefebvre PARTIE 2 Louis Riel… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Grâce à l’accueil toujours exceptionnel de l’équipe du Casteliers et de sa codirectrice générale et directrice artistique Louise Lapointe, notre rédac’ chef David Lefebvre a pu assister à sept spectacles lors de la plus récente édition du Festival de Casteliers. Voici son compte-rendu et ses critiques, en trois parties. par David Lefebvre En ce mois de… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Marie Pâris Le théâtre, c’est un sport. C’est vraiment ce qu’on se dit à regarder ces quatre acteurs improviser, bouger, s’arrêter, bouger, crier, réfléchir un quart de seconde, se relancer en scène, grimper, parler fort, parler tout bas… Pendant plus d’une heure, les comédiens-lions se démènent sous les consignes de Frédéric Barbusci, le «dompteur»… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Lundi soir dernier, le Club Soda était rempli à craquer pour le lancement de cette nouvelle et déterminante saison de la Ligne nationale d’improvisation. Après avoir fait beaucoup parler d’elle et de ses difficultés financières ces derniers mois, la LNI avait le cœur à la fête pour ce premier match de 2016.… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Magali Paquin (collaboration spéciale) Keith Kouna, figure bien connue de la scène punk (avec le groupe Les Goules ou en solo), s’est attaqué à l’audacieux défi de s’approprier Die Winterreise, le dernier cycle de lieder écrit par Franz Schubert. Le Voyage d’Hiver est d’abord un album sorti en 2013, une longue traversée dans la… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Marie Pâris Avec cette pièce, onze élèves du Conservatoire d’art dramatique de Montréal plongent dans la comédie pour nous présenter un collage de Appelez-moi Stéphane et Les voisins, deux comédies absurdes des grandes figures du théâtre québécois Claude Meunier et Louis Saïa. Les étudiants ont été dirigés de main de maître par le metteur… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Caroline Poliquin La cohorte de cette année du Conservatoire d’art dramatique était composée de Nadine Brière, Gwendoline Côté, José Dufour, Hugo Dulac, Laetitia Isambert, Jérémie L’Espérance, Gabriel Lemire, Jules Powers, Catherine St-Laurent, Frédérick Tremblay et Zoé Tremblay. Le metteur en scène Normand Chouinard a créé, tout spécialement pour cette présentation de la promotion 2016, un… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Il est possible, sans quitter le Québec (ou même le confort de son foyer), de voir un certain nombre de productions étrangères. Les occasions d’en voir sont encore peu nombreuses, car cette ouverture vers le théâtre venu d’ailleurs est encore timide, mais soulignons néanmoins les bons coups. En salle Depuis quelques années,… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Alors que l’Angleterre s’apprête à célébrer, en 2016, le 400e anniversaire de la mort de son auteur le plus célèbre, à Montréal, nous avons eu l’occasion en novembre de voir deux textes de Shakespeare, bien différents, grâce au National Theatre Live. Il y a d’abord eu le très attendu Hamlet, qui a… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Olivier Dumas Entre la reprise d’Avant la retraite au Théâtre Prospero et les préparatifs pour Le Miel est plus doux que le sang, prévu en février au Théâtre Denise-Pelletier, Catherine Vidal renoue avec des complices dans une création pour le jeune public, Le cœur en hiver. Au Café Larue & Fils juste en face… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Vy, c’est ce qui est tout petit, comme l’héroïne de l’histoire qui nous est contée avec beaucoup d’amour. C’est aussi l’enfance en nous, parfois fragile, souvent têtue, et qui refuse de grandir. Le spectacle solo présenté par l’auteure et interprète Michèle Nguyen au Petit Outremont les 20, 21 et 22 octobre possède… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Dimanche 18 octobre, jour de clôture, le Festival du Nouveau Cinéma proposait un intrigant programme double autour de la pièce Salomé, écrite il y a plus d’un siècle en français par Oscar Wilde. En première partie, le docudrame Wilde Salomé (2011), dans lequel Al Pacino expose le travail autour de ce projet de monter Salomé… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par David Lefebvre Dernière journée de festivités pour le Québec en toutes lettres, qui a présenté hier son activité phare, Oeuvres de chair. Proposée en deux parties, Oeuvres de chair offre d’abord la chance aux festivaliers de rencontrer, en mode speed dating, une douzaine d’auteurs établis ou de la relève. Tous avaient l’air intéressés, ouverts… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par David Lefebvre Tour d’horizon d’une semaine chargée au festival Québec en toutes lettres. La programmation du festival de littérature de la Capitale, cette année, est véritablement foisonnante. Il fut difficile de faire un choix, comme vous l’aurez probablement remarqué en lisant le premier texte de la série. Cette semaine, j’ai pu assister à quelques… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par David Lefebvre JOUR 2 de la 6e édition du festival Québec en toutes lettres : deux activités au programme, le déambulatoire Volatil et la visite de la toute nouvelle et unique Maison de la littérature. Mis en scène par Nancy Bernier, qui avait signé lors d’une précédente édition l’un des arrêts d’Où tu vas… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par David Lefebvre Céphalopode :  classe de mollusques évolués, carnivores et marins, à tentacules munis de ventouses, comme les pieuvres et les calmars. Céphalo – tête Pode – pied Le festival littéraire Québec en toutes lettres s’est ouvert hier devant une salle comble, au complexe Multi, avec un premier événement double éclectique, envoûtant et somme… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Une fois qu’on a goûté au plaisir du théâtre en vacances à l’étranger, il n’est plus possible de s’arrêter! Après avoir eu un fantastique avant-goût de la scène londonienne avec Alice’s Adventures Underground cet été, j’ai eu la chance de retourner à Londres, pour une semaine (bien trop courte) à la fin… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon De passage à Londres, l’insatiable mangeuse de théâtre que je suis a voulu goûter à la saveur locale… L’année 2015 marquant le 150e anniversaire du plus fameux ouvrage de Lewis Carroll, Alice au pays des merveilles, l’occasion était trop belle d’assister à une adaptation de ce classique dans la capitale. On participe… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Difficile de faire autrement que de placer la barre très haute lorsqu’on assiste à la grande finale de la coupe Charade. Heureusement, même 35 ans après sa création, la Ligue nationale d’improvisation prouve encore qu’elle et ses joueurs savent se renouveler. Sous la direction artistique de François-Étienne Paré et du directeur général Étienne… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon La technologie est à présent intrinsèquement liée à nos vies, à tel point qu’on n’en remet même plus l’existence en cause. On se questionne néanmoins sur la place qu’elle occupe dans nos relations et de la façon dont elle façonne ou influence notre perception du monde et de nous-mêmes. Les 1er et… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon MonTheatre couvrira cette année quelques lectures du JAMAIS LU 2015, voici les critiques de Habiter les terres et (Y) Tenir : Lettres aux femmes. C’est au septième soir du Festival du Jamais Lu que sa fondatrice et codirectrice artistique, Marcelle Dubois, s’est commise à son tour avec Habiter les terres, un texte… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon MonTheatre couvrira quelques spectacles du festival Petits Bonheurs. Voici les critiques de Le merveilleux voyage de Réal de Montréal et SSST! Un grand voyage à dos de goéland Réal de Montréal est un gamin de la ville, un garnement des ruelles qui fait hurler tout le voisinage à cause de ses mauvais… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon MonTheatre couvrira cette année quelques lectures du JAMAIS LU 2015, voici la critique de Ces regards amoureux de garçons altérés. Dans Ces regards amoureux de garçons altérés, un homme se réveille dans une chambre de sauna, la 158, le corps meurtri, la mémoire en pagaille et l’esprit encore dans les brumes. Lentement,… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon MonTheatre couvrira cette année quelques lectures du JAMAIS LU 2015, voici la critique de Réserves — Phase 1 : la cartomancie du territoire. On connaît Philippe Ducros pour son verbe acéré et sa plume mordante. On connaît la force et la charge sociale portées par ses pièces, comme Dissidents et L’affiche (d’ailleurs écrite… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Geneviève Germain MonTheatre couvrira cette année quelques lectures du JAMAIS LU 2015, voici la critique de Savoir compter. Quand les mathématiques rencontrent le monde complexe des relations amoureuses, rien ne va plus. Dans Savoir compter, on ne sait plus quoi, comment, ou sur quoi compter. Lorsque de jeunes amoureux se retrouvent au cœur d’une… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon MonTheatre couvrira cette année quelques lectures du JAMAIS LU 2015, voici un retour sur la soirée d’ouverture du festival. Et c’est reparti pour neuf jours de prises de parole et de découvertes théâtrales, de soirées, de fins de soirée (et même de quelques matinées et après-midi) colorées et en bonne compagnie. Pépinière de… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Geneviève Germain MonTheatre couvrira cette année quelques lectures du JAMAIS LU 2015, voici la première critique sur Le show du non-exil. Au tout début de la lecture de la pièce Le show du non-exil, on nous le dit d’emblée : « Veux-tu bien t’abstenir de la jouer (ta vie)? ». Bien des autobiographies sont mises… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon MonTheatre couvrira quelques spectacles du festival Petits Bonheurs. Voici la première critique de Veillée douce La veillée douce à laquelle nous convie l’événement culturel Petits Bonheurs est aussi belle pour les yeux que magique pour les oreilles des petits, à partir de 10 mois. Veillée douce, de la compagnie française EnsembleFa7, nous… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon « Ça tient simplement de la logique. La LNI étant la ligue mère, il m’a toujours paru évident que nous devions innover sans cesse pour assurer l’évolution et le développement du match d’impro. [­…] Nos saisons sont courtes. Nos artistes sont occupés. Les tentatives d’innovations sont là, mais les occasions ne sont… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Après le match éclatant mené par les Bleus et les Oranges le lundi 13 avril, la question que tout le monde se posait dans les vestiaires était de savoir si les joueurs des Rouges et des Jaunes allaient maintenir le niveau pour ce huitième match de la saison régulière. Y sont-ils parvenus?… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par David Lefebvre Partie 2 – Parole de planches (lire la partie 1 –Quand la BD fait son théâtre – partie 1 – Rouge Ketchup) Au moment d’écrire ces lignes, l’un des plus ludiques festivals de la belle Capitale, le Festival de la bande dessinée francophone de Québec (FBDFQ), bât son plein. Célébrant cette année… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Attendu avec impatience par les joueurs et le public de la Ligue nationale d’improvisation, le  Week-end des étoiles a eu lieu les 29 et 30 mars derniers. Encore cette année, deux rencontres ont permis aux joueurs de montrer l’étendue de leurs talents. Le dimanche après-midi, la Confrontation des étoiles proposait des épreuves individuelles pour déterminer les champions… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par David Lefebvre Partie 1 – Rouge Ketchup L’organisme Parenthèses 9 est très actif à Québec. Sa mission : « développer le potentiel de la bande dessinée comme outil performatif, dans un contexte non traditionnel, dans une perspective interdisciplinaire ou multidisciplinaire ». Récemment, on a pu assister à Improvise-moi une BD, Cadavre-exquis en BD, La… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Nouvelle séance de théâtre au cinéma avec National Theatre Live, nouvelle expérience. Après avoir notamment exploré la nature monstrueuse de l’homme (Frankenstein) et  être parti à l’aventure sur une île au trésor (Treasure Island), le NTLive nous propose cette fois A View from the Bridge, de l’auteur américain Arthur Miller (rarement monté… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Ce dimanche 8 mars, Journée internationale de la femme, avait lieu le tout premier match en saison régulière de la LNI sans les Verts. Eh oui! Drôle de coup du hasard, l’équipe de l’entraîneur Christian Brisson-Dargis était de tous les matchs jusqu’à présent. Avec deux victoires et deux défaites à son actif… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Si les Verts de Christian Brisson-Dargis ont donné le ton au premier match de la saison le lundi 9 février 2015, devant un Club Soda plein à craquer, ils ont été largement dépassés par la détermination et l’énergie des Jaunes de Benoît Chartier lors du match qui opposait les deux équipes, ce dimanche… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Le 22 janvier, National Theatre Live et Cineplex présentaient Treasure Island (en rappel le samedi 21 février à 15h). Publié pour la première fois en 1883, le livre de Robert Louis Stevenson continue de séduire tous les publics. Après tout, les pirates d’autrefois n’ont rien perdu de leur charme bourru! En l’absence… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par David Lefebvre Célébration courue et reconnue de la marionnette, le Festival de Casteliers (appelé auparavant Les Trois Jours de Casteliers) dévoilait sa programmation jeunesse et adulte en ce mardi 13 janvier, au Théâtre Outremont. Douze spectacles, provenant d’Israël, de France, de Belgique, de l’Alberta et du Québec, en plus d’une multitude d’activités viendront animer… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon La nourriture est un langage universel, et la cuisine un lieu de vie par excellence. Au Québec, on le sait, toute veillée a de bonnes chances de se terminer dans la cuisine. Et la veillée à laquelle nous convie Cuisine & Confessions, 13e production des 7 doigts de la main, en est… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Il y a quelque chose de vraiment étrange dans le fait de s’installer dans une salle de cinéma pour voir, sur grand écran, une pièce de théâtre filmée plusieurs mois plus tôt ou présentée en direct depuis un autre continent. C’est pourtant devant une salle comble et un public très attentif que le… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Québec en toutes lettres, foisonnant festival de littérature, continuait cette semaine à proposer plusieurs intéressantes activités. MonTheatre a assisté à deux d’entre elles. Comptes-rendus. Seconde partie : Dernier demain et Oeuvres de chair Dernier demain, 16 octobre C’est au complexe Méduse que l’on convoquait le public à (ré)entendre les mots d’un des plus récents textes… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par David Lefebvre et Francis Bernier Après une ouverture qui a ravi public et critique, avec entre autres Gary: brûle! et Gros câlin (lire notre critique lors du passage de la pièce en 2012 à la salle Fred-Barry), le festival littéraire Québec en toutes lettres continue d’offrir plusieurs activités sur le thème du pseudonyme et… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Depuis que j’ai quitté le carrousel d’Avignon, le laissant tournoyer follement sans moi, les quinze spectacles auxquels j’ai assisté ont lentement décanté en souvenirs : mots, images et sensations. Mes critiques, impressions croquées sur le vif, sont là pour me permettre de me rappeler les histoires et les personnages, mais ce qui… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Au cinquième jour Jeudi 17 juillet 2014 Parce qu’être à Avignon n’empêche pas de voir du bon théâtre québécois, j’avais prévu à l’horaire aujourd’hui d’assister à une représentation de Cinq visages pour Camille Brunelle, du Théâtre PàP. C’est que le théâtre La Manufacture (celui d’Avignon, pas la compagnie qu’on connaît) propose cette année… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Aujourd’hui, c’est du sérieux : je vois du théâtre pour enfants, et de la marionnette par-dessus le marché! Et en soirée, je boucle avec quelque chose de costaud, une réflexion sur l’art et l’individu à travers l’histoire de deux architectes… Au quatrième jour Mercredi 16 juillet 2014 On est peut-être à Avignon,… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Un séjour à Avignon pendant son festival est une expérience qui relève du festin gargantuesque. Insatiables, les festivaliers butinent d’un théâtre à l’autre, ne sortant d’une salle que pour se précipiter dans une autre, à peine le temps d’être éblouis par le soleil qu’ils retrouvent l’ombre du public. Faire un choix parmi… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Au deuxième jour Lundi 14 juillet 2014 Malgré un coucher tardif — la représentation du Prince de Hombourg s’étant terminée vers les minuit trente et la vie nocturne d’Avignon se prêtant mal au sommeil — je suis de nouveau prête à partir à la découverte de spectacles dès le matin. À 11h, je me… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Voilà deux ans déjà, je descendais du train à la gare centrale d’Avignon pour me replonger avec plaisir dans la foule bigarrée qui fréquente la vieille ville en ce mois le plus chaud de l’été. De retour en ville depuis samedi 11 juillet et désormais bien installée dans un appartement avignonais à… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Malgré les couleurs de feu des deux équipes combattant ce lundi 19 mai pour une place en finale, la rencontre entre les Rouges et les Oranges n’a pas donné lieu aux grands éclats attendus d’une demi-finale. Dans un affrontement parfois échevelé, mais souvent brouillon, les improvisateurs ont mis une bonne période à… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon LE NOMBRIL DU MONSTRE Le nombril du monstre est le projet un peu fou de Félix Beaulieu-Duchesneau de raconter, dans une bande dessinée réalisée en neuf mois, la grossesse de sa copine, Sandrine, et la naissance de leur premier enfant en 2004. Emballées par l’idée qui leur était présentée, Marcelle Dubois et… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon PARAPAPEL Le charmant Parapapel, de la compagnie De Molecula, nous arrivait tout droit d’Espagne la semaine dernière. Le temps de trois courtes représentations aux Petits Bonheurs, il a offert une belle introduction à la danse aux tout-petits à partir de 18 mois. Sur scène, les deux interprètes, tout sourire, se meuvent en… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Pascale St-Onge Dans le tourbillon d’activités que nous offre le festival Jamais Lu cette année, l’auteur Steve Gagnon, à qui l’on doit notamment En dessous de vos corps je trouverai ce qui est immense et qui ne s’arrête pas, présenté cet automne à la Licorne, nous a fait découvrir les mots de sa toute… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Petits Bonheurs a 10 ans et le festival se porte plutôt bien! Sa programmation, qui prenait son envol ces derniers jours, accorde encore cette année une belle place au théâtre pour les tout-petits et les un peu plus grands. Des compagnies d’ici, de France, d’Espagne, d’Allemagne et de Belgique présenteront des productions, MonThéâtre… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Rouges et Oranges s’affrontaient lundi soir au Club Soda. Les premiers pour tenter de quitter le bas du classement alors que s’achève la saison régulière, les seconds pour s’assurer une place en demi-finales. Autant dire que les attentes des équipes étaient grandes. D’entrée de jeu, l’analyste Christian Vanasse a précisé au public… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Le Week-end des étoiles de la LNI s’est amorcé en après-midi, le 30 mars dernier, avec la Confrontation des étoiles, où des joueurs répartis en deux divisions, soit Leduc et Gravel, ont fait la démonstration de leurs talents dans une série d’épreuves individuelles. La Confrontation a été suivie, lundi soir, du traditionnel match des étoiles,… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon La fébrilité et l’excitation étaient à leur comble lundi soir au Club Soda, alors que les Oranges et les Bleus s’apprêtaient à lancer la saison 2014 de la Ligue nationale d’improvisation (LNI). Après la présentation des nouvelles équipes et du nouvel arbitre en chef, Simon Rousseau — qui semblait déjà bien à… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Rencontré avant le match inaugural du 3 mars entre les Oranges et les Bleus, l’entraîneur des Bleus, Christian Laurence, paraissait très confiant pour cette saison « réinventée » à la LNI : « Cette année, la Ligue a fait les équipes, et après, nous, les coachs, on a choisi nos équipes. Ce qui est une rupture… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon C’est lundi soir prochain que sera officiellement lancée la saison 2014 de la Ligne nationale d’improvisation, sous le thème «Réinventer». Après quelques rencontres préparatoires en région, les improvisateurs débarquent au Club Soda, à Montréal, dans de nouvelles formations. En effet, après deux ans où ses équipes ont peu changé, la LNI a… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Sept ans après sa création, Traces, des 7 doigts de la main, est de retour à Montréal pour ensorceler les amateurs de théâtre et de cirque. Le spectacle, qui a roulé sa bosse dans plusieurs pays depuis 2006, a remporté du succès partout sur son passage. La grande force d’une troupe réside… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Sara Fauteux Du 18 au 23 novembre, l’Usine C ouvrait ses portes à plus d’une dizaine d’artistes néerlandais de différentes disciplines. Une occasion précieuse pour les amateurs d’art vivants de Montréal, qui ont trop peu souvent l’occasion de voir des productions étrangères en dehors du FTA. Au programme : une installation, cinq projections, une performance,… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Les Oranges étaient puissants, explosifs et imprévisibles. C’est pour ça que le public votait pour nous! Claude Legault, #3 Oranges 2003 Ce n’est pas tous les jours que l’on voit une équipe complète d’improvisateurs entrer au Temple de la renommée de la LNI. C’est même la toute première fois en 35 ans d’histoire que la… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par David Lefebvre La ville de Québec est, depuis quelques années, en pleine ébullition culturelle. Les événements se succèdent, remportant de vifs succès, et les festivals pullulent, plus intéressants les uns que les autres. Dans le domaine de la littérature, force est d’admettre que Québec en toutes lettres se démarque joyeusement. Consacrant sa première édition… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Sara Fauteux Ce n’est pas la première fois que James Hyndman s’adonne à une lecture publique. Seulement au cours des dernières années, il s’est fait la main au Studio littéraire de la Place des Arts, à la Grande Bibliothèque, aux Correspondances d’Eastman et au Salon du livre de Trois-Rivières avant d’atterrir sur la scène… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Jusqu’au 13 juillet, la Satosphère de la Société des arts technologiques prend des allures de chantier de construction alors que la plus récente création de la Fabrique Métamorphosis, Ironworkers local 777, s’y installe à l’occasion du festival Montréal Complètement Cirque. Tandis qu’enfle tranquillement le bourdonnement familier de la ville – vrombissement des moteurs,… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Des pommes, beaucoup de pommes, et du thé, bien sûr, voilà tout ce qu’il faut aux artistes de Gandini Juggling pour transposer sur scène leur univers délirant, qui prend parfois des allures d’heure du thé chez le Chapelier fou. Créée en 2010 à Londres et jouée depuis plus de 200 fois dans… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Montréal Complètement Cirque donnait mercredi le coup d’envoi de sa programmation 2013, qui se poursuivra jusqu’au 14 juillet 2013. Le festival avait demandé à la Baronne d’organiser ce grand événement pour souligner sa quatrième année d’existence. Sur le coup de 20h se pressaient donc sur le tapis rouge vedettes, journalistes, photographes et… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Aux amoureux de Shakespeare et aux amateurs de bon théâtre d’interprétation, on ne saura que recommander un passage au studio Jean-Valcourt d’ici le 23 juin pour assister à l’une des représentations de la pièce Hamlet, la fin d’une enfance, présentée à l’occasion du festival FRINGE. Venue de Chartres, la production des compagnies… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Pour sa première production, le Théâtre les Muses aux lierres a choisi d’élire domicile dans un lieu pour le moins inhabituel : les toilettes d’une école primaire. Naturellement froid, le lieu éclairé d’une lumière crue se prête bien peu à la représentation théâtrale. Et pourtant, Intimité publique, de la jeune compagnie fondée en… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Ariane Cloutier Les productions Glam Gam présentent le Little Beau Peep Show au Café Cléopâtre dans le cadre du St-Ambroise Fringe Festival, entre le 8 et le 15 juin. Ce spectacle, très particulier, que la compagnie elle-même qualifie de « antiburlesque », est une création collective mettant en commun le travail de 25 personnes, que ce… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Ces jours-ci, les finissants de l’École nationale de cirque prennent d’assaut l’arène de la Tohu pour démontrer tout leur savoir-faire. On dit souvent que le Québec regorge de talents dans les arts circassiens, et on a totalement raison de l’affirmer ; il suffit de voir aller les jeunes artistes de cette promotion… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Véronique Voyer Cette performance s’ouvre comme un marathon : les danseurs joggent autour de la scène-stade pendant que les spectateurs prennent place sous la pluie battante. L’exploit sera tout aussi physique qu’émotif dans un collage moderne d’histoires d’amour où la danse croise le théâtre avec candeur, violence et humour. Au centre des 110 verges du… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Elles se sont affrontées en 15 joutes enflammées depuis février, ont sorti leurs meilleures armes, ont envoyé dans l’arène leurs plus féroces gladiateurs du verbe, tout cela pour tenter de se tailler une place pour la prestigieuse finale de la 35e coupe Charade… Les équipes de la LNI ont vraiment tout donné,… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Gabrielle Brassard La dernière soirée du Festival du Jamais Lu, qui a eu lieu le 10 mai dernier, s’est clôturée par un événement tout aussi inusité qu’amusant ; Le bal littéraire, un concept tout à fait approprié pour terminer cette semaine de nouveaux textes théâtraux. Trois auteurs français, Marion Aubert, Rémi De Vos et… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Olivier Dumas L’œuvre et l’influence de Jean-Baptiste Poquelin, mieux connu sous l’appellation de Molière, hantent fréquemment les différentes scènes de théâtre de la métropole. Le septième art s’en est également imprégné de cette incontournable figure à la parole altière et à l’existence flamboyante. Le magistral film d’Ariane Mnouchkine, Molière, datant de 1978, une fresque… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon – Critique de Clip, présenté lors du festival Petits Bonheurs www.petitsbonheurs.ca Si l’on se fie aux frimousses réjouies des enfants réunis dans l’auditorium Henri-Teuscher du Jardin botanique, ce samedi après-midi de mai, l’art clownesque n’a perdu ni de son attrait ni de son actualité. Présenté à l’occasion de Petits Bonheurs, le Clip… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Gabrielle Brassard Que le Jamais Lu fait du bien! Des textes porteurs d’une réflexion sur notre identité, notre action, la société parfois apathique dans laquelle nous vivons, mais enfin, enfin un peu de lumière! Comme quoi il est possible d’écrire des textes réflexifs, mais heureux, absurdes et drôles. Quelle fraîcheur dans notre dramaturgie québécoise… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon « Une voix, immatérielle et vraie, comme le souvenir, comme l’amour.* » Un homme, fin de la quarantaine, entre dans une chambre, la numéro 7, d’un immeuble abandonnée et, par son entrée, déclenche le mécanisme qui fait résonner la voix, sa voix à elle, la voix de Claire Bonaparte. Oh, nous assure-t-elle d’emblée, ce… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon La soirée d’ouverture vendredi dernier promettait un 12e Jamais Lu plein d’étincelles (voir le billet Condamnée au triomphe de Geneviève Germain) ; on peut dire que la lecture du Voleur de membres a donné lieu, entre éclats de rire et répliques follement absurdes, à un beau feu d’artifices! Le texte de Mathieu Handfield,… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Geneviève Germain C’est dans une salle pleine à craquer que s’est déroulée la soirée d’ouverture du Jamais Lu. Les billets se faisaient rares et une liste d’attente a même due être établie tant l’affluence était grande. Misant sur une ambiance conviviale et décontractée, des mets péruviens étaient disponibles à l’entrée et on pouvait s’offrir… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Embrasser la lune, c’est d’abord une petite musique qui nous invite à la suivre jusque dans la boîte, la boîte à musique, mais aussi celle du théâtre, là où « on peut jouer à la nuit même le jour ». Et les petits spectateurs de la suivre à pas comptés jusque devant la scène… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par David Lefebvre Lors du plus récent Café Casteliers, Antoine Touchette était venu nous entretenir de la plus récente création de Le Bureau – Firme théâtrale, soit L’Hommencolère. Adaptée d’un livre norvégien de l’auteure prolifique Gro Dahle – Touchette, tellement inspiré par l’oeuvre, a traduit lui-même le texte, non sans heurts -, cette pièce aborde… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Plus les demi-finales approchent et plus la fébrilité grandit au sein des équipes, qui luttent pour la meilleure place au classement… Il n’y avait cependant aucune tension sur la patinoire lundi soir alors que les joueurs étoiles, choisis par les abonnés de saison, déployaient leur grand talent d’improvisateurs pour ce 23e match des… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Déjà près de la moitié de la saison anniversaire s’est écoulée à la Ligne nationale d’improvisation et, tout comme les joueurs de la LNH, ceux de la LNI commencent à sentir la pression de la performance. Il faut dire que les Bleus, champions de la coupe Charade en 2012, ont démarré la… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Gabrielle Brassard Cette semaine était annoncée la programmation de la 7e édition du Festival TransAmériques. Plutôt danse que théâtre, des classiques au menu, cette édition propose quelques spectacles qui sont à ne pas manquer, ainsi que des événements éclectiques qui promettent. Le plus intéressant de ce festival multidisciplinaire international est qu’il permet de voir… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Véronique Voyer Alors que l’opéra a l’habitude de dépoussiérer des bijoux de l’histoire lyrique européenne, l’Opéra de Montréal s’attarde à un sujet très actuel dont l’action se situe aux États-Unis. Dead Man Walking, de Jake Heggie, explore la tourmente mentale d’un prisonnier qui se dirige vers une mort certaine. Sous une perspective religieuse, cette… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Odré Simard Après de premières sorties pour le moins diversifiées lors de cette treizième édition du Mois Multi, la soirée programme double avec l’OSQ était grandement attendue. Après des spectacles de danse, d’antithéâtre et d’expériences cinétiques teintées de multidisciplinarité et de technologies, c’était maintenant au tour de la musique de passer au tordeur créatif.… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Odré Simard Chaque année, le Mois Multi nous attend dans la froideur de février pour nous stimuler, nous confronter et nous fasciner. Chaque spectacle contient son lot d’inattendu et d’étonnant. Entre ce que les mots nous disent sur papier et ce que l’expérience nous fait vivre, un monde s’érige. Il faut arriver sans attente,… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Pascale St-Onge Le 10 janvier dernier avait lieu, au Théâtre Quat’Sous, la première du spectacle de Martin Léon. Accueilli pour pratiquement un mois, l’artiste avait carte blanche pour nous présenter son dernier album Les Atomes, sorti en 2010 et nommé pour quatre Félix en 2011. De cette proposition en découle ce qu’il appelle « Show… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Avec Timber! le cirque Alfonse invite le public à se tirer une bûche, le temps d’une courte heure trente, et à prendre part à une veillée revigorante. C’est d’ailleurs dans la bonne humeur que les spectateurs, mis dans l’ambiance du camp de bûcherons dès leur arrivée à la Tohu, répondent à l’invitation. Odeur de bois,… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Voici l’intégrale de la critique d’Ariane Cloutier à propos de « Red », présenté au Centre Segal. Ce texte creuse un peu plus loin la présentation et l’analyse des protagonistes. Comme deuxième pièce de sa programmation régulière, le Centre Segal propose Red, de John Logan, pièce originalement produite à Londres en 2009 et lauréate de six prix… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par David Lefebvre Alors que novembre fait coucher le soleil de plus en plus tôt, la Biennale CINARS (Conférence internationale des arts de la scène) s’installe à Montréal pour éclairer le paysage culturel de la métropole et proposer 23 spectacles en danse, théâtre, musique, cirque et arts multidisciplinaires. Et on ne parle que de sa… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon Il faut vous l’avouer d’emblée, je suis au cirque comme une enfant émerveillée devant un tour de magie : impossible de garder la bouche fermée ou de détourner le regard. J’allais donc à la Tohu, mardi dernier, le coeur léger et le sourire aux lèvres pour voir mon premier spectacle des 7 doigts… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • ManiganSes

    Il y a maintenant 23 ans que la marionnette prend vie et rayonne partout dans la ville de Jonquière au Saguenay. Autrefois nommé « Semaine mondiale de la marionnette » et désormais « ManiganSes, festival international des arts de la marionnette à Saguenay », l’événement possède une offre inégalée de divertissement et d’émerveillement « marionnettique », et ce, dans une foule… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Les amateurs de théâtre de la région de Montréal peuvent se réjouir de l’année exceptionnelle (dite « de la consécration ») que les organisateurs du Zoofest disent avoir connue. La nette augmentation de la fréquentation des salles pour ce festival nous fait espérer que la scène théâtrale estivale ait de bonnes années devant elle.… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon Les jours filent à vive allure, quatre n’auront pas suffi à combler mon appétit théâtral. J’ai trois heures trente devant moi avant de prendre le train pour Orange où je ferai une brève trempette dans les Chorégies, le temps d’entendre le Requiem de Mozart. Trois heures trente… c’est bien assez pour voir… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Par Daphné Bathalon, à Avignon En cette troisième journée à Avignon, toujours aussi chaude et ensoleillée, faire un choix devient de plus en plus difficile. Le temps me manque pour voir tout ce que je voudrais voir et des conflits d’horaire m’empêcheront d’assister à bien des spectacles qui paraissent prometteurs, comme Roi Lear 4/87 et Morts… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon, à Avignon PACAMAMBO L’Entrepôt, 1 ter, boulevard Champfleury Pacamambo, c’est le lieu de tous les possibles, là où le libre-choix règne. C’est le lieu où vont les gens quand la Lune les appelle, quand la mort vient les prendre. C’est là que Marie Marie, la grand-mère de Julie, est allée et où… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon, à Avignon NOVECENTO Théâtre de l’Atelier 44, 44 rue Thiers Novecento n’a jamais mis pied à terre, il est né sur un grand navire, y a été abandonné, puis adopté par un marin, il y a grandi et a très jeune démontré un talent extraordinaire pour le piano. Novecento est, en ce… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon, à Avignon CABARET DE L’IMPOSSIBLE Chapelle du Verbe incarné, 21G rue des Lices Un Breton, un Québecois et un Réunionnais ; des carnets de voyage, un sens du rythme et un goût certain pour les mots. Voilà tout ce qu’il faut pour susciter l’envie de s’inviter au Cabaret de l’impossible, proposé à… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • par Daphné Bathalon, à Avignon On ne peut faire autrement que de « vivre Avignon » dès qu’on y pose les pieds en temps de festival. Il y a d’abord le IN, prestigieux, prometteur, alléchant, casé à l’abri des regards entre les murs de salles fameuses telle la Cour d’honneur du Palais des papes où… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • Depuis le 1er juin 2012, les artistes et les créateurs de la métropole ont accès à une nouvelle demeure, au cœur du Vieux-Montréal. Situé au coin des rues Saint-Pierre et Saint-Paul, le Centre PHI offre un lounge, des salles d’exposition, de projection, de spectacle, des studios d’enregistrement et de montage, le tout non pas à… Lire la suite »

    Lire la suite...
  • C’est à toute une soirée-hommage qu’étaient conviés mercredi 6 juin amateurs d’impros, collègues et amis de Claude Legault pour l’intronisation de ce célèbre joueur au Temple de la renommée de la Ligue Nationale d’Improvisation. Et pour faire les choses en grand en sa 35e année d’existence, la LNI avait réservé rien de moins que le… Lire la suite »

    Lire la suite...