Ce qui nous attend en 2017… les choix de quelques membres de l’équipe

par | 21 décembre 2016

par l’équipe de MonTheatre

La deuxième moitié de la saison 2016-2017 arrive très bientôt. Que devra-t-on surveiller ? Voici quelques suggestions de quelques membres de l’équipe de MonTheatre, pour Montréal et Québec.

 Les choix de… Daphné

Beaucoup de choix en cette deuxième moitié de saison! Voici quelques spectacles que je ne voudrais pas rater dans les prochains mois.

DON JUAN REVIENT DE LA GUERRE
Texte Ödön von Horváth, mise en scène Florent Siaud, avec Evelyne de la Chenelière, Kim Despatis, Maxim Gaudette, Marie-France Lambert, Pascale Montpetit, Évelyne Rompré, Mylène St-Sauveur
Du 28 février au 25 mars 2017, au Prospero

Pourquoi : Parce que l’auteur autrichien né au début du siècle dernier explore en une vingtaine de tableaux une société marquée par la guerre et la façon dont le destin de nombre de femmes a été transformé par celle-ci. Et parce que la distribution promet!

TOCCATE ET FUGUE
Texte Étienne Lepage, mise en scène Florent Siaud, avec Sophie Cadieux, Larissa Corriveau, Maxime Denommée, Francis Ducharme, Karine Gonthier-Hyndman, Mickaël Gouin
Du 11 avril au 6 mai 2017, Théâtre d’Aujourd’hui

Pourquoi : Parce que la distribution compte des acteurs et actrices investis, intenses, vibrants. Parce que qui dirait non à un nouveau texte d’Étienne Lepage? J’ai aimé sa plume acérée et sa façon de décortiquer les traits humains dans Rouge gueule, notamment, et la dureté de la vie dans son premier texte jeune public Le cœur en hiver. Je suis curieuse de voir cette nouvelle comédie tragique.

LE DÉCLIN DE L’EMPIRE AMÉRICAIN
D’après l’oeuvre de Denys Arcand, texte Alain Farah et Patrice Dubois, mise en scène Patrice Dubois, avec Sandrine Bisson, Dany Boudreault, Marilyn Castonguay, Patrice Dubois, Éveline Gélinas, Alexandre Goyette, Simon Lacroix, Bruno Marcil, Marie-Hélène Thibault
Du 28 février au 1er avril 2017, Espace Go

Pourquoi : Parce qu’on nous a parlé d’une actualisation féroce et jouissive de ce grand classique de la culture québécoise, plus que d’une adaptation. Parce qu’elle se propose d’explorer les envies et les codes moraux de notre époque post-11-Septembre. Parce qu’il s’agit d’une nouvelle mise en scène de Patrice Dubois, dont on apprécie le style précis et tranchant. Après avoir vu Five Kings – L’histoire de notre chute, je suis d’autant plus impatiente!

ANTIGONE AU PRINTEMPS
Texte Nathalie Boisvert, mise en scène Frédéric Sasseville-Painchaud, avec Xavier Huard, Léane Labrèche-Dor et Frédéric Millaire-Zouvi
Du 4 au 22 avril 2017, salle Fred-Barry

Pourquoi : Parce qu’on transpose le drame d’Antigone à un temps présent, à un Montréal certes fictif, mais qui traverse un printemps qui nous est familier… Parce qu’on est mûr pour revoir Léane Labrèche-Dor dans un drame. Parce que les déchirements d’Antigone touchent toutes les révolutions.

Pour conclure, je triche, à mon habitude, en suggérant deux spectacles sur l’ère numérique:

LA SINGULARITÉ EST PROCHE
Texte et mise en scène Jean-Philippe Baril Guérard, avec Isabeau Blanche, Olivier Gervais-Courchesne, Mathieu Handfield, Maude Hébert, David Strasbourg, Anne Trudel
Du 5 au 20 mai 2017, à Espace libre

Pourquoi : Parce que la prémisse est des plus intrigantes. Parce que la pièce propose d’explorer les possibilités d’un monde où la technologie permet à l’homme de vaincre indéfiniment la mort. Parce qu’il est encore trop rare de voir du théâtre d’anticipation au Québec!

NOYADE(S)
Écriture et mise en scène : Jean-François Guilbault et Andréanne Joubert, soutien dramatique : Rebecca Déraspe, avec Alex Trahan, Anne Trudel, Marc-André Poliquin et Cassandre Émanuel
Du 5 au 12 avril 2017, à la Maison Théâtre

Pourquoi : Parce que la pièce interroge la notion de responsabilité et d’éthique dans une époque baignée par les réseaux sociaux tout en explorant le délicat sujet de la cyberintimidation. Le spectacle a déjà tourné en région et fait sa rentrée montréalaise.

Et des reprises à ne pas manquer :

Auditions ou Me, Myself and I, du 9 au 21 janvier 2017 au Quat’sous
– La trilogie du Théâtre du Futur: Clotaire Rapaille : l’opéra-rock, L’assassinat du Président et Épopée Nord – mars et avril 2017, Aux Écuries
Comment réussir un poulet, du 28 mars au 8 avril, La Licorne
Table rase, du 10 au 21 janvier, Espace Libre
J’aime Hydro, épisodes 4-5, du 4 au 13 avril, Usine C
L’histoire du grillon égaré dans un salon (jeune public), du 1er au 12 mars, Maison Théâtre

Les choix… d’Olivier

CALIGULA
Texte d’Albert Camus, mise en scène de René-Richard Cyr, avec Chantal Baril, Éric Bruneau, Louise Cardinal, Normand Carrière, Jean-Pierre Chartrand, Sébastien Dodge, Benoît Drouin-Germain, Milène Leclerc, Jean-Philippe Lehoux, Macha Limonchik, Benoît McGinnis, Frédéric Paquet, Étienne Pilon, Denis Roy et Rebecca Vachon
Du 14 mars au 8 avril 2017 au Théâtre du Nouveau Monde

Pourquoi : Parce que la pensée et l’écriture réfléchie de Camus sont plus utiles et nécessaires que jamais pour comprendre les maux qui affligent nos sociétés des cent dernières années. Parce que son auteur-philosophe accompagne mes joies et mes peines depuis près de deux décennies. Dans l’espoir toutefois que le metteur en scène ne réduise pas la force évocatrice et corrosive de la pièce.

L’ENFANCE DE L’ART – DOIGTS D’AUTEUR DE MARC FAVREAU
Textes de Marie-Lise Chouinard, Annie Cloutier, David Leblanc, Anne-Marie Olivier et Nicolas Gendron, mise en scène de Nicolas Gendron, avec Maxime Beauregard-Martin, Isabeau Blanche, Gabriel Dagenais, Nicolas Gendron et Olivia Palacci (avec la participation de Clémence Desrochers et Marcel Sabourin)
Du 21 février au 11 mars 2017, à la Salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier

Pourquoi : Parce la force poétique de notre Sol national (tout comme pour les chansons et monologues hilarants de Desrochers) conjugue une réflexion sensible sur la fragilité de notre monde contemporain et une maîtrise remuante d’une langue française à la fois cocasse et réfléchie. Aussi parce que ce sont deux des plus grands humoristes qu’a connu le Québec.

LE LAC AUX DEUX FALAISES
Texte de Gabriel Robichaud, mise en scène de Louis-Dominique Lavigne, avec Eric Butler, Jeanne Gionet-Lavigne et Marc-André Robichaud
Du 21 au 25 mars 2017, à la Salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier

Pourquoi : Parce la pièce d’un jeune Acadien (et aussi comédien) nous donne l’occasion de faire connaissance avec une nouvelle voix d’un coin de pays dont il est toujours agréable d’avoir des échos. Parce que cette rencontre entre le réalisme et le fantastique laisse espérer certaines étincelles, et surtout d’autres visites des artistes de l’Acadie.

ANTIGONE AU PRINTEMPS
Texte de Nathalie Boisvert, mise en scène de Frédéric Sasseville-Painchaud, avec Xavier Huard, Léane Labrèche-Dor et Frédéric Millaire-Zouvi
Du 4 au 22 avril 2017, à la Salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier

Pourquoi : Ma rencontre avec l’univers indescriptible de Nathalie Boisvert remonte à son précédent texte intitulé Buffet chinois, all you can eat. La production présentée en 2010 à L’Espace Go demeurait flyée, iconoclaste, et ce, dans tous les sens du terme. En reprenant cette fois-ci des figures de la mythologie grecque, saura-t-elle traiter avec acuité, fougue et mordant des soubresauts susceptibles de secouer notre confort et notre indifférence?

OGO
Idéation et conception Isabelle Payant avec la collaboration de Stéphane Heine, Anne Brulotte-Légaré et Patrick Beauchemin, avec Patrick Beauchemin, Stéphane Heine et Isabelle Payant
Du 30 mai au 11 juin 2017, à la Maison Théâtre

Pourquoi : Il y a deux ans, à la fin décembre, le Théâtre des Petites Âmes avait présenté un curieux spectacle intitulé Pomme. Le charme opérait grâce à l’ingéniosité et la délicatesse de la démarche créatrice quant à l’utilisation des objets. Cette fois avec une marionnette prénommée Ogo, les tout-petits et les plus grands spectateurs s’initieront à une approche préconisant la spontanéité et l’émerveillement pour aborder les premiers pas de l’existence.

Les choix de… Sara

UNE MORT ACCIDENTELLE (MA DERNIÈRE ENQUÊTE)
Texte de François Archambault, mise en scène de Maxime Denommée, avec Annick Bergeron, Denis Bernard, Micheline Bernard, Pierre-Yves Cardinal, Stéphane Jacques, Marie-Pierre Labrecque, Roger La Rue et Marie-Hélène Thibault
Du 17 janvier au 25 février 2017 à La Licorne.

Pourquoi : Après avoir connu un succès foudroyant avec sa pièce Tu te souviendras de moi, François Archambault poursuit sa résidence d’auteur à La Manufacture avec un texte qui explore les notions de crime, d’imposture et de pardon. Ses pièces sont toujours très bien écrites et particulièrement touchantes.

UNTIL THE LIONS
De la Akram Khan Company, avec Akram Khan, Ching-­Ying Chien et Christine Joy Ritter
Du 17 au 25 mars 2017, à la TOHU

Pourquoi : Le chorégraphe propose son interprétation de la grande épopée hindoue du Mahabharata, racontée par la poétesse Karthika Naïr. Ses chorégraphies, qui mélangent kathak et danse contemporaine, sont toujours très proches du rituel et plongent à tout coup le public dans un état de contemplation indescriptible.

J’AIME HYDRO (épisodes 4 et 5)
Texte et idéation de Christine Beaulieu, dramaturgie d’Annabel Soutar, mise en scène de Philippe Cyr, avec Christine Beaulieu et Mathieu Gosselin
Du 4 au 13 avril 2017, à l’Usine C

Pourquoi : Vu la qualité et la pertinence des trois premiers épisodes de ce théâtre documentaire, la fin de cette saga est un incontournable du printemps. L’authenticité et la candeur de Christine Beaulieu en font l’interprète idéale pour informer la population de questions qui la concernent plus qu’elle pense.

FAR AWAY
Texte de Caryl Churchill, mise en scène d’Édith Patenaude, avec Ludger Beaulieu, Lise Castonguay et Noémie O’Farrell
Du 4 au 15 avril 2017, au Prospero

Pourquoi : La présentation d’une pièce de Caryl Churchill est une rare occasion d’entendre la parole d’une auteure britannique sur les scènes québécoises. L’univers dramatique apocalyptique à la base de Far away s’annonce juste assez déstabilisant pour sortir les spectateurs de leur trop grand confort.

EXTRAMOYEN, splendeur et misère de la classe moyenne
Texte d’Alexis Martin et Pierre Lefebvre, mise en scène de Daniel Brière, avec Marie-Thérèse Fortin, Jacques L’Heureux, Christophe Payeur et Mounia Zahzam
Du 4 au 29 avril 2017, à Espace Libre

Pourquoi : La pièce aborde des enjeux de société qui concernent tous les Canadiens. L’écriture à quatre mains d’Alexis Martin et de Pierre Lefebvre semble très prometteuse. Le rédacteur en chef de la revue Liberté et complice du NTE risque d’ajouter une couleur originale et une rigueur au spectacle.

…6, 7, Québec !

par David Lefebvre

LE SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ
Texte de Shakespeare, traduction Michelle Allen, mise en scène Olivier Normand, avec Marc Auger, Josué Beaucage, Emmanuel Bédard, Hugues Frenette, Jean-Michel Girouard, Valérie Laroche, Mélissa Merlo, André Robillard, Patrick Ouellet, Jean-Sébastien Ouellette, Mary-Lee Picknell ainsi que trois acrobates
Du 17 janvier au 11 février 2017 au Trident

Pourquoi : Même si Shakespeare se retrouve sur l’une ou l’autre des scènes de la ville, il est toujours terriblement plaisant de découvrir comment le ou la metteure en scène triturera le texte de ce bon vieux Will. Si j’avais a-do-ré la version d’Yves Desgagnés au printemps de l’an 2000 au TNM, alors qu’il abordait le texte comme une «expérience charnelle et sensuelle qui va annoncer l’été», en divisant le rôle de Puck entre Julie Vincent et Frédéric Dessager – une idée de génie! – j’ai tout de même très hâte de voir ce qu’Olivier Normand nous réserve.

FAR AWAY
Texte Caryl Churchill, mise en scène Édith Patenaude, avec Ludger Beaulieu, Lise Castonguay, Noémie O’Farrell
Du 21 février au 4 mars 2017, Pavillon Pierre Lassonde – Auditorium Fondation Sandra et Alain Bouchard, MNBAQ

Pourquoi : Seulement lire les noms de l’équipe de création fait saliver ! De plus, si l’on se fie à une partie du synopsis (Ensemble, ils incarnent les dernières résistances de la pensée libre dans un monde sans nuance et contrôlé par la peur) ce sera une belle suite pour Édith Patenaude, qui signait il n’y a pas si longtemps un certain 1984

LES VÉRITABLES AVENTURES DE DON QUICHOTTE DE LA MANCHA…
Texte et mise en scène Philippe Soldevila, d’après Cervantès, avec Victor Alvaro, Savina Figueras, Pierre Robitaille, Nicola-Frank Vachon
Du 21 février au 11 mars 2017, Théâtre Périscope

Pourquoi : Pour retrouver avec plaisir ce chevalier rêveur mythique, dans une mise en scène de Soldevila qui sera relevée, et des marionnettes de Pierre Robitaille (dont on a pu voir quelques détails, sur les réseaux sociaux!)… Une coproduction Québec-Espagne qui pique certainement la curiosité…

NOUS SOMMES 1000 EN ÉQUILIBRE FRAGILE
Dès 10 ans
Texte Francis Monty, idéation et mise en scène Robert Dion, avec Marc-André Charron, Maxime Lepage, Andréanne Joubert, Frédéric Nadeau et Mélanie Raymond

Pourquoi : La rencontre entre l’auteur Francis Monty (Théâtre de la Pire Espèce) et le metteur en scène Robert Dion (DynamO Théâtre) ne peut faire que des flammèches. Une pièce qui parle de ruelles, d’enfance, de violence, dans une mise en scène chorégraphiée et toujours en mouvement, et une scénographie splendide de Pierre-Étienne Locas.

LE PIANO À VOILES
Idée originale Agnès Zacharie, mise en scène Amélie Bergeron et Agnès Zacharie, avec Éric Leblanc et Agnès Zacharie
Du 19 avril au 6 mai 2017, dans le stationnement du Théâtre Périscope

Pourquoi : après avoir énormément apprécié Le Périple et Caminando & Avlando que la compagnie Ubus Théâtre proposait dans son petit théâtre de poche (un autobus scolaire reconverti), il me tarde de voir cette nouvelle création qui saura assurément autant (sinon davantage) séduire le public qui s’entassera dans le minibus en rigolant.

Mentions spéciales : Froid (du 14 février au 4 mars 2017, Premier Acte),
À toi pour toujours, ta Marie-Lou (du 21 février au 18 mars 2017 à la Bordée),
Vertical Influences de Patin Libre (4 et 5 mars 2017, Aréna des deux glaces),
Camil (8 mars 2017, Petit Champlain),
Trafiquée (du 14 au 25 mars 2017, Premier Acte),
L’art de la chute (Du 4 au 22 avril 2017, Théâtre Périscope),
L’avare (du 11 avril au 6 mai 2017, La Bordée)…

Et il ne faudrait pas oublier la visite ! Plusieurs créations montréalaises d’envergure, ou, du moins, d’importance, se produiront sur les planches des théâtres de la Vieille Capitale. Mentionnons au passage Attentat et Pour réussir un poulet (au Périscope), J’accuse (La Bordée), Les Zurbains (Les Gros Becs), sans oublier les pièces qui seront présentées en tournée à la salle Albert-Rousseau (L’emmerdeur, Encore une fois, si vous permettez et La Galère sur scène).

Catégorie : À venir Hiver 2017 Théâtre Étiquettes :

A propos David Lefebvre

Titulaire d'un DEC en communications, Art et technologie des médias, du Cégep de Jonquière et d'un certificat en communications de l'UQAM, David Lefebvre s'intéresse au théâtre petit à petit grâce à des critiques qu'il doit effectuer pour Planète Montréal, l'émission du retour à la maison de Radio Centre-Ville dont il fut l'animateur du mercredi durant près d'un an et demi. Il fonde, en juillet 2002, MonTheatre.qc.ca, ne trouvant pas de site rassembleur sur le Web. Depuis février 2003, il est membre de l'Association des critiques de théâtre du Québec et a été, pour les années 2007 et 2008, le secrétaire de l'AQCT, puis depuis 2017, vice-président de l'association. Depuis la saison 2015-2016, il est collaborateur de l'émission radiophonique Les enfants du paradis, animée par Robert Boisclair à CKRL, le lundi entre 17h30 et 18h30. David est le fondateur, concepteur, directeur, webmestre, rédacteur en chef, journaliste et critique de MonTheatre.qc.ca.