Archives de catégorie : Théâtre

[Complètement Cirque] Vice & Vertu : vivre l’histoire

Le moins qu’on puisse dire, c’est que Les 7 doigts de la main ne manquent ni d’ambition ni de vision avec leur nouvelle création, présentée à MONTRÉAL COMPLÈTEMENT CIRQUE sous la bannière du 375e de Montréal. Avec Vice & Vertu, la compagnie mondialement reconnue investit tous les étages de la Société des arts technologiques, sur… Lire la suite »

(CRITIQUE) OFFTA – La vie en reel III + CPA [Consistent Partial Attention]

Qu’on se le dise, les Sabines de La vie en reel III : restructuration organisationnelle n’ont rien à voir avec celles de Marcel Aymé et encore moins avec l’enlèvement de celles du peintre néo-classique Jacques-Louis David. Ces Sabines sont plutôt les jumelles Caroline et Charles-Antoine, abandonnées à leur naissance à l’infirmerie du Club Med de… Lire la suite »

(CRITIQUE) OFFTA – Le temps des lilas + Running Piece : une merveilleuse histoire du temps

« Petit frère » du FTA né il y a dix ans, l’OFFTA  s’est donné pour mission de défricher des champs artistiques encore vierges et de donner un espace d’expression à la jeune création. Une dimension laboratoire assumée qui vise à étonner autant qu’à émouvoir. En cela, le double programme d’ouverture, qui était proposé les 30 et… Lire la suite »

Sleep No More : Le mystère tapi dans l’ombre/The mystery lurking in the dark

L’aventure Sleep No More commence bien avant le début du spectacle. Elle commence en fait dès le moment où, muni de votre carte à jouer qui servira de sésame, vous êtes invité à entrer dans la pénombre. Car tout l’univers de ce spectacle immersif baigne dans une noirceur à peine éclairée par quelques lampes ici… Lire la suite »

(CRITIQUE) Festival Petits Bonheurs, dernière partie

Festival printanier pour les tout-petits de 0 à 6 ans, Petits Bonheurs «rend l’art accessiblepar la diffusion de spectacles et d’ateliers de qualité professionnelle». En ce mois de mai 2017, plusieurs spectacles sont présentés à Montréal. Notre collègue Olivier Dumas est de la partie et couvrira pour MonTheatre plusieurs événements. DERNIÈRE PARTIE Romance En ce mercredi matin… Lire la suite »

(CRITIQUE) Festival Petits Bonheurs, deuxième partie

Festival printanier pour les tout-petits de 0 à 6 ans, Petits Bonheurs «rend l’art accessiblepar la diffusion de spectacles et d’ateliers de qualité professionnelle». En ce mois de mai 2017, plusieurs spectacles sont présentés à Montréal. Notre collègue Olivier Dumas est de la partie et couvrira pour MonTheatre plusieurs événements. DEUXIÈME PARTIE Les Bros Lundi matin… Lire la suite »

(CRITIQUE) Festival Petits Bonheurs, première partie

Festival printanier pour les tout-petits de 0 à 6 ans, Petits Bonheurs «rend l’art accessiblepar la diffusion de spectacles et d’ateliers de qualité professionnelle». En ce mois de mai 2017, plusieurs spectacles sont présentés à Montréal. Notre collègue Olivier Dumas est de la partie et couvrira pour MonTheatre plusieurs événements. PREMIÈRE PARTIE 26 lettres à danser… Lire la suite »

(CRITIQUE) RTADOS – Lumineux amour : critique de « Et si Roméo et Juliette… »

Y a-t-il histoire plus éternelle que celle, tragique, de Roméo et Juliette? Pour sa nouvelle création, DynamO Théâtre se penche sur les deux célèbres amants de Vérone, immortalisés par la plume de William Shakespeare, dont la pièce est encore aujourd’hui parmi les plus jouées et reprises dans le monde. La très belle production Et si… Lire la suite »

(ENTREVUE) Incertitudes entre humains et réalités virtuelles : entrevue avec Jean-Philippe Baril Guérard pour «La singularité est proche»

Jean-Philippe Baril Guérard dévoile un microcosme où les démarcations s’estompent entre les êtres vivants et la technologie dans La singularité est proche. Dans La singularité est proche, dont il a signé la partition et qu’il dirigera ces prochains jours à l’Espace Libre, Jean-Philippe Baril Guérard se penche sur notre ère moderne qui valorise la performance et… Lire la suite »

(CRITIQUE) National Theatre Live – Absurde à l’extrême

Par Daphné Bathalon Pour imaginer Rosencrantz and Guildenstern Are Dead, l’auteur britannique Tom Stoppard a extrait d’Hamlet deux personnages très secondaires, quoique pivots dans l’histoire, pour les placer au premier plan, dépouillés de tout décor, de tout support. Sa pièce, écrite en 1966, revisite le drame shakespearien en remettant en question par la bouche de… Lire la suite »