Archives de l’auteur : Gabrielle Brassard

Programme double au masculin – entrevue avec David Strasbourg du Théâtre du Papier Sec

par Gabrielle Brassard Le Théâtre du Papier Sec, qui se compose de quatre jeunes comédiens, présente, à partir du 13 février prochain au Conservatoire d’art dramatique de Montréal, un programme double de deux pièces, Châteaux / Exacto. MonThéâtre a rencontré l’un des acolytes de la bande, David Strasbourg, afin d’en savoir un peu plus. Châteaux… Lire la suite »

Lire la suite...

L’histoire sous un angle nouveau – entrevue avec Patsy Faublas

par Gabrielle Brassard-Lecours C’est dans le cadre du Mois de l’Histoire des Noirs que seront présentés, le 9 février prochain, des monologues bien originaux sous le titre Fanm Fò, ou « femmes fortes », en créole. Au programme, sept comédiennes qui interpréteront des femmes ayant marqué l’histoire afro-caribéenne, du 15e siècle à aujourd’hui. L’initiatrice et… Lire la suite »

Lire la suite...

La concordance des auteurs – entretien avec Jérémie Niel

par Gabrielle Brassard Jusqu’au 13 décembre, La concordance des temps, cette grande histoire d’amour, est présentée à l’Usine C, avec au menu de grosses pointures dans tous les aspects de la production, mais surtout, le désir d’un projet commun. La concordance des temps, d’abord un roman d’Evelyne de la Chenelière publié en 2011 (son premier),… Lire la suite »

Lire la suite...

Séraphin ou le capitalisme revisité – entrevue avec Frédéric Dubois

par Gabrielle Brassard Rarement nous n’aurons entendu parler autant d’économie au théâtre que cette année. Après Instructions pour un éventuel gouvernement socialiste qui abolirait la fête de Noël, texte de Michael MacKenzie, traduit par Alexis Martin, monté plus tôt cet automne au Théâtre d’Aujourd’hui, ce dernier s’est attaqué à Viande à chien, présenté ces jours-ci… Lire la suite »

Lire la suite...

L’chum à Chabot à La Licorne, deux fois plutôt qu’une!

par Gabrielle Brassard Fabien Cloutier s’est entre autres fait connaître grâce à son célèbre conte urbain, en 2005, intitulé « Ous’qui é Chabot ». Depuis, les choses vont rondement pour l’auteur de Québec. Ces jours-ci, et ce, jusqu’au 13 décembre, il présente à La Licorne un doublé : ses deux pièces Cranbourne et Scotstown, parfois ensemble,… Lire la suite »

Lire la suite...

Tout le monde danse!

par Gabrielle Brassard La dernière soirée du Festival du Jamais Lu, qui a eu lieu le 10 mai dernier, s’est clôturée par un événement tout aussi inusité qu’amusant ; Le bal littéraire, un concept tout à fait approprié pour terminer cette semaine de nouveaux textes théâtraux. Trois auteurs français, Marion Aubert, Rémi De Vos et… Lire la suite »

Lire la suite...

Lumineux!

Par Gabrielle Brassard Que le Jamais Lu fait du bien! Des textes porteurs d’une réflexion sur notre identité, notre action, la société parfois apathique dans laquelle nous vivons, mais enfin, enfin un peu de lumière! Comme quoi il est possible d’écrire des textes réflexifs, mais heureux, absurdes et drôles. Quelle fraîcheur dans notre dramaturgie québécoise… Lire la suite »

Lire la suite...

Une 7e édition éclectique du FTA

par Gabrielle Brassard Cette semaine était annoncée la programmation de la 7e édition du Festival TransAmériques. Plutôt danse que théâtre, des classiques au menu, cette édition propose quelques spectacles qui sont à ne pas manquer, ainsi que des événements éclectiques qui promettent. Le plus intéressant de ce festival multidisciplinaire international est qu’il permet de voir… Lire la suite »

Lire la suite...

À quelle heure on joue? Entrevue avec Frédéric Dubois

par Gabrielle Brassard Le metteur en scène Frédéric Dubois renoue avec les mots de Réjean Ducharme pour la pièce À quelle heure on meurt, présentée à Fred-Barry du 13 au 30 mars prochain. C’est entouré d’une bande de jeunes comédiens sortant du Conservatoire d’arts dramatiques que Dubois entame un nouveau spectacle de son auteur fétiche.… Lire la suite »

Lire la suite...

La réalité frontale / Le cru, le gros, le front

par Gabrielle Brassard À quelques jours de la première, des éléments de décor traînent encore un peu partout dans le hall et les coulisses du Quat’sous. Autant le metteur en scène, Gaétan Paré, que Sébastien David, auteur et comédien, semblent nerveux et fébriles de présenter leur nouvelle création, Les Morb(y)des, qui débute le 5 mars… Lire la suite »

Lire la suite...