Mon(Theatre).qc.ca, votre site de théâtre
Forêt / MEATmarket + (trans)FIGURation
Programme triple
Du 17 au 19 janvier 2019, 19h30
20 janvier 16h

Première pièce - 50 minutes

Forêt

Concepteur, directeur artistique, costumes et artiste performeur Élian Mata
Artistes performeurs/performeuses et collaborateurs/collaboratrices à la création Jacqueline van de Geer, Matéo Chauchat, Marianne Gignac-Girard, Jean-Philippe Ung, Naïla Rabel
Conseillère artistique Jessica Serli
Concepteur éclairages Hugo Dalphond
Musique originale O’XL

Dans le calme et la noirceur nait une microsociété d’êtres humains nus en position fœtale. Cette tribu aux physiques disparates est répandue à travers l’espace. Leurs yeux sont fermés. Doucement, ils se déplient, prennent vie et se réunissent instinctivement pour former un magma de corps entremêlés. À mesure que ces tableaux progressent, le sentiment de bien-être se détériore. La nudité n’est plus tolérée. Le vêtement fait son apparition, mais ces menus articles sculpturaux ne font que sexualiser la chair, ne cachant rien. En exposant la force brute et la vulnérabilité du corps au naturel, cette performance concrète jette un regard sociologique sur la genèse de l’humanité.


Deuxième pièce - 25 minutes

MEATmarket + (trans)FIGURation

Chorégraphe et interprète Dana Dugan
Musique AndréAnn Cossette
Concepteur d’éclairage Hugo Dalphond
Dramaturge Andréane Leclerc
Costumes Danica Olders
Voix de la raison Angelique Willkie

Cette artiste-chercheuse défie les notions traditionnelles de performance de cirque et de rencontre avec le public. Dans la première de deux études engagées, nous décrivons des cercles autour d’elle, la regardant alors qu’elle pend du plafond comme une carcasse. En contrepoint aux sons sinistres d’un banjo jouant des airs de Bach, elle se débat pour préserver son humanité, se pliant et se dépliant lentement. Pour sa deuxième pièce, apparaissant telle une cigale anthropomorphisée en période de mue, elle manipule un parachute délicat comme une sculpture vivante. Son esthétique grotesque incarne des discours féministes sur la déshumanisation, la violence, la maternité, le vieillissement et l’obsolescence. Une rencontre émouvante et méditative.



Crédits supplémentaires et autres informations

Photo David Wong, Jim Mneymneh

Rencontre avec les artistes et table de livres le 18 janvier

Tarifs
Régulier 29$
Réduit 21$*
Forfait découverte 29$ pour 2 spectacles choisis

*Tarif réduit pour:

Tangente
Facebook    Youtube Vimeo  Instagram


______________________________________

Édifice WILDER
1435, rue De Bleury, Montréal
Place-des-Arts
Billetterie 514 525-1500 - achat par Internet sur la page officielle de Agora Danse